[Test] Faut-il craquer pour la ZenWatch, la montre connectée d'Asus ?

Lors du salon de l’IFA 2014 à Berlin, Asus avait su créer la surprise en dévoilant une montre connectée, dont le design léché n’était qu’un de ses points positifs. Sortie finalement en fin d’année dernière, la smartwatch s’est retrouvée face aux nouveautés de Motorola et LG que sont les Moto 360 et G Watch R, qui misent toutes les deux également sur un dessin élégant. La montre taïwanaise a-t-elle de quoi leur tenir tête ?

5 raisons de craquer (ou pas) pour l’Asus ZenWatch

Lire : Smartwatch : comment choisir sa montre connectée ?

1 - Oui, pour son design

La ZenWatch est une véritable réussite sur le plan du design. Des différentes montres connectées disponibles sur le marché, elle est clairement celle qui se rapproche le plus des codes de l’horlogerie traditionnelle. Le boitier, en aluminium, dispose de bords arrondis tandis que la tranche, particulièrement travaillée, accueille un bandeau doré rappelant la couleur du bracelet. Au poignet, elle est légère et discrète grâce à une faible épaisseur. Par contre, elle n’est certifiée résistante à l’eau qu’à la norme IP55, soit uniquement aux éclaboussures, et non pas à l’immersion.

2 - Oui, pour son interface singulière

Sans surprise, Asus a décidé d’utiliser le système Android Wear, dont les possibilités s’étendent au fil des mises à jour. Il s’agit essentiellement de faire passer les notifications de son smartphone sur l’écran de sa montre, mais également de mesurer l’activité du porteur grâce au capteur intégré. La plupart des fonctionnalités s’exécutent d’une commande vocale, la reconnaissance étant d’ailleurs très performante. Par contre, Asus a jugé bon d’intégrer quelques spécificités propres, à l’instar d’un coach virtuel associé à un lecteur de fréquence cardiaque. Seulement, son fonctionnement est franchement erratique. Tout cela est lié à une application indépendante d’Android Wear, à installer sur son smartphone : ZenManager. Depuis là, plusieurs options, telles que la configuration de la montre pour déverrouiller automatiquement son téléphone, ou de nouveaux cadrans sont disponibles.

3 - Non, pour son autonomie

La question de l’autonomie est toujours épineuse pour les montres connectées. Leurs tailles réduites ne permettent pas d’y installer des accumulateurs imposants. La preuve ici, puisque la batterie n’offre que 370 mAh, contre 400 dans la LG G Watch R. Certes, la ZenWatch est mieux lotie que la Moto 360 et ses 300 mAh. Mais cela ne l’empêche pas de souffrir d’une autonomie encore trop limitée, nécessitant de passer par la case « chargement » une fois par jour au risque de ne plus pouvoir lire l’heure. Un socle de chargement doit d’ailleurs être utilisé à cet effet, sur lequel le boitier vient s’enficher.

4 - Oui, pour son bracelet

Le bracelet de la ZenWatch est du même acabit que le boitier : réussi. Il s’agit d’un cuir véritable, à la fois souple et résistant. Le système de fixation repose sur une boucle déployante, vraisemblablement robuste. Seule ombre au tableau, le tout est assez épais une fois refermé, ce qui peut gêner lorsque l’on pose son poignet sur un bureau ou une table. Le système d’échange du bracelet est très simple, à base de pompe. À noter que le bracelet Asus profite d’un système de « pompe rapide », avec un petit levier pour les retirer sans l’aide d’un outil extérieur.

5 - Non, pour son écran qui n’occupe pas tout l’espace disponible

L’écran est assez grand, 1,63 pouce, mais malgré les bords arrondis du boitier, il conserve une forme carrée. Si cela n’est pas rédhibitoire en soi, on reste déçu de l’espace entre cet écran et les bords du boitier. Alors certes, sur la partie inférieure, il faut de la place pour poser son doigt afin de pouvoir utiliser le dispositif de lecture du rythme cardiaque. Mais à choisir, on aurait préféré s’en passer et profiter d’un afficheur plus imposant, d’autant que la dalle Super AMOLED couplée à une définition suffisante (360 x 360) assure une bonne lisibilité, même en extérieur.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Tobalkain
    Je vous donne un avis plus objectif (puisque je l'ai acheté via best buy aux US en décembre).
    L'autonomie est de 2 jours en la coupant la nuit et en ayant l'écran éteint lorsqu'elle est inactive (c'est à dire pas portée à hauteur des yeux...) Donc en soi c'est largement suffisant. Mon portable (note3) ne tient pas forcément plus longtemps.

    Maintenant le coup du fermoir trop gros; et bien je pourrais prendre des photos de mes montres "classiques" en comparaison avec un tel fermoir (2 Fossil, 1 Diesel et 1 lotus) et on s'apercevrait qu'il est de taille tout à fait classique.

    J'ai le sentiment que ça manque d'objectivité et qu'il fallait remplir des blancs à la case "points négatifs".
    Ce n'est pas non plus une montre parfaite (écran un peu massif surtout qu'une bonne partie n'est pas utilisé pour les infos), mais c'est un bel objet pour le prix et surtout paramétrable (grâce à la surcouche (légère) d'Asus).
    0