[Test] Creative Aurvana Platinum : le casque antibruit complet et costaud

Le casque Aurvana Platinum de Creative est à la fois antibruit et BluetoothLe casque Aurvana Platinum de Creative est à la fois antibruit et BluetoothÀ près de 300 euros et grâce à ses multiples fonctionnalités, le casque Aurvana Platinum de Creative vient concurrencer directement des casques hauts de gamme comme le Zik de Parrot.

Retrouvez notre comparatif de casques antibruit

Le casque de Creative intègre en effet de multiples fonctionnalités comme un mode antibruit réglable sur trois niveaux : intérieur, extérieur ou avion, mais aussi du Bluetooth, des commandes intégrées au casque pour piloter la lecture de musique ou la possibilité d’envoyer les sons de deux appareils différents dans les écouteurs.

En termes de design, il est indéniable que l’Aurvana Platinum est un casque imposant. Avec son poids de 340 grammes, il ne se fera pas oublier sur votre crâne. Heureusement, le rembourrage de l’arceau en simili cuir vient atténuer le poids pendant quelques minutes. Les finitions sont par ailleurs particulièrement soignées malgré l’utilisation massive de matières plastiques, grâce au similicuir marron. On regrette toutefois un design très massif avec des écouteurs pour les moins imposants. Concernant le confort en revanche, cette grande taille a l’intérêt d’offrir une écoute agréable avec des coussinets circum-auraux qui ne pressent pas trop contre l’oreille et se font relativement discret, du moins pour l’utilisateur.

Une qualité sonore décevante

La qualité sonore du casque est en revanche son principal défaut. Le Creative Aurvana Platinum a la très fâcheuse tendance à booster inutilement les basses et à oublier totalement les aigus. Il en résulte un son certes profond, mais sans relief. Un constant d’autant plus dommage que Creative a une véritable expérience en matière de qualité audio et a su la mettre à profit en intégrant le décodage des codecs aptX et AAC, mais également avec ses modes antibruits. Au nombre de trois, ces modes se règlent grâce à un bouton au milieu de l’écouteur droit. Ils permettent de filtrer plus ou moins précisément les sons en fonction de l’environnement dans lequel vous vous trouvez. S’ils ne sont pas aussi performants que ceux proposés par les casques Bose, ils n’en demeurent pas moins corrects.

Le casque de Creative peut certes être utilisé en mode Bluetooth, grâce à un appairage manuel ou via le NFC, mais il reste utilisable en mode filaire. Pour cela, le casque intègre un port micro-Jack. Là encore, un choix inexplicable de la part de Creative quand on sait que les consommateurs peuvent avoir plusieurs câbles mini-jack 3,5 mm en réserve chez eux. C’est à se demander si la firme n’a pas souhaité que les possesseurs de casque Aurvana repassent par leur boutique lorsque le câble s’est abimé. On apprécie en revanche le fait que celui-ci soit plat. Toujours concernant les connectiques et les boutons, l’Aurvana Platinum intègre une batterie rechargeable à l’aide de n’importe quel câble micro USB et plusieurs boutons pour régler le volume, changer de morceau, mettre la musique en pause ou répondre à un appel. Un premier voyant permet de visualiser le mode antibruit activé tandis qu’un second affiche si le casque est bien en charge.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire