[Test] Enceinte Bluetooth : faut-il craquer pour la Beats Pill+ ?

>>> Comparatif : quelle est la meilleure enceinte Bluetooth portable ?

Design et prise en main

C’est peu dire que la première enceinte Pill de Beats n’avait pas su nous convaincre il y a trois ans. Avec ses finitions en plastique et surtout un son très pauvre et particulièrement sec, l’enceinte nous avait clairement déçus. Deux ans et un rachat par Apple plus tard, alors que les casques du constructeur ont gagné en qualité, il est temps de se pencher sur le nouveau modèle d’enceinte de Beats, baptisé sobrement Pill+.

>>> Retrouvez le test de la Beats Pill

La Beats Pill+ reprend globalement le format très allongé de la première enceinte, tout en proposant un gabarit plus imposant de 6,5 cm de diamètre (contre 4,5 cm) pour 21 cm de longueur (contre 19 cm). L’enceinte se veut également plus classique dans son design avec non plus des haut-parleurs orientés vers le haut, mais directement vers l’avant. Exit également la bande verticale sur laquelle on retrouvait le bouton « b ». Les contrôles sont désormais intégrés dans une bande horizontale qui entoure toute l’enceinte dans un matériau plastique caoutchouteux.

Les contrôles d’ailleurs, parlons-en. La Beats Pill+ propose quatre boutons sur le haut de l’enceinte. On retrouve bien évidemment une touche de mise sous tension, mais également deux boutons pour contrôler le volume ainsi que le bouton « b » pour mettre sa musique en pause ou appairer un appareil. Sur la gauche sont également situées cinq LEDs permettant de visualiser le niveau de la batterie et si celle-ci a besoin d’être chargée.

C’est à l’arrière de l’enceinte, sous en cache en caoutchouc, que l’on va retrouver les trois connectiques. La Beats Pill+ intègre une sortie USB pour recharger un autre appareil à l’aide de la batterie intégrée, mais également une entrée jack 3,5 mm. Signe du rachat du constructeur par Apple, on retrouve également un port Lightning, seule manière de recharger l’enceinte, là où la plupart des constructeurs concurrents ont opté pour du micro-USB, voire de l’USB-C.

Simplicité d’utilisation

La Beats Pill+ est probablement ce qui se fait de plus simple en matière d’enceintes Bluetooth. Pour appairer votre smartphone ou votre tablette, pas de chichi, il suffit d’appuyer quelques secondes sur le bouton « b » jusqu’à ce qu’il clignote, puis de sélectionner l’enceinte dans le menu Bluetooth de votre appareil.

Une fois votre smartphone ou votre tablette connecté, il vous suffit d’appuyer sur les boutons de volume pour modifier la puissance sonore de l’enceinte et sur le bouton « b » pour mettre la musique en pause. Si l’enceinte ne dispose pas de boutons de changement de piste, il est cependant possible d’aller au morceau suivant en appuyant deux fois de suite sur le bouton « b », ou autre morceau précédent en le pressant trois fois de suite.

Si les contrôles physiques de l’enceinte sont pour le moins sommaires, Beats a cependant mis à disposition une application pour apporter davantage de fonctionnalités. Baptisée logiquement « Beats Pill+ », l’application vous permet d’appairer deux enceintes à un même smartphone pour davantage de puissance sonore ou pour que chacune émette un canal différent, gauche et droit, afin d’obtenir un vrai son stéréo. Enfin, l’application offre également la possibilité de connecter un deuxième appareil à l’enceinte, pour proposer à vos invités, en soirée par exemple, d’ajouter leurs propres morceaux à la liste de lecture. Une fonctionnalité autorisée par défaut par de nombreuses enceintes, mais qui doit ici être activée manuellement par l’utilisateur et ce n’est pas plus mal afin d’éviter les changements de morceaux intempestifs. Dommage cependant que l’application n’offre pas de fonctionnalités plus classiques comme un égaliseur ou des presets comme c’est le cas de nombreux concurrents.

En termes d’autonomie, la Beats annonce jusqu’à 12 heures de son pour sa Pill+. Dans la pratique, nous avons pu l’utiliser pendant plus de 11 heures d’affilée avec un volume plutôt élevé. Un score très correct, surtout pour une enceinte de ce gabarit, et qui se veut très proche de celui annoncé par le constructeur. .  

Qualité sonore

En termes de qualité audio, Beats a fait d’énormes progrès depuis sa première enceinte Pill il y a trois ans. Il faut dire que celle-ci n’avait de haut de gamme que le prix tant le son produit était sec pour un tarif affiché à plus de 200 euros.

Heureusement, la Pill+ corrige largement les erreurs de la première enceinte, sans pour autant être exceptionnelle. On remarque un son qui met particulièrement en avant les médiums et les voix, notamment sur du jazz. Le son est plutôt sec dans les basses, même si l’enceinte reste un produit Beats et que les fréquences graves sont largement exposées. Un problème qui peut aussi bien se poser sur de la musique classique que sur des titres plus rocks, hip-hop ou électro, où les médiums prennent le dessus avec des graves noyés. Sur des morceaux plus simples, l’enceinte parvient cependant assez bien à détailler les différents sons avec un bonne précision.

L’enceinte peut monter jusqu’à un volume de plus de 100 dBa. Cependant, on déconseillera de l’utiliser à volume sonore maximale en raison de quelques saturations, notamment dans les basses. De même, la Beats Pill+ propose une spatialisation plutôt moyenne avec une stéréo quasiment inaudible à plus d’un mètre de distance. On regrettera enfin un son très directif. Il vaudra donc mieux installer l’enceinte contre un mur qu’au milieu du salon en soirée. Dommage pour une enceinte qui se veut nomade.

Dans l’ensemble, la Beats Pill+ propose un son plutôt agréable pour son tarif, mais dans la moyenne des enceintes concurrentes. Si on ne peut qu’apprécier les progrès faits par Beats sur ce type de produit, on regrette cependant qu’elle ne parvienne pas à se hisser au niveau de la Bose SoundLink mini 2 ou de la Ultimate Ears Boom 2.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire