Asus Eee PC 1000 : l'âge de raison ?

Le trackpad et les raccourcis pratiques

Il intègre en plus quelques fonctions multitouch qui permettent de faire défiler une page en reproduisant le geste avec deux doigts ou encore ouvrir un menu contextuel en le tapant de trois doigts. Toutefois, le système n’est pas aussi avancé que sur l’Eee PC 900 qui permettait un zoom dans les photos en écartant les doigts à la manière de l’iPhone, mais il reste particulièrement utile.

Quatre touches de raccourci sont également situées au-dessus du clavier. Les deux premières permettent de couper le rétro-éclairage pour économiser sa batterie, mais aussi de changer la résolution de l’écran. 800 x 600, 1024 x 600 (par défaut), 1024 x 768 (qui rend l’image plus grande que la surface de l’écran) et 1024 x 768 « compressés » (qui adapte la taille de l’image à l’écran, mais la déforme), telles sont les résolutions disponibles.

Une webcam efficace

Les deux autres boutons de raccourci permettent quant à eux de faire varier la fréquence du processeur, entre 1,2, 1,6 et 1,8 GHz, et de lancer l’application Skype ou tout autre en la configurant de manière adéquate.

L’écran utilise une dalle plus mate que brillante, mais quelques reflets sont tout de même visibles sous une lumière directe. L’angle de vision est large et l’image de bonne qualité, mais les couleurs ne sont pas aussi riches et vives que sur d’autres modèles de Eee PC-like, plus chers il est vrai. Enfin, la webcam de 1,3 mégapixel, fournie par Omnivision qui équipe souvent les téléphones, est tout à fait adaptée pour la messagerie instantanée.