Eten glofiish X800 : vrai GPS ou faux smartphone ?

Garmin Mobile XT

Bien qu’il soit possible d’installer d’autres logiciels de navigation comme TomTom Navigator ou Navigon Mobile Navigator, celui fourni avec le X800 est Garmin Mobile XT.

Fort en calcul, lent en affichage

En cours de navigationÇa n’étonnera personne que l’affichage de la carte soit lent lorsque l’on tente simplement d’y naviguer. La résolution VGA et les seulement 64 Mo de RAM y sont une nouvelle fois pour beaucoup. Mais le VGA a tout de même un avantage : la résolution plus élevée permet de voir une carte plus étendue et de mieux anticiper son trajet. Bien heureusement, le X800 reste tout à fait confortable lors de la navigation en elle-même. Le calcul d’itinéraire est rapide, par contre le recalcul lors d’un changement de direction pèche un peu par sa lenteur, cela reste toutefois honorable.

Info trafic gratuit

Les alertes d'info traficL’un des gros avantages du logiciel de Garmin est certainement l’accès gratuit à l’info trafic via le téléphone en GPRS, EDGE, UMTS ou HSDPA. S’il faut tout de même payer les frais de connexion à son opérateur, les informations sont totalement gratuites. Un vrai plus par rapport à certaines solutions concurrentes. On pense notamment à TomTom. Comme toutes les autres solutions d’info trafic, celle fournie par Garmin reste perfectible, notamment en terme de rapidité d’actualisation des informations.

Radars accessibles depuis le téléphone

Les listes de radars disponiblesAutre bon point, il est possible d’importer la liste des radars directement depuis le téléphone. Par contre, les mises à jour sont payantes, 30 euros par an. Sans y souscrire, on ne pourra en profiter que durant un mois.

Une ergonomie perfectible

Eten glofiish X800L’interface de saisie des adresses reste l’une des étapes les moins ergonomiques. Les fenêtres de saisies se succèdent les unes après les autres, bien heureusement les propositions s’affichent au fur et à mesure de la frappe, mais aucune prédiction n’est effective sur les touches pour nous guider lors de la saisie. Cela aurait été encore plus appréciable, car le clavier proposé n’est pas azerty, difficile donc de trouver les touches du premier coup.

Merci à Alexis de GPSAndCo pour les captures d’écran.