MacBook Air : le 11 et le 13 pouces en test

Les défauts

Autonomie un peu décevanteAutonomie un peu décevante

Si l’on est clairement enthousiaste à leur usage, il n’en reste pas moins que ces MacBook Air ne sont pas exempts de défauts. La résolution de 1 440 x 900 pixels (format 16/10) sur le 13 pouces permet d’afficher plus d’information à l’écran que sur le MacBook Pro de diagonale équivalente (1 280 x 800), elle reste toutefois lisible et remplit donc sa mission. Sur le modèle 11 pouces à la résolution de 1 366 x 768 (cette fois-ci au format 16/9 donc), les utilisateurs ayant quelques problèmes de vue risquent de plisser les yeux bien souvent. La taille des caractères est suffisante lorsqu’il est utilisé sur les genoux. En revanche posé sur un bureau à distance plus lointaine, on peut vite trouver cette taille sensiblement trop petite et se forcer un peu à lire le contenu affiché à l’écran.

On reste également quelque peu sur notre faim question autonomie. Annoncés respectivement à 5 et 7 heures d’autonomie par Apple en usage « Web sans fil », nous avons plutôt observé des performances deux fois moindres. Wi-Fi et Bluetooth (usage clavier externe et souris) activés, connecté à un écran 22 pouces, luminosité au maximum on atteint 2 h 30 avec le 11 pouces et 3 h 30 avec le 13 pouces. Pour donner un ordre d’idée, dans le même usage, notre MacBook (un modèle de la mise à jour de mai 2010 avec processeur Core 2 Duo) a tenu 3 h. On s’approche en revanche de ces estimations en lecture vidéo, Wi-Fi désactivé. 

Quelques impasses

Le design ultrafin de ce MacBook Air entraine également quelques absences qui peuvent manquer à certains. On passera bien entendu sur le lecteur optique, dont on comprend aisément l’absence. Il faut en revanche être conscient des quelques pertes entre un MacBook classique ou Pro et cet Air : la webcam n’est pas HD, on ne dispose que d’une sortie casque (pas d’entrée sur la même prise), le lecteur de carte SD est absent du modèle 11 pouces, tout comme le récepteur infrarouge pour la télécommande qui disparait.

Enfin, les joueurs devront faire le deuil de la majorité de leurs titres, le chipset Intel étant bien à la peine sur les graphismes trop fouillés. Tout juste pourra-t-on profiter de titres « basiques » comme certains jeux de football.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Annoncés respectivement à 5 et 7 heures d’autonomie par Apple en usage « Web sans fil », nous avons plutôt observé des performances deux fois moindres. Wi-Fi et Bluetooth (usage clavier externe et souris) activés, connecté à un écran 22 pouces, luminosité au maximum on atteint 2 h 30 avec le 11 pouces

    Vous poussez le vice un eu loin... Apple annonce 5 heures en Wifi sans clavier ni souris sans fil et surtout sans écran externe...
    2
  • BrightCola
    J'ai pas lu mais c'est vrai qu'il ne respecte pas ce que fait Apple dans ses tests. Pas comparable donc.

    Chapeau au testeur ;)
    0
  • mafieulemouton
    C'est un ordinateur magnifique.
    Dommage qu'il ait les performance d'un netbook moyen de game pour le prix d'un pc surpuissant.
    0
  • squirrel
    Je ne m'imaginai pas que cela puisse être aussi cher pour, finalement et si j'ai bien compris, surfer et lire ses mails.
    Pas de jouabilité et stockage rikiki sont, pour moi, rédhibitoires.
    -2
  • obidoub
    Je suis quand même déçu, les machines Apple ont réputation d'être bien conçues et solides, or là on retrouve les défauts communs chez les "PC" : touchpad inadapté, échauffement important, mauvaise autonomie batterie, faibles performances...

    Tout ça pour un prix beaucoup trop important par rapport à ce que ça vaut.
    -2
  • Anonyme
    En lisant les commentaires, je voudrais remettre les choses en place. Les Macbook air sont faits pour des personnes très mobiles qui passent leur vie dans les transports en commun et qui n'ont pas de bureau fixe. Donc, ce n'est pas destiné à faire tourner Crysis2 par exemple.

    Il est vrai que c'est un peu abusé de brancher le MacBook air sur un écran avec Wifi et Bluetooth activé mais ça permet aussi de le pousser dans ses retranchements.
    0
  • squirrel
    d'accord avec toi austere, mais ça reste cher malgré tout.
    0
  • obidoub
    Un "pro" a besoin d'une prise RJ45, c'est systématique. C'est de l'expérience. Mine de rien ce manque est un énorme défaut. On apprécie aussi d'avoir plusieurs ports USB, la plupart des utilisateurs branchent une souris en USB et c'est bien pratique de pouvoir brancher une clé si besoin...
    0
  • spae0899
    Je n'en ai malheureusement pas le besoin, ayant déjà un MBP, mais il faut dire qu'en ayant testé un l'autre jour chez un pote, j'avais de la peine à vouloir le lui rendre. Ils ont vraiment bien travaillé et tout fait pour susciter l'envie [:spae0899:1]
    0