[Test] Bose QuietComfort 25 : que le silence soit !

S’il y a bien un fabricant de casques audio qui a su se démarquer pour la qualité de son mode antibruit, c’est Bose. Précurseur dans le domaine de l’annulation de bruit active, le fabricant a en effet sorti son QuietComfort 15 en 2009, un casque qui a su rester la référence en la matière pendant près de cinq ans. En 2014, Bose lui a toutefois présenté un successeur : le Bose Quietcomfort 25.

Retrouvez notre comparatif des meilleurs casques antibruit

Un casque léger et confortable

La première chose qui marque quand on découvre le nouveau casque antibruit de Bose, c’est son design particulièrement épuré. Alors que le QC15 proposait plusieurs boutons sur les écouteurs, le QuietComfort 25 est plus discret avec seulement le logo Bose sur chaque oreille et le bouton d’allumage du mode antibruit sur l’oreille droite. Le casque est par ailleurs particulièrement léger avec ses 205 grammes sur la balance. Une légèreté due essentiellement au plastique des différents éléments, même si de l’aluminium vient par exemple renforcer le cœur de l’arceau. Un arceau qui se veut lui aussi très confortable, même après quelques heures sur le crâne. Le bouton de mise sous tension intégré à l'écouteur droitLe bouton de mise sous tension intégré à l'écouteur droit

Si l’écouteur droit intègre le bouton de mise sous tension du casque, c’est sur celui de gauche que vient se brancher le câble fourni par Bose. Un câble qui intègre une télécommande pour smartphones ainsi qu’un micro, mais qui est malheureusement au format microjack 2,5 mm et ne peut donc pas être simplement remplacé. Bose garantit toutefois ses câbles à vie et vous en offre un si jamais le vôtre vient à s’abîmer. Autre point qui peut être négatif : le mode d’alimentation du QC25. En effet, contrairement à la plupart des casques concurrents, le dernier modèle de QuietComfort de Bose ne peut pas être rechargé par une prise secteur puisqu’il utilise une pile AAA. Si ce système a pour intérêt d’offrir une bonne autonomie de 35 heures ou de pouvoir recharger le casque d’un tour de main, il a le défaut de vous faire retourner souvent à l’épicerie du coin pour acheter votre lot de piles.

Une annulation de bruit quasi parfaite

Pas de Bluetooth ni d’application pour le QuietComfort de Bose, il se contente de filtrer les bruits ambiants et le fait parfaitement. L’isolation passive, due aux coussinets est déjà très performante. Elle vous isole dans une bulle, plutôt confortable tout en laissant une bonne place pour vos oreilles. Toutefois, c’est véritablement une fois la fonction d’annulation de bruit activée que l’isolation prend tout son sens. Même sans aucun son émis par le casque, la sensation de bulle est presque absolue. Difficile ainsi de comprendre ce que vous dit une personne à deux mètres de vous qui vous parle à volume normal. Avec de la musique en plus, c’en est fini, vous n’entendez plus rien autour et êtes totalement coupé du monde.

Toutefois, comme c’est le cas pour la plupart des casques à annulation de bruit concurrents, le son produit par le QuietComfort 25 diffère grandement en fonction de l’activation ou non du mode antibruit. En mode passif, le Bose QC25 produit un son sec, pas très agréable, très orienté vers les médiums et sans réel relief. En mode actif en revanche, le casque antibruit de Bose offre un son étonnamment équilibré avec du relief. Le mode actif passe ainsi aussi bien sur du rock que de la pop, de la musique classique ou du jazz. On apprécie particulièrement sa stéréo spatialisée qui accentue le sentiment de bulle déjà provoqué par la fonction antibruit.