Canon EOS 5DS-R : le reflex hors norme

Un mode vidéo correct

Au vu des caractéristiques du mode vidéo, il est clair que Canon a choisi d’orienter ses 5DS/5DS-R vers les photographes plutôt que vers les vidéastes professionnels (afin de ne pas faire concurrence à ses produits plus spécialisés ?). 

Certes, l’essentiel est assuré. On trouve en effet une entrée micro stéréo et les formats indispensables sont proposés en MPEG 4 au format H.264 : 

-Full HD (1920x1080) : 30, 25 et 24 i/s 

-HD 720 (1280x720) : 60 ou 50 i/s pour réaliser quelques ralentis

-VGA (640x480) : 30 ou 25 i/s

Les deux systèmes de compression intertrame (par groupe d’image) ou intratrame (image par image) sont également disponibles, sauf en VGA. 

Les vidéastes occasionnels apprécieront également les améliorations de l’AF par détection de contraste qui permet un suivi des sujets classiques en mouvements tant que les conditions de lumières sont satisfaisantes. Néanmoins, dès que les conditions se corsent, le manque d’un vrai module par corrélation de phase se fait sentir. Les sujets faiblement éclairés (comme sur la vidéo ci-dessous réalisée à la tombée de la nuit) ou faiblement contrastés sont souvent perdus : 

254A0097.MOV

Il manque également un vrai mode ralenti en Full HD et, comparativement à ce qui existe sur certains modèles de gamme inférieure (ralentis plus importants, 4K), les 5DS/5DS-R sont loin de se distinguer, même si rien de fondamental n’a été laissé de côté pour un usage standard. De même, contrairement à ce qui existait sur le 5D Mk III, on ne trouve pas ici d’entrée casque permettant un contrôle du son en direct ni de signal non compressé via la prise HDMI. Certes, cette dernière possibilité est très peu usitée, même dans le cadre professionnel, mais les équipes de certaines fictions à budget réduit l’apprécient néanmoins.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire