[Test Antivirus] F-Secure Safe 2015

6 raisons de faire confiance (ou pas) à F-Secure 2015

F-Secure est un éditeur finlandais, presque plus connu à l’échelon mondial pour les discours inspirés de Mikko Hypponen, son Chief Research Officer, que pour son antivirus à proprement parler.
Pourtant, F-Secure figure parmi les protections les plus régulières et les plus efficaces dans tous les tests des laboratoires. Sa protection F-Secure Safe 2015 ne cherche pas uniquement à protéger les PC, mais tous les appareils du foyer, y compris les Macs, les smartphones et les tablettes. C’est probablement un choix stratégique, mais cette version 2015 reste très minimaliste et se révèle fonctionnellement bien moins riche que la plupart des suites actuelles. En outre, elle n’est pas pour autant commercialisée à un prix plus agressif. Heureusement, l’efficacité défensive est bien au rendez-vous…

1. Oui, pour son caractère minimaliste

Si vous recherchez la suite la plus minimaliste possible, mais offrant de quoi protéger PC, Mac et terminaux mobiles, F-Secure SAFE est probablement ce qui se fait de plus simple et de plus instantané sur le marché. L’interface est assez sommaire, facilement utilisable en mode tactile sur PC, et ses paramétrages sont très limités. La plupart des utilisateurs se contenteront de l’installer telle quelle et de l’oublier. Avantages : son utilisation est triviale même pour les béotiens et son impact sur les performances est quasi insensible et sa consommation mémoire plutôt faible. Voilà donc une suite simple et légère.

2. Oui, pour sa bonne défense des dangers du Web

S’il est un point sur lequel F-Secure se montre très efficace, c’est la protection de vos explorations Web. Ses défenses à la source vous interdisent l’accès aux pages qui hébergent des menaces. On apprécie aussi son système de protection bancaire : celui-ci, compatible tout navigateur, se déclenche automatiquement dès que vous accédez à votre banque (mais étrangement pas sur PayPal). Il isole alors totalement la fenêtre du navigateur en empêchant toute autre navigation parallèle et tout autre programme de pirater les saisies clavier ou de modifier l’affichage de la page bancaire. Les défenses proactives sont aussi à l’honneur, notamment dès qu’il s’agit de lutter contre les exécutions de codes malveillants inconnus, le bouclier DeepGuard s’étant montré très efficace sur nos tests. En revanche, la protection contre le Phishing est décevante. Elle s’appuie uniquement sur une base Cloud d’adresses connues comme dangereuses, et semble incapable de détecter intelligemment les sites factices.

3. Oui, pour ses protections multiappareils

Votre F-Secure Safe 2015 vous donne accès à un portail « My Safe » qui permet de répertorier vos appareils protégés. SAFE protège vos PC, vos Macs, mais aussi vos mobiles. Les versions Android sont les plus complètes avec une protection des navigations, un anti-malware qui évalue la réputation des Apps, un blocage des SMS/MMS indésirables, un contrôle parental et un contrôle à distance (pour verrouiller, localiser et effacer un appareil perdu ou volé). Mais SAFE est aussi décliné sous iOS et Windows Phone dans une version qui ne protège que la navigation, mais de façon bien intégrée aux systèmes. Ainsi, la version Windows Phone met à profit le « Coin des enfants » pour procurer un navigateur Web incorporant un filtrage très efficace des sites inadaptés à leur âge.
Malheureusement, chaque produit reste indépendant des uns des autres : il n’y a ainsi aucun moyen de configurer à distance le contrôle parental pour l’appliquer uniformément à tous les appareils.
On regrettera aussi que ni les PC portables/tablettes Windows, ni les Macs portables ne disposent de fonctions de blocage et localisation à distance.

4. Non, à cause de son contrôle parental trop limité

Le contrôle parental est à l’image de toute la suite : efficace, mais fonctionnellement insuffisant. Quand il s’agit de bloquer les recherches et les sites pour adultes, la solution se montre très efficace. Par contre, il n’y a aucun moyen d’interdire l’usage de certains mots-clés, de surveiller les contacts et les utilisations des réseaux sociaux (on peut juste en bloquer l’accès) et de bloquer certains usages du PC (pour contrôler les logiciels utilisés et les téléchargements réalisés). En outre, la protection doit se paramétrer directement sur l’ordinateur et ne peut être ajustée à distance.

5. Non, pour ses fonctionnalités insuffisantes

Alors que la plupart des suites cherchent désormais à embarquer toujours un peu plus de fonctionnalités, F-Secure Safe 2015 se contente du minimum (antimalware, protection des navigations Web, protection des recherches, protection bancaire, contrôle parental). Ainsi, la suite se limite à piloter le pare-feu Windows sans le renforcer ni en simplifier la configuration. Quant aux fonctions de recherches de vulnérabilités, de protection de la vie privée (la gestion des mots de passe F-Secure KEY est un produit séparé à acquérir séparément), d’optimisation des performances du PC, de chiffrement, elles sont tout simplement inexistantes. Il manque aussi la possibilité de générer une clé ou un CD de nettoyage directement depuis l’interface même si l’outil « Cleanup Tool » intégré se montre efficace pour réparer les machines déjà infectées avant l’installation du logiciel (il est automatiquement lancé à l’installation).

6. Non, car il en fait trop peu pour son prix

Au final, si F-Secure Safe 2015 « fait bien ce qu’il fait », il en fait trop peu pour son prix. D’autant qu’ici, il faut acquérir une licence pour chaque appareil à protéger, là où d’autres suites proposent une protection illimitée pour tout le foyer, ou sans restriction du nombre d’appareils par utilisateur enregistré. En outre, le portail censé centraliser toutes les protections est bien trop minimaliste. Il ne permet pas de savoir les PC et Macs (et mobiles) sur lesquels on a installé la protection, mais pas de savoir si cette protection est toujours active et opérationnelle. Ce n’est donc pas un vrai poste de pilotage centralisé (même si ce portail offre effectivement accès aux fonctions de blocage, effacement et localisation des appareils Android).

Antivirus : quelle est la meilleure suite de sécurité ?

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire