Test : le Magic Trackpad peut-il remplacer une souris ?

Et sur un PC ?

Utilisatrice Windows, Isabelle n'est pas familière avec le système de trackpad d'Apple. Elle découvre avec ce périphérique la gestuelle proposée par Apple.

Le Magic Trackpad n’a pas été conçu pour un PC et d’ailleurs la notice n’y fait aucune référence. Toutefois après une manipulation indispensable (qui peut en rebuter plus d’un) pour installer les drivers nécessaires, il fonctionne sous Windows 7. Une opération qui a échouée sur des PC équipés de Vista.

Si l’essentiel est là (clic droit et défilement), beaucoup de fonctions manquent à l’appel : navigation à trois doigts, « pinch » et rotation. Pour surfer, le Magic Trackpad est tout à fait satisfaisant, en revanche, le manque de précision reste gênant pour certaines applications. Le jeu est, par exemple, difficilement envisageable. Idem pour un travail intensif sur des logiciels de retouche photo.

Un temps d’apprentissage minimum s’avère indispensable. En effet, les débuts se révèlent carrément pénibles et douloureux. Après une heure d’utilisation et les réflexes survenant, la situation s’améliore.

Au final, comparé à une souris, le Magic Trackpad créé des tensions différentes dans le bras et le poignet. Mais ce genre de considération reste assez personnel. Tout dépend de sa posture, de l’aménagement de son poste de travail et ses tares personnelles (syndrome du canal carpien, tendinite à répétition…). L’idéal serait sans aucun doute de pouvoir régulièrement alterner les 2 systèmes.