[Test] Honor 4X : faut-il craquer pour le smartphone à moins de 200€ ?

Cinq raisons de craquer pour le Honor 4X

Lancée par le géant chinois Huawei, la marque Honor s’est faite remarquer à plusieurs reprises avec des produits efficaces, jouissant d’un très bon rapport qualité/prix. Sur le champ de bataille qu’est le secteur de l’entrée de gamme, son chevalier s’appelle 4X. Au menu, grand écran, bonnes performances et batterie généreuse. De quoi devenir un incontournable ?

1 - Oui, pour son grand écran

Le premier point distinctif du Honor 4X, c’est son grand écran. Ses 5,5 pouces seront un atout pour ceux qui tiennent aux affichages généreux, tandis que sa définition 720p lui assure une qualité d’image suffisante. La résolution s’établit en effet à 267 pixels par pouce, la finesse des caractères n’est donc pas parfaite. On aurait préféré trouver du Full HD, ce qui aurait assurément donné plus de force sur le plan visuel.

Pour le reste, une telle dalle implique des dimensions un peu encombrantes. Les deux mains sont souvent nécessaires pour interagir confortablement avec le système d’exploitation, Android dans sa version Kitkat 4.4. À noter qu’une mise à jour vers Lollipop (5.0) est au programme. En attendant, l’OS du 4X est recouvert par la surcouche de Huawei, Emotion UI dans sa déclinaison 3.0. On pouvait craindre de devoir se contenter de l’antique 2.3 compte tenu du tarif, il n’en est rien et c’est tant mieux.

2 - Oui, pour sa batterie

À l’intérieur du 4X, une imposante batterie de 3 000 mAh est installée. Elle n’est par contre pas amovible, même si le panneau arrière du téléphone l’est. Ses performances sont bonnes dans cette gamme de prix, sans atteindre des résultats équivalents à d’autres accumulateurs partageant une capacité identique. Un Xperia Z3 par exemple s’avère bien plus endurant malgré des composants plus haut de gamme.

Pour autant, la journée d’utilisation classique est largement dépassée. Les plus économes pourront même entamer un deuxième jour sans craindre d’être trop éloignés d’une prise. Pour arriver facilement à ce genre de performances, le 4X intègre une fonction d’économie d’énergie spécifique, appelée Ultra Économie d’Énergie, qui désactive la plupart des applications du système pour se focaliser sur l’essentiel : le téléphone, les contacts et les SMS.

3 - Non, pour son écran mal protégé

La robustesse des téléphones est devenue un critère clé compte tenu de l’importance qu’ils ont pris dans nos existences. Pourtant, le Honor 4X se passe des services d’une protection type Gorilla Glass. Son écran est donc particulièrement vulnérable aux rayures et autres désagréments de la vie quotidienne.

En compensation, un filtre anti-rayure est placé en usine sur son écran. Attention à ne pas le retirer lors de la première prise en main de l’appareil en pensant qu’il ne s’agit que d’un vulgaire plastique d’emballage.

4 - Oui, pour ses bonnes performances

Sur le plan des performances, le Honor 4X ne déçoit pas. Il hérite d’une puce mise au point par HiSillicon, propriété de Huawei : le Kirin 620. Il se compose de huit cœurs Cortex A53, donc compatibles 64 bits. Concurrent du Snapdragon 410, il s’avère supérieur à ce dernier sur le plan graphique grâce à sa puce Mali 450-MP4.

Les 2 Go de mémoire vive qu’il embarque ne sont pas non plus étrangers à la bonne réactivité du système, même lorsque plusieurs applications sont lancées simultanément. La partie photo est elle aussi réussie, avec un capteur dorsal de 13 mégapixels. Les clichés sont détaillés et les couleurs cohérentes, du moins tant que la lumière est abondante. En ce qui concerne le capteur frontal, de 5 mégapixels, il s’acquitte de sa tâche sans problème.

5 - Oui, pour ses deux logements SIM 4G

Sur le plan du réseau mobile, le Honor 4X tire parti du savoir-faire de Huawei. Ainsi, on bénéficie d’un modem quelque peu particulier. D’abord, il est compatible avec la 4G jusqu’à une vitesse de 150 Mbit/s en téléchargement. Ensuite, son antenne exploite une technologie spécifique qui entend assurer une meilleure réception dans les zones à problème et donc des débits plus élevés.

Sous la coque arrière sont disposés deux logements pour carte SIM. La particularité du système employé sur le 4X est de pouvoir sélectionner directement et en temps réel depuis le logiciel quel slot sera utilisé pour la 4G. Ainsi, plus besoin d’avoir à intervertir les cartes SIM lorsque l’on change de pays par exemple, un exemple d’utilisation précieuse des téléphones double SIM.

Lire : Smartphone : lequel acheter ? Comment choisir ?

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire