[Test] Kindle Fire HDX 8.9 : la meilleure tablette Android, sans Google

Un monstre de puissance

La nouvelle tablette d’Amazon est la première au monde à bénéficier du nouveau processeur quatre-cœur Snapdragon 800 de Qualcomm, dans sa version cadencé à 2,2 GHz. Si le chipset équipe déjà plusieurs smartphones comme le LG G2, le Sony Xperia Z1 ou le Samsung Galaxy Note 3, c’est la première fois qu’il est porté sur une tablette qui ne propose pas de fonctions téléphoniques.

Avec un tel processeur, la Kindle Fire HDX se présente d’ores et déjà comme une bête de puissance, déstabilisant même la version 2013 de la Nexus 7, conçue par Asus, qui n’est équipée que du Snapdragon 600 de Qualcomm. Afin de nous assurer de ce gain en terme de puissance, et donc de réactivité dans les menus, mais surtout dans les jeux, nous avons fait passer plusieurs tests à la Kindle Fire HDX 8,9 pouces d’Amazon.

Le premier d’entre eux, Sunspider, permet de mesurer les performances en condition de navigation web afin de mesurer les performances JavaScript de l’appareil. Contrairement à la plupart des appareils Android, il est à noter que le navigateur inclus de base dans la Kindle Fire HDX n’est pas la version Android de Google Chrome mais un navigateur dédié développé par Amazon : Silk. En lui faisant passer le test Sunspider, ses résultats se sont avérés particulièrement bons avec un  résultat de 696 ms (le temps doit être le plus bas possible), contre 1062 ms pour la Nexus 7 de dernière génération, et surtout 996 ms pour le G2 et 788 ms pour le Z1, deux appareils pourtant équipés du même SoC.




Si la tablette s’avère très efficace en termes de navigation, il en va différemment pour l’affichage. En effet, nous avons fait passer plusieurs benchmarks. Sur GFXBench, la tablette s’avère légèrement moins puissante que le G2, tout comme sur 3D Mark. Si les résultats sont très légèrement en deçà de ceux des LG G2 et Sony Xperia Z1, ils restent néanmoins excellents et surpassent ceux de la plupart des tablettes de cette génération. Dans les faits, ces chiffres restent largement suffisants pour jouer à la plupart des jeux disponibles sur l’App Shop d’Amazon, ceux-ci étant conçus pour l’ensemble des appareils Android, y compris les nombreux appareils moins puissants.

En termes d’autonomie, également, la Kindle Fire HDX 8,9 pouces s’avère particulièrement efficace avec un long week-end d’utilisation continue sans avoir besoin de la recharger outre mesure et tout en gardant une dizaine de pourcents de batterie pour amorcer la semaine suivante. 

Verdict : la puissance de la kindle Fire HDX est l'un de ses gros points forts. Son processeur Snapdragon 800 n'y est pas pour rien et la tablette d'Amazon est la première au monde à en profiter.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire