[Test Antivirus] Kaspersky Internet Security 2015

6 raisons de faire confiance (ou pas) à Kaspersky Internet Security 2015

Réputé pour la technicité et l’efficacité de ses protections, Kaspersky essaye depuis des années de trouver la bonne combinaison entre simplicité d’utilisation et sophistication des protections. Bonne nouvelle pour l’éditeur, il y arrive enfin complètement avec cette édition 2015 de KIS (Kaspersky Internet Security), qui ne renie rien des qualités techniques et du foisonnement d’outils et réglages des éditions précédentes, mais qui se révèle l’une des suites les plus agréables à utiliser. Cette version 2015 ne perd aucune de ses originalités en matière de boucliers et apporte quelques nouveautés techniques qui devraient lui permettre de continuer à truster les podiums de tous les laboratoires de tests de sécurité. En matière de défense, elle nous a littéralement épatés…

1 - Oui, pour la nouvelle interface

Enfin ! Ça y est… Kaspersky réussit avec 2015 à embarquer toutes ses technologies avancées dans une suite ultrasimple de premier abord, dans le pur esprit « je l’installe et je l’oublie ». L’écran d’accueil se focalise sur l’essentiel et rien d’autre. Lorsque l’on entre un peu plus dans les fonctionnalités, on retrouve pourtant tout la richesse de paramètres de KIS. On saluera au passage l’effort réalisé pour rendre toutes les rubriques claires et accessibles au plus grand nombre.
Autre bon point, lorsque la suite repère des anomalies (en scannant votre machine et ses vulnérabilités durant les périodes de non-utilisation), il suffit généralement d’un seul clic pour tout nettoyer et réparer.
On aime également la façon dont KIS 2015 surveille activement vos connexions réseaux : elle vous alerte et vous conseille dès que votre machine est reliée à un Hotspot Wi-Fi public, tout en rehaussant le niveau des protections (on peut lui demander de bloquer l’envoi de mots de passe sur des transmissions non sécurisées par exemple). Enfin, petit détail appréciable, KIS est l’une des rares suites qui disposent d’une app « compagnon » sous Windows 8.1 Modern UI, avec une vignette qui vous informe de l’état de la protection.

2 - Oui, pour ses protections au-dessus du lot

Solide, Kaspersky Internet Security l’est indubitablement. Perforer ses défenses n’est pas chose aisée pour les cybercriminels et leurs innombrables malwares. Même lorsque la détection classique ne reconnaît pas un exécutable comme présentant un danger, les nombreux boucliers défensifs proactifs empêchent les actions et comportements malveillants et éliminent promptement les risques.
Sa fonction « SafeMoney » détecte automatiquement les connexions aux sites bancaires et sites de paiement et en vérifie l’authenticité, l’intégrité et la sécurité (en évaluant notamment la réputation du certificat). Puis elle l’ouvre dans une fenêtre « sécurisée » (quel que soit votre navigateur Web favori) qui empêche les interceptions de numéros de cartes ou de codes par des malwares ou des pirates.
KIS 2015 surveille activement les connexions réseau et les ports de communication, empêche l’utilisation de la Webcam à votre insu, sait bloquer automatiquement les bannières publicitaires, analyse la réputation des fichiers téléchargés, bloquent automatiquement les redirections vers certains domaines, signalent les occurrences dangereuses lors des recherches. Il permet de restreindre les droits des applications inconnues ou douteuses (via l’Administration des applications).  Il analyse vos paramètres système, corrige les réglages erronés,  signale les logiciels périmés et les vulnérabilités, nettoie les historiques, caches, logs et autres traces.
Les protections de KIS sont par défaut réglées pour satisfaire à la majorité des usages. Mais la singularité de la suite a toujours été de proposer des réglages plus avancés pour tous ceux dont les activités nécessitent une sécurité renforcée ou qui s’exposent davantage aux dangers du Net. C’est sa grande force.

3 - Oui, pour l’antiphishing hyper efficace

Bluffant ! KIS est la première suite à réussir un 100% sur notre test proactif d’hameçonnage qui vérifie les capacités d’une protection à découvrir que l’utilisateur est face à un site factice d’une banque, de PayPal, de La Poste ou d’opérateurs Internet français. Il faut savoir que la grande majorité des suites 2014 obtiennent un 0% sur ce test. Un résultat qui nous obligera à durcir ces tests l’an prochain. Cette efficacité se confirme sur le terrain avec le meilleur taux de blocage des sites de Phishing en conditions réelles.
D’une manière générale, KIS 2015 offre un haut degré de protection pour toutes vos explorations Internet.

4 - Oui, pour protéger votre enfant sur son PC

Soyons clairs, de toutes les suites de sécurité testées jusqu’ici, KIS 2015 est sans conteste celle qui offre le meilleur contrôle parental sur PC. Elle empêche les enfants de modifier le verrouillage « safe » des moteurs de recherche. Elle bloque assez bien les images qui véhiculent potentiellement de la nudité. Elle se montre très efficace pour empêcher l’accès aux sites pornographiques et autres thèmes inadaptés aux enfants. Elle contrôle même les usages du PC comme l’accès à certains logiciels (vous pouvez interdire l’utilisation de logiciels de messagerie par exemple) et aux téléchargements (vous pouvez aussi interdire l’usage des torrents). Elle surveille aussi les contacts avec lesquels vos enfants communiquent sur les réseaux sociaux. Et les rapports d’activité sont à la fois visuels et instructifs. Même les ados les plus imaginatifs auront les plus grandes difficultés à contourner les filtrages mis en place, KIS bloquant notamment tout ce qui est Proxy anonymiseur.
Malheureusement, ce contrôle parental reste ‘local’, trop cantonné au PC sur lequel il a été configuré. Il n’est pas possible de le contrôler à distance pour assouplir les règles pendant que l’on est au travail par exemple. Et il ne s’étend pas au-delà du PC installé.

5 - Non, si vous souhaitez centraliser les protections familiales

Certes, ce n’est pas la vocation première de KIS qui reste une suite très ancrée au PC. Mais dans l’univers actuel où nous avons, tous, plusieurs appareils dont de multiples mobiles, KIS apparaît comme un rien anachronique. Rares sont les familles qui n’ont besoin de ne protéger leurs enfants que sur des PC. Il manque une vraie console d’administration qui permettrait d’un point central de piloter la sécurité sur tous les PC et tablettes Windows du foyer ainsi que les navigations Web et autres activités connectées sur les tablettes iOS et Android. Ces fonctionnalités sont en partie présentes dans l’édition Kaspersky Pure (pas encore disponible en génération 2015).

6 - Non, si vous recherchez la protection la plus légère et la moins chère

L’impact de la suite est très rarement sensible. Il se fait sentir lors de la toute première exécution d’une application et parfois sur certains sites Web sous Internet Explorer. Mais, d’une manière générale, sa présence est très transparente sur les machines modernes. Toutefois, cette suite n’est pas recommandée pour protéger un petit PC ou une tablette en raison d’une occupation mémoire non négligeable, même s’il est effectivement possible de la configurer pour qu’elle se montre plus légère. Peut-être n’est-ce là qu’un défaut de jeunesse de cette première version 2015.
Par ailleurs, elle s’avère assez onéreuse. À ce prix-là, bien des concurrents intègrent des fonctions d’optimisation, de sauvegarde, de gestion de mots de passe et de chiffrement absentes de la version « Internet Security », l’éditeur réservant ces bonus à sa seule suite Kaspersky Pure (non encore déclinée en version 2015).

Antivirus : quelle est la meilleure suite de sécurité ?

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Iksarfighter
    Pas le choix, il est fourni avec la formule BNP NET de ma banque pour pas cher par an. Je sais plus combien je crois 25€/an.
    0