[Test] L'iPhone 6 face à ses concurrents

Des performances impressionnantes

La puce A7 de l'iPhone 5s est remplacée par l’A8, qu’Apple annonce 10 % plus rapide. Comme son prédécesseur, le jeu d’instruction 64 bits est supporté, mais la firme n’est plus seule dans cette cour, Qualcomm ayant sorti plusieurs processeurs compatibles.

Lorsque l’on se penche un peu sur le cas de l’A8, il y a de quoi être surpris. Il n’est composé que de deux cœurs, cadencés à 1,4 GHz et d’un seul gigaoctet de mémoire... de quoi faire réfléchir aux appareils sous Android dotés de puces à quatre cœurs dont la fréquence atteint jusqu’à 2,7 GHz et la RAM culmine à 3 Go. Et pourtant, preuve que la course aux chiffres n’est pas toujours pertinente, ses performances n’ont rien d’inférieur… bien au contraire.

SunSpider est un benchmark qui s’exécute depuis le navigateur web du téléphone. Le résultat le plus bas est le meilleur. Dans ce test, l'iPhone 6 prend la première marche du podium.


GeekBench permet de mesurer les performances du processeur dans deux situations : en utilisant un seul coeur, puis tous ceux qui composent la puce. Le résultat le plus haut est le meilleur. Dans ce test, la puce A8 de l'iPhone démontre qu'en dépit d'une plus faible fréquence (1,4 GHz), elle parvient à être plus efficace que sa concurrence qui dépasse systématiquement les 2 GHz.


3D Mark est un benchmark qui met à l'épreuve les capacités graphiques des appareils. Le résultat le plus haut est le meilleur. Si Samsung parvient ici à prendre l'avantage, rappelons que l'intégrité des tests n'est pas garantie, le constructeur coréen ayant l'habitude de gonfler les performances en augmentant les fréquences pendant l'exécution du programme.

Les fonctionnalités qui exploitent la puce M8Les fonctionnalités qui exploitent la puce M8

Relativisons toutefois ces résultats, du moins ceux obtenus dans les tests graphiques : la définition de l’iPhone 6 (1 334 x 750) est bien éloignée de celle des Xperia Z3 ou Galaxy S5 (1 920 x 1080). Et encore, on ne parle pas du LG G3 qui doit se coltiner du Quad HD (2 560 x 1 440), soit 78 % de pixels en plus que le Full HD ! Quoi qu’il en soit, en l’état la fluidité est optimale au quotidien et dans les applications, même les plus gourmandes.

Comme sur l’iPhone 5s, une seconde puce est livrée, répondant maintenant au nom de M8 (successeur logique du M7). Elle intègre l’ensemble des capteurs, de l’accéléromètre au gyroscope, en passant par un baromètre, dont la mesure de la pression d’air garantit une meilleure précision dans la mesure de l’altitude. Le M8 est à la destination des différents traqueurs d’activités et la nouvelle fonctionnalité d’iOS, Santé saura en tirer toute la quintencence.

L'épineuse question de l'autonomie

Performances en hausse impliquent une consommation d’énergie accrue. Les téléphones d’Apple n’ont jamais été réputés pour leur autonomie, la faute principalement au gabarit, tellement maigre qu’il est difficile d’augmenter la taille de l’accumulateur. Bonne nouvelle, la stature de l’iPhone 6 lui permet d’intégrer une batterie plus imposante, de l’ordre de 1 810 mAh.

La concurrence a de quoi rigoler, elle qui dépasse allègrement les 2 000 mAh (Lumia 930 et Galaxy S5) depuis des années et qui s’autorise, pour les plus performants, à flirter avec les 3 000 mAh (G3 et Xperia Z3). Mais rappelons que l’iPhone 5s s’étouffait littéralement à 1 570 mAh. L’augmentation est sensible, bien que maigre une fois comparée à d’autres smartphones.

Passé les chiffres, qu’en est-il dans les faits ? Apple annonce une autonomie de 250 heures en veille, soit autant que le 5s… On peut donc imaginer que la nouvelle batterie ne vient que compenser l’impact de la consommation liée aux équipements plus puissant. Et c’est plutôt ça, puisqu’une journée sera bien le maximum que cet appareil saura vous donner, en ne se retenant pas sur son utilisation.

Un mot sur la connectivité réseau. Les problèmes de 4G de l’iPhone 5 sont oubliés depuis bien longtemps, toutes les fréquences sont bien supportées ici. Seul bémol, il s’agit de la 4G cat.4, c’est à dire jusqu’à 150 Mbit/s. L’iPhone 6 ne regarde donc pas vraiment vers l’avenir, avec la 4G+ qui promet de dépasser les 200 Mbit/s d’ici plusieurs mois. Néanmoins, la norme VOLTE est de la partie, qui va permettre aux appels vocaux de transiter sur le réseau 4G et non plus sur ceux 3G ou 2G comme actuellement.

Deux gros points faibles : NFC et stockage

Passons aux points sensibles. Le NFC, pour commencer. Apple a boudé la technologie pendant de nombreuses années alors que la concurrence s’en est équipée sans même réfléchir à sa nécessité. Aujourd’hui, la praticité du système n’est plus à démontrer notamment pour appairer rapidement deux appareils en Bluetooth. Seulement, Apple n’en est pas aussi convaincu que nous. S’il y a bien une puce NFC, elle est réservée à la seule utilisation du dispositif de paiement mobile Apple Pay, même pas disponible en France.

Enfin, un dernier mot au sujet du stockage. Apple a toujours pris soin de décliner ses smartphones en plusieurs capacités, en l’occurrence de 16 à 128 Go. Les tarifs s’envolent jusqu’à plus de 200 euros entre le modèle le moins onéreux et le plus prohibitif. En 2014, cela relève de la simple aberration. La plupart des smartphones sous Android et même Windows Phone sont dotés de lecteur de microSD, des cartes mémoires très bon marché.

Une carte de 128 Go, la plus couteuse actuellement, se négocie autour de 100 euros et les 64 Go s’échangent pour moins de 30 euros ! Mais puisque l’on est contraint de choisir, pourquoi avoir décidé d’abandonner la capacité de 32 Go, en laissant celle de 16 Go ? L’inverse aurait été plus logique, tant il est facile de remplir la dizaine de gigaoctet d’applications, de musique et de photos.

Verdict : Les performances du nouvel iPhone sont sans reproche. La fluidité est exemplaire au quotidien et ne souffre à aucun moment de la concurrence, pourtant dotée de processeurs plus rapides, avec plus de cœurs. Dommage que la batterie ne permette pas de dépasser la journée d'utilisation et que la mémoire ne soit toujours pas extensible. Cela oblige à payer le prix fort pour obtenir un stockage confortable.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • gmarrec
    Et le HTC One M8 ?
    0
  • 1lbert
    Certain prix sont exagérés comme pour le lg g3 est à environ 500 euros au lieu de 600.
    1
  • olahaye74
    concernant l'appareil photo, je pensais comme vous (j'ai un 6plus), mais:
    1/ il n'est quand même pas bnacal quand on le pose.
    2/ SURTOUT: quand on y ajoute une coque, le risque que l'épaisseur de la coque provoque un vignetage est réduit. Bref, en cas d'utilisation d'une coque, ça se transforme en avantage en fait.
    1
  • 1lbert
    Je voulais dire 450 euros pour le g3 16 go sur amazon
    0
  • victor44000
    Évidemment avec une mise a jour de 4go sur un appareil qui possède une mémoire et qui doit être rempli d'appli toutes plus gourmandes les unes que les autres, c'est evident qu'il va lagger et que ça lui donnera un coup de vieux par rapport au nouveau !
    apres baser un test sur le design, le fait que c'est pas grave que la résolution de l'écran soit moins élevée que la concurrence, c'est un peu leger !
    Il y a donc si peu de choses à dire ?
    0
  • spae0899
    Je dois attendre encore 3 semaines pour l'avoir mon 6+ 128, fait chier.
    0
  • seb0138
    C'est clair que les prix sont gonflés !!! Le Galaxy S5 est à 475 euro sur Amazon.fr et pas à 700€.
    Le prix est clairement le plus gros problème de l'iPhone par rapport à la concurrence.
    0
  • sidero31
    J'adore le parti pris de ce comparo sur le design tout en ayant pris soin d'écarter le HTC One M8 qui n'a rien à envier à l'iphone.
    Sinon, hormis le prix prétentieux, c'est vrai que l'iphone 6 est un excellent smartphone, même si je préfère le design de la génération précédente :)
    0
  • spae0899
    Anonymous a dit :
    C'est clair que les prix sont gonflés !!! Le Galaxy S5 est à 475 euro sur Amazon.fr et pas à 700€.
    Le prix est clairement le plus gros problème de l'iPhone par rapport à la concurrence.


    C'est malheureusement le seul sous iOS.
    0