HTC Hermes : un clavier azerty et Windows sur son téléphone

Présentation

Sous le nom de SPV M3100 se cache tout simplement le HTC Hermes spécialement personnalisé pour l’opérateur Orange. Ce smartphone exploite Windows Mobile 5 et semble ainsi voué à un usage très diversifié. Il promet également de favoriser l’aspect communication en cumulant de nombreux standards et connectivités. Est-il pour autant un appareil digne de confiance et sur lequel on peut compter ? Réponse dans ce test.

Caractéristiques
Dimensions 112,5 x 58 x 22 mm
Capteur photo 2 mégapixels
Mémoire interne 128 Mo + carte mémoire 1 Go
Résolution de l’écran 240 x 320 pixels
Poids 176 g

Autonomie

Avec un peu plus de 3 heures d’autonomie en communication, le HTC Hermes se place dans la moyenne des téléphones actuels. On aurait par contre aimé une capacité plus importante, le mode HSDPA est en effet relativement gourmand. De plus, la taille importante de l’appareil aurait pu permettre d’y installer une batterie plus puissante.

Fonctionnalités, qualité photo

En terme de connectivité, le M3100 s’offre l’EDGE, UMTS (3G), le HSDPA (3,5G), le Bluetooth 2.0, l’infrarouge et un Wi-Fi b. On se retrouve donc paré pour toute sorte de réseaux, d’autant plus qu’il est également quadribande et peut donc être utilisé dans le monde entier.

Clavier pratique

Son clavier azerty offre un confort et une rapidité accrue quant à la rédaction d’e-mails, SMS et autres documents Microsoft. En plus de ses fonctions classiques d’organiseur, de push e-mail et de navigateur, l’interface Windows Mobile permet au SPV M3100 de se transformer en station multimédia mobile, grâce à Windows Media Player, le SPV devient ainsi un lecteur MP3. On regrettera l’absence de tuner FM et surtout d’une prise jack classique pour utiliser son casque habituel.

Malgré les nombreuses fonctionnalités apportées telles que le mode macro ou le flash, son appareil photo deux mégapixels n’est pas à la hauteur d’un appareil photo numérique classique de par sa qualité d’image, sa lenteur et surtout l’absence d’autofocus. Il fait également office de caméra, mais là aussi, il reste peu performant. Par ailleurs, son écran 2,8 pouces peut s’utiliser aussi bien en mode portrait que paysage et pourra afficher des vidéos DivX à l’aide d’un logiciel spécifique.

Confort d’utilisation

Le grand écran du SPV M3100 est un atout incontestable et ses diverses possibilités d’orientations sont fort utiles, on regrette par contre un contraste relativement faible qui ne fait pas ressortir au mieux ce qu’il affiche. Son clavier azerty est agréable, mais on peut toutefois lui reprocher le placement des boutons latéraux. On peut en effet les actionner par mégarde du fait de leur grande sensibilité.

Son poids élevé et ses dimensions imposantes ne jouent pas en sa faveur, mais c’est souvent là le prix à payer pour bénéficier d’un clavier azerty doté d’une lettre par touche. En matière d’interface, les habitués de Windows Mobile 5 et antérieur ne seront pas dépaysés. Pour les nouveaux venus qui sont déjà utilisateurs de Windows sur leur PC, certains réflexes seront conservés comme notamment le menu « Démarrer » regroupant l’essentiel des fonctionnalités.

Finition et design

Les plastiques sont sobres, mais pas de la meilleure qualité tandis que son design reste des plus classiques. Il ne s’agit bien évidemment pas d’un appareil de prestige, mais plutôt d’un téléphone sans prétention de design qui vise plus le pratique que l’esthétique. On note néanmoins avec plaisir la présence d’une housse de protection en cuir munie d’un clip ceinture.

Qualités téléphoniques

En terme d’appel, le téléphone est satisfaisant sans être excellent pour autant. Le kit main libre restituera une conversation de la même manière. Cependant, le haut parleur main libre intégré devient inutilisable dans un milieu sonore bruyant.

Conclusion, points forts, points faibles

Si la compacité et le design ne sont pas les points forts de ce modèle, il reste cependant relativement complet en terme de fonctionnalités. Embarquant Windows Mobile, il part également dans la course avec l’avantage d’être très intégré aux PC, les utilisateurs de Windows apprécieront donc les synchronisations avec leur poste de travail. Ce SPV reste par contre décevant concernant le multimédia, avec notamment des capacités photographiques en dessous des performances du marché.

HTC Hermes
De par ses capacités, on recommandera plutôt ce modèle aux personnes désirant synchroniser leurs carnet d’adresses, agenda et documents avec leur poste de travail Windows. Ceux préférant les capacités multimédia choisiront un autre modèle. Bon point également pour les grands voyageurs qui trouveront toujours un réseau auquel se connecter.
  • Les plus
  • Les moins
    • Connectivité très complète
    • Clavier azerty une lettre par touche
    • Interface familière aux utilisateurs Windows
    • Poids et dimensions élevés
    • Appareil photo décevant
    • Absence de prise jack