Enceinte Bluetooth : test de la Logitech UE Roll

Après une première enceinte UE Boom lancée en 2013, Ultimate Ears et Logitech remettent à nouveau couvert avec une enceinte nettement plus compacte à un tarif plus abordable, l’UE ROLL.

Design et prise en main

Enceinte Logitech UE RollEnceinte Logitech UE Roll

Alors que la Logitech UE Boom, comme la MegaBoom, bénéficiait d’un design original en forme cylindrique, l’UE ROLL change complètement de format. Exit donc le revêtement type caoutchouc en façade ou l’accroche en plastique. Pour la ROLL, Ultimate Ears a fait le pari du revêtement tout en tissu. À l’exception du dos de l’enceinte en caoutchouc, toute l’enceinte arbore en effet une coque en tissu, qu’il s’agisse du dessus, du cordon d’accroche ou même des boutons de volume. L’enceinte se présente par ailleurs sous un format très réduit. Elle a en effet une forme de disque de 13,5 cm de diamètre avec une hauteur de 4 cm et un poids total de 330 grammes.

Retrouvez notre comparatif des meilleures enceintes Bluetooth

Les prises de l'UE Roll sont disposées sous un cacheLes prises de l'UE Roll sont disposées sous un cacheEn termes de boutons, l’UE ROLL fait plutôt dans l’économie. En façade, on se retrouve avec uniquement les deux touches de volumes, tissées directement sur le haut de l’enceinte. À l’arrière, on retrouve le cordon pour accrocher l’enceinte, par exemple à un sac, mais aussi le voyant de recharge ou le bouton de mise sous tension. Un système de cache est également logé au dos de l’UE ROLL. Une fois soulevé, il permet de connecter un câble micro-USB ainsi qu’une sortie audio mini-jack 3,5 mm. On regrette cependant que le cache soit si résistant et qu’il ne puisse être relevé plus simplement. Une conception qui s’explique notamment par la spécification IPX7 de l’enceinte, qui peut dont être immergée jusqu’à un mètre de profondeur pendant 30 minutes.

Simplicité d’utilisation

Pour l’appairage de l’enceinte, il n’est pas question de puce NFC, Ultimate Ears ne proposant cette option que sur ses modèles plus hauts de gamme. Il suffit d’appuyer plusieurs secondes sur le bouton de mise sous tension pour qu’elle s’allume et soit automatiquement détectable par un smartphone, une tablette ou un ordinateur aux alentours.

L'application UE Roll offre davantage de fonctionsL'application UE Roll offre davantage de fonctionsEn revanche, l’enceinte ne propose pas de bouton pour mettre la musique en pause. Il faudra pour cela passer sur votre application sur smartphone, tablette ou PC. En appuyant en même temps sur les deux boutons de volume pendant quelques secondes, l’enceinte vous indique, en anglais seulement, le pourcentage de batterie restant. Une autonomie qui monte, à fort volume, jusqu’à quatre heures environ. Le volume peut lui aussi être réglé directement depuis l’enceinte à l’aide des touches. On regrette cependant que les points de pression soient parfois difficiles à trouver en dessous des coutures.

À noter que l’UE ROLL dispose également de sa propre application pour appareils Android et iPhone.  Celle-ci vous propose plusieurs fonctions supplémentaires comme le réglage du volume de l’enceinte en appuyant sur les boutons + et – à l’écran. Il est également possible de connecter deux enceintes à un même smartphone, qu’il s’agisse d’une autre ROLL, d’une Boom ou d’une MegaBoom. Dès lors, l’application vous demande si vous souhaitez que les deux enceintes diffusent le même son ou si souhaitez les utiliser pour diffuser les deux canaux stéréo. L’application permet également de régler un égaliseur cinq bandes, une alarme et de mettre le logiciel de l’enceinte à jour.

Télécharger l'application EU ROLL sur Android et iOS

Qualité sonore

Comme l’enceinte Boom sortie en 2013, la UE ROLL ne propose pas le support du protocole Bluetooth aptX. Une absence qui n’a pas empêché la Boom de proposer une très bonne qualité sonore à sa sortie.

Pour la ROLL non plus, l’absence de décodeur aptX n’est pas gênante en soi. La petite enceinte d’Ultimate Ears propose en effet un son très efficace pour un gabarit si compact. Les basses sont en effet bien présentes grâce au haut-parleur de deux pouces et malgré l’absence de radiateur passif. Le son est particulièrement bien équilibré dans le mode classique. Toutefois, l’application permet également d’activer un mode « amplification des basses » pour les amateurs de son plus profond. Enfin, il est également possible d’ajuster les performances de l’enceinte grâce à l’égaliseur personnalisé intégré.

Très compacte, l'UE Roll tient dans la mainTrès compacte, l'UE Roll tient dans la mainOn regrette cependant un volume maximal un peu faiblard qui monte jusqu’à 85 dBa. Lorsque vous avez atteint le volume maximal de l’enceinte, elle le signale en émettant un bip. À fort volume, l’enceinte a également tendance à légèrement saturer sur toutes les fréquences. Il en résulte un son parfois brouillon sur des titres exigeants comme le jazz ou la musique classique.

Du fait de son format et de ses haut-parleurs orientés vers le haut, la UE ROLL propose un son omnidirectionnel. Dès lors, inutile de vous poser la question sur son positionnement ou son orientation. Il suffit de la placer au centre de la pièce pour que tout le monde puisse en bénéficier de la même manière. En revanche, et c’est le revers de la médaille, l’UE ROLL ne propose pas de spatialisation stéréo. L’enceinte bénéficie bien de deux tweeters, mais trop proches l’un de l’autre pour que la différence entre chacun se fasse entendre. Si ni l’enceinte ni l’application ne proposent pas de mode surround, il est cependant possible de connecter deux enceintes Ultimate Ears ensemble grâce à l’application pour les faire fonctionner ensemble. A noter que le mode stéréo ne fonctionne que s’il s’agit de deux enceintes UE ROLL.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire