Test : le nouvel iMac 27 pouces toujours aussi séduisant

L’usage

Au-delà des considérations techniques prisées des geeks, un ordinateur se juge surtout à l’usage. L’iMac 27 pouces offre un confort de travail inégalé. Avec une résolution de 2 560 x 1 440 pixels, il permet de s’étaler en largeur. On peut ainsi afficher facilement un client Twitter, une page Web et un traitement de texte. La retouche et le tri de photos deviennent également un vrai plaisir, l’espace permettant de placer facilement ses palettes autour du cliché. Même chose pour le montage vidéo.

Au rayon de l'ergonomie sacrifiée sur l’autel du design, on regrette en revanche le placement des connectiques derrière la machine en bas à droite. Même s’il est facile de la faire pivoter malgré son poids de presque 14 kg, l’accès n’est pas des plus aisé. Au même niveau du côté gauche se trouve le bouton d'alimentation que l’on a tendance à presser sans le vouloir lors de cette manipulation, mettant ainsi l’ordinateur en veille. Les déplacer sur une tranche aurait réglé le problème.

L’iMac n’est pas particulièrement bruyant. Son système de ventilation plutôt efficace fait circuler l’air de sa tranche inférieure, jusqu’en haut de l’appareil. Il a ainsi tendance à chauffer de manière importante à son sommet. Cela n’est toutefois pas gênant, ce 27 pouces n’étant pas un modèle que l’on utilise sur ses genoux tel un portable.

Enfin, au niveau du son, cette version 27 pouces dispose d’un troisième haut-parleur renforçant les basses. Si le volume n’est pas extraordinaire, la qualité reste toutefois suffisante pour une écoute d’appoint, mais ne remplacera en aucun cas une chaine Hi-Fi.