Eten glofiish X800 : vrai GPS ou faux smartphone ?

Le X800 et l’ergonomie

Depuis l’arrivée de l’iPhone, force est de constater que Windows Mobile et les appareils sur lesquels il est installé ont pris un coup de vieux question ergonomie. Le X800 arrive-t-il à inverser la tendance ?

Des boutons à foison

Malgré l’écran tactile, ce glofiish regorge de boutons en tout genre. Sur la tranche gauche se trouvent le réglage du volume sonore, l’appel de la commande vocale et une prise jack (malheureusement de 2,5 mm). À droite, le déclencheur de l’appareil photo et la mise en veille. Au bas de l’appareil, un port microSD protégé par une trappe souple (et peu pratique) et un mini USB.

En façade, on retrouve également du classique. L’arc chromé est composé de quatre boutons, le vert pour lancer le gestionnaire d’appels, la touche Windows qui lance le menu Démarrer, un bouton de confirmation et un dernier rouge pour raccrocher ou passer en mode avion lors d’un appui prolongé.

Des raccourcis aussi

Enfin, on retrouve quatre boutons rouges sur fond noir disposés autour de la molette multidirectionnelle. Les deux supérieurs sont dévolus aux raccourcis contextuels affichés à l’écran. Les deux autres lancent les utilitaires GPS Viewer et Quickbar. Malgré tout, on pourra réaffecter ces boutons aux fonctions de son choix depuis les paramètres de l’appareil. Si la multiplication des boutons peut paraître étonnante pour un appareil tactile, elle s’appréhende finalement facilement après quelques heures d’utilisation intensive toutefois.