[Test] Google Nexus 5 : un smartphone pour les gouverner tous

Des performances imbattables

Sans surprise, l’écran du Nexus 5 est de type IPS protégé par Gorilla Glass 3. Nous n’en attendions pas moins de la part de LG. La définition vient de hisser au niveau des standards haut de gamme, en adoptant le Full HD : 1920 x 1080. Sur une dalle de 4,95 pouces, la résolution est propulsée à 445 ppp. Autant dire qu’à ce stade, les pixels sont tout simplement impossibles à distinguer.

Sous le capot, Google a placé le processeur le plus véloce du moment : le Snapdragon 800 de Qualcomm. On retrouve donc les quatre cœurs cadencés à 2,26 GHz, ce qui représente tout de même une augmentation de 48 % de la fréquence par rapport au Nexus 4, sans compter que les cores du Snapdragon 800 sont plus puissants à vitesse égale que le S4 Pro. 2 Go de mémoire sont toujours implantés pour assurer une expérience fluide, même lorsque l’on est particulièrement gourmands sur le nombre d’applications exécutées en parallèle. Le seul téléphone qui fait mieux à l’heure actuelle, c’est le Galaxy Note 3 de Samsung, avec 1 Go supplémentaire.

Des performances irréprochables

Si l’on s’en tient à naviguer dans les menus, la différence ne saute pas aux yeux. Mais il suffit de lancer une application ou un jeu pour constater l’écart de réactivité. Bien entendu, les titres les plus gourmands en tirent largement parti. Le processeur graphique se voit également amélioré. L’Adreno 320 est remplacé par le plus puissant 330, 40 % plus véloce. Sur le strict plan des performances brutes, les chiffres parlent d’eux-mêmes : même l'Xperia Z1 ne le tient pas en respect !




Seulement, on en arrive à un point où il est difficile de départager les concurrents : les configurations étant toutes plus ou moins similaires, les scores le sont tout au temps. La performance devient de moins en moins un critère différenciant passé une certaine gamme d’appareils.

La mémoire interne s’élève à 16 ou 32 Go selon le modèle. Toutefois, comme toujours sur les téléphones Nexus, aucun port microSD n’est disponible pour étendre cette capacité. Un manque que l’on peut facilement nuancer compte tenu du prix. Enfin, là où le Nexus 4 voyait sa puce 4G désactivée, le Nexus 5 est bel et bien compatible avec la dernière norme de réseau mobile. 

VerdictLe Nexus 5 parvient à réitérer la prouesse de son illustre prédécesseur : intégrer le matériel le plus haut de gamme possible. Ce niveau de puissance relève tout simplement du jamais vu sur un appareil de ce prix : plus rapide qu’un Galaxy S4 et aussi performant qu’un Xperia Z1, il est vendu deux fois moins cher !
Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • LEDANTE
    Les applications font plus souvent pour le grand public la qualite' du smartphone. Cependant leur ouverture aux types de communications et aux produits complementaires est parfois sous estimees ou "surestimees". Utilisateur de HTC-IPHONE-Samsung Note- je deplore l'incapacite' des developpeurs a rendre utiles les appareils mains libres de leurs concurrents car on peut trouver des applicatifs originaux d'une incroyable efficacite'. Redaction de mail, de sms de mms, sans toucher au phone dans sa voiture, dans les bouchons par la seule fonction vocale de son HTC avec le main libre Samsung je le fais...mais ce main libre ne fonctipnne pas ...avec Samsung Note...etc. Malheureusement les conditions d'utilisation du blutooth sur l'auto radio ...pas top m'oblige a tendre l'oreille au dessus de ...95 km/h donc .il faut changer etc. etc . Les fonctions vocales de HTC sont tres au dessus des autres marques. Lecture exceptionnelles des sms avec traductions des abreviations rdv est lu Rendez Vous etc. Chaque marque ayant un point fort...on doit tant que faire se peut conserver son phone qui a permis de trouver la raison de son choix..
    4000 Fiches de contacts, 4000 photos, 40 albums 40 videos sont en gros ce que j'ai sur mon phone et la SD card
    0