Les bonnes raisons pour ne pas passer à l'iPhone 3GS

Vitesse et réactivité

Voilà le dernier point important abordé par Apple dans sa communication. Selon lui l’iPhone 3GS serait jusqu’à deux fois plus rapide que son ainé. Argument fallacieux ou réalité ?

Dès sa prise en main et la manipulation des écrans d’accueil, on sent effectivement que les animations sont plus fluides. Impression bien réelle, même si difficile à quantifier. Pour cela nous avons tout simplement surfé en utilisant Safari. Lors de l’ouverture du site lemonde.fr, l’iPhone 3GS s’en sort en 25 secondes environ, tandis que le 3G dépasse la minute. Pour ne pas être dépendant des performances des téléphones et du réseau, nous avons bien entendu effectué ces tests connectés au même réseau Wi-Fi. 



Sur la vidéo suivante, c’est une application graphiquement gourmande que nous avons choisi de tester, Google Earth. Là aussi la différence de réactivité et d’animation du zoom ou de la rotation de la Terre est assez significative. Le 3GS enfonce clairement le clou. 



Il est donc certain que la nouvelle version de l’iPhone est plus rapide et plus réactive, notamment grâce au changement de processeur et de la partie en charge des graphismes.

L'autre bonne nouvelle vient de l'autonomie qi augmente sur ce nouveau modèle. En utilisation intensive, (Internet, mail, Youtube et applications) l'iPhone arrive désormais à dépasser les 36h, là ou la version précédente peinait à boucler la journée.