[Test] LeEco Le Pro 3 : faut-il craquer pour le smartphone de LeEco ?

Cinq raisons de craquer (ou pas) pour le LeEco Le Pro 3

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler de LeEco mais ce constructeur chinois a bon espoir de changer les choses avec une large gamme de produits qui va de la télévision au vélo électrique en passant par les smartphones. En la matière le LeEco Le Pro 3 est un modèle très intéressant avec un prix de moins de 400 euros et des performances dignes d’un Pixel XL bien plus onéreux. Qui plus est son écran lumineux de 5,5 pouces et son design sophistiqué ont de quoi faire de l’ombre au dernier né de Google.

>>> Retrouvez notre comparatif des meilleurs smartphones

Toutefois le LeEco Le Pro 3 pourrait faire encore mieux, surtout qu’il lui manque certains attributs qui sont devenus monnaie courante à l’instar de l’étanchéité, du port d’extension micro SD ou encore d’une simple prise jack. Quoiqu’il en soit face à d’autres terminaux de milieu de gamme, et même de certains modèles haut de gamme, la proposition de LeEco a de quoi séduire.

Credit: Samuel Rutherford / Tom's GuideCredit: Samuel Rutherford / Tom's Guide

Oui, pour le design léché

Malgré un logo que certains n’hésitent pas à comparer à un dessin de siège d’avion avec une touche d’art déco, le LeEco Le Pro 3 est l’un des smartphones les plus séduisants cette année. Son architecture est totalement symétrique avec l’écouteur sur la face avant qui est entouré du capteur de l’appareil photo secondaire et de la LED de notification. Sur la partie inférieure se trouvent trois boutons tactiles qui sont totalement invisibles lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

Credit: Jeremy Lips / Tom's GuideCredit: Jeremy Lips / Tom's Guide

À l’arrière on est immédiatement séduit par l’aluminium brossé avec un revêtement tellement doux qu’on n’a pas guère envie de lâcher le téléphone. C’est également au dos qu’on trouve l’appareil photo principal de 16 mégapixels et le lecteur d’empreintes digitales. La tranche supérieure accueille un capteur infrarouge qui permet d’utiliser le smartphone comme une télécommande avec un téléviseur ou une installation audio. À l’opposé, la tranche inférieure est dotée d’un port USB Type C qui permet de transférer des données et de recharger la batterie. Toutefois comme l’iPhone 7 et le Moto Z, le LeEco Le Pro 3 est dépourvu de prise jack pour brancher des écouteurs ou un casque audio. Une décision qui est un peu prématurée à notre avis. Heureusement LeEco fournit un adaptateur avec le Le Pro 3.

Oui pour la qualité de l’écran

L’écran du LeEco Le Pro 3 bénéficie d’un bon niveau de luminosité et de couleurs fidèles. Toutefois s’agissant d’une dalle LCD classique, il n’est pas en mesure d’afficher une saturation des couleurs telle que ce que peuvent offrir les smartphones équipés d’une dalle OLED. De plus avec une diagonale de 5,5 pouces, mais une résolution Full HD seulement, le LeEco Le Pro 3 doit se contenter d’une densité de pixels moindres que les téléphones de même taille qui disposent parfois d’un écran QHD de 2560 x 1440 pixels. En visionnant des vidéos, on constate un bon rendu des couleurs, mais on aurait aimé bénéficier d’un contraste plus appuyé. Nous avons mesuré une luminosité de 464 nits qui est plus élevée les 428 nits de la plupart des smartphones. Le LeEco Le Pro 3 fait même mieux que le Pixel XL (396 nits) qui est pourtant plus cher, ou encore que le OnePlus 3 (379 nits) dans la même tranche de prix.

Credit: Jeremy Lips / Tom's GuideCredit: Jeremy Lips / Tom's Guide

En revanche le gamut couleur est plus limité que les modèles concurrents avec une couverture de 129% du spectre sRGB. Le Pixel XL et le OnePLus 3 affichent beaucoup plus de couleurs avec respectivement 191% et 192%. Enfin, le LeEco Le Pro 3 reprend l’ascendant dans la précision des couleurs. Nous avons mesuré un Delta-E de 0,72 (plus ce chiffre est proche de zéro et mieux c’est) contre 5,8 pour le Pixel XL et 2,9 pour le OnePlus 3.

Oui, pour les performances

Pour moins de 400 euros le LeEco Le Pro 3 se paye le luxe de venir titiller les performances de smartphones premium. En ce sens il est bien aidé par la plateforme Snapdragon 821, 4 Go de mémoire vive et un espace de stockage interne de 64 Go. Les applications se lancent pratiquement instantanément et on passe d’un écran à l’autre avec une fluidité sans faille. On ne déplore aucun ralentissement pas même en utilisant l’application LeEco Live pour regarder un documentaire en mode fenêtré tout en surfant sur Internet.

Avec Geekbench 4, un utilitaire qui mesure la performance globale, le LeEco Le Pro 3 a obtenu un score de 4096. Le Pixel XL de Google, qui est équipé de la même plateforme Snapdragon 821, est un peu plus rapide avec 4146 tandis que le OnePlus 3 qui intègre un Snapdragon 820 termine troisième avec un score de 4042.

De la même façon le LeEco Le Pro 3 a obtenu un score de 55,2 au test de navigation Internet Jetstream 1.1 soit pratiquement la même chose que le Pixel XL avec ses 55,9 points. Et une fois de plus le OnePlus 3 est derrière avec un score de 52,2.

Pour la partie graphique, le LeEco Le Pro 3 a obtenu l’un des meilleurs scores à ce jour sur 3DMark Ice Storm Unlimited avec 31 347 points, même si le Pixel XL (28182) et le OnePlus 3 (30491) ne sont pas loin derrière.

Non, pour l’appareil photo

Pas évident d’intégrer un appareil photo digne de ce nom dans un smartphone. Si celui qui équipe le LeEco Le Pro 3 se défend quand les conditions de lumière sont idéales, les choses se gâtent en basse luminosité ou quand il s’agit d’utiliser des fonctionnalités avancées telles que le HDR.

Credit: Samuel Rutherford / Tom's GuideCredit: Samuel Rutherford / Tom's Guide

En regardant uniquement la photo ci-dessus, on constate que le LeEco Le Pro 3 ne se débrouille pas trop mal avec des couleurs d’automne qui sont bien rendues dans les arbres. Lais il suffit de comparer ce cliché avec la même photo prise en mode HDR avec le Google Pixel XL pour voir immédiatement la différence. Cette dernière est bien mieux exposée et  on découvre des détails dans les ombres sur la gauche ou encore dans les nuages. Et les couleurs sont encore plus vives.

>>> Comparatif : quels sont les meilleurs photophones ?

De plus le LeEco Le Pro 3 est à la peine avec le mode HDR. Quand la luminosité est bonne, il lui faut au moins une à deux secondes entre deux photos, le temps que le smartphone combine les deux images. Ce délai peut atteindre trois à quatre secondes en basse luminosité.

Credit: Samuel Rutherford / Tom's GuideCredit: Samuel Rutherford / Tom's Guide

En revanche l’écart de qualité est moins flagrant quand on compare les photos issues du capteur du LeEco Le Pro 3 à celui du OnePlus 3. Sur un plan rapproché de fleurs, le LeEco Le Pro 3 se montre plus précis tout en gérant mieux le bruit numérique que le OnePlus 3.

Credit: Samuel Rutherford / Tom's GuideCredit: Samuel Rutherford / Tom's Guide

En revanche sur une photo de la cinquième avenue à Manhattan, ce dernier se montre plus rapide pour prendre une photo en HDR, tout en restituant plus de détails dans le ciel, des couleurs plus lumineuses sur les bâtiments en bas de l’image et plus généralement un meilleur rendu des couleurs.

Credit: Samuel Rutherford / Tom's GuideCredit: Samuel Rutherford / Tom's Guide

De nuit, le LeEco Le Pro 3 offre une meilleure gestion du grain que le OnePlus 3. Néanmoins si vous regardez les briques de plus près, vous constaterez que l’appareil photo du OnePlus 3 capture plus de détails.

Rien à redire sur le capteur de huit mégapixels à l’avant du LeEco Le Pro 3, si ce n’est qu’aucune des photos réalisées ne sort vraiment du lot.

Oui, pour l’autonomie de la batterie

Si un smartphone affiche une bonne autonomie, on peut forcément être plus tolérant au regard de certains ratés lors des tests. Nous avons soumis le LeEco Le Pro 3 à notre test de batterie habituel en surfant en continu sur Internet en 4G, et ce dernier a fonctionné pendant 11 heures et 25 minutes. De quoi passer outre quelques-uns de ses défauts. Le Google Pixel XL n’était pas très loin avec 11 heures et 11 minutes, mais le OnePlus 3 est derrière avec huit heures et 33 minutes.

Le LeEco Le Pro 3 est même encore plus impressionnant en usage courant. Nous avons ainsi profité d’un weekend de deux jours pour le tester en prenant des photos et en regardant des vidéos sans le recharger.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire