MacBook Air : le 11 et le 13 pouces en test

Les MacBook Air sont de retour et comptent bien faire oublier les faiblesses de la dernière génération. Toujours disponibles en 11 et 13 pouces, les nouveaux modèles s’équipent désormais de processeurs dignes de ce nom et se révèlent au final plus qu’agréables à l’usage.

Question design, presque rien ne change sur ces deux modèles par rapport aux versions précédentes qui avaient inauguré le format « unibody » inspiré des MacBook Pro. Constitué d’une seule pièce d’aluminium usinée, le corps des ordinateurs est totalement rigide malgré leur finesse : 3 mm à l’avant, 1,7 cm à l’arrière. 

Copie (presque) conforme

Identiques aux versions précédentesIdentiques aux versions précédentesSeuls détails notables, l’apparition du symbole Thunderbolt au dessus de la prise mini DVI désormais compatible et de touches dédiées à Mission Control et Launchpad, deux nouvelles fonctionnalités de Mac OS X Lion. On remarque aussi la disparition de la touche eject, pas vraiment utile sur un MacBook ne disposant pas de lecteur optique.

Le charme opère toujours autant dès que l’on prend l’un des deux MacBook Air en main : fins, légers, finis de manière impeccable, impossible de les prendre à défaut sur aucun de ces points. Dans le cadre d’un usage mobile quotidien, leurs poids respectifs de 1,08 kg et 1,35 kg permettent de les emporter sans peine. Promené sans protection dans un sac au côté de livres, câbles, clés USB et portefeuille, aucun des deux ne s’en est tiré avec la moindre rayure. L’usage n’est toutefois pas conseillé sur le long terme, un sac n’étant pas à l’abri d’un choc.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Annoncés respectivement à 5 et 7 heures d’autonomie par Apple en usage « Web sans fil », nous avons plutôt observé des performances deux fois moindres. Wi-Fi et Bluetooth (usage clavier externe et souris) activés, connecté à un écran 22 pouces, luminosité au maximum on atteint 2 h 30 avec le 11 pouces

    Vous poussez le vice un eu loin... Apple annonce 5 heures en Wifi sans clavier ni souris sans fil et surtout sans écran externe...
    2
  • BrightCola
    J'ai pas lu mais c'est vrai qu'il ne respecte pas ce que fait Apple dans ses tests. Pas comparable donc.

    Chapeau au testeur ;)
    0
  • mafieulemouton
    C'est un ordinateur magnifique.
    Dommage qu'il ait les performance d'un netbook moyen de game pour le prix d'un pc surpuissant.
    0
  • squirrel
    Je ne m'imaginai pas que cela puisse être aussi cher pour, finalement et si j'ai bien compris, surfer et lire ses mails.
    Pas de jouabilité et stockage rikiki sont, pour moi, rédhibitoires.
    -2
  • obidoub
    Je suis quand même déçu, les machines Apple ont réputation d'être bien conçues et solides, or là on retrouve les défauts communs chez les "PC" : touchpad inadapté, échauffement important, mauvaise autonomie batterie, faibles performances...

    Tout ça pour un prix beaucoup trop important par rapport à ce que ça vaut.
    -2
  • Anonyme
    En lisant les commentaires, je voudrais remettre les choses en place. Les Macbook air sont faits pour des personnes très mobiles qui passent leur vie dans les transports en commun et qui n'ont pas de bureau fixe. Donc, ce n'est pas destiné à faire tourner Crysis2 par exemple.

    Il est vrai que c'est un peu abusé de brancher le MacBook air sur un écran avec Wifi et Bluetooth activé mais ça permet aussi de le pousser dans ses retranchements.
    0
  • squirrel
    d'accord avec toi austere, mais ça reste cher malgré tout.
    0
  • obidoub
    Un "pro" a besoin d'une prise RJ45, c'est systématique. C'est de l'expérience. Mine de rien ce manque est un énorme défaut. On apprécie aussi d'avoir plusieurs ports USB, la plupart des utilisateurs branchent une souris en USB et c'est bien pratique de pouvoir brancher une clé si besoin...
    0
  • spae0899
    Je n'en ai malheureusement pas le besoin, ayant déjà un MBP, mais il faut dire qu'en ayant testé un l'autre jour chez un pote, j'avais de la peine à vouloir le lui rendre. Ils ont vraiment bien travaillé et tout fait pour susciter l'envie [:spae0899:1]
    0