[Test] Moto X (2014) : le smartphone Android, en mieux

Dévoilé fin août par Motorola, le nouveau Moto X est le successeur de son homonyme, sorti en début d’année en France. Toutefois, alors que le premier modèle pouvait se voir reprocher quelques sacrifices en termes de puissance, de design ou une taille d’écran en deçà des smartphones concurrents, le modèle 2014 vient relever la barre, pour un prix supérieur.

Lire le test du Moto X version 2013

Faut-il craquer pour le Moto X ?

Présenté en 2013, le premier Moto X était la concrétisation du rachat de Motorola par Google. Le smartphone adoptait alors une interface Android épurée avec un accent mis sur la recherche vocale et les fonctions de Google. Des fonctions qui étaient pourtant absentes des appareils Nexus. Un an plus tard et malgré le rachat de Motorola par Lenovo, la firme américaine persiste dans cette vision avec une nouvelle version du Moto X.

Oui pour son grand écran Amoled

L'écran du Moto X occupe une large place sur le smartphoneL'écran du Moto X occupe une large place sur le smartphoneMalgré son écran imposant de 5,2 pouces de diagonale, le Moto X reste un smartphone relativement compact. Il est ainsi à peine plus grand qu’un iPhone 6 avec un écran de 4,7 pouces. Un format qui s’explique notamment par le ratio entre la taille de l’écran et la taille du smartphone. Là où l’écran de l’iPhone 6 n’occupe que 65 % de la surface du smartphone, ce rapport est de 73 % pour le Moto X 2014. À titre de comparaison, le HTC One M8 propose un ratio de 66 % quand l’écran du LG G3, l’un des champions de cette catégorie, occupe 76 % de la surface du smartphone. Concrètement, ce rapport permet de profiter d’un écran de grand format, notamment pour les vidéos ou les jeux, sans s’encombrer d’un smartphone trop grand dans sa poche.

Outre sa taille, l’écran du Moto X est également Full HD avec une densité de pixels de 424 ppp. Une définition qui ne permet pas de distinguer les pixels et offre donc un affichage net. Enfin, dernier point et non des moindres, le Moto X propose un écran Amoled. Il s’agit d’une technologie concurrente du LCD utilisé sur la plupart des smartphones. Néanmoins, contrairement au LCD, l’Amoled permet d’allumer l’écran pixel par pixel. Concrètement, cela offre deux avantages : une batterie préservée lorsque vous affichez une image sombre puisque tous les pixels ne s’allument pas, mais également un contraste sans pareil avec des noirs qui restent noirs, même en pleine obscurité. Seul reproche, on regrette que les couleurs de l’écran du Moto X soient un peu trop saturées, tirant notamment sur les jaunes.

Oui pour son mode assistant très pratique

Contrairement à la plupart des constructeurs, Motorola a décidé ne pas ajouter de surcouche logicielle à l’interface de son Moto X. Une fois le smartphone allumé, on se retrouve face à la même interface et aux mêmes icônes que sur les smartphones ou tablettes de la gamme Nexus. Par ailleurs, l’appareil embarque même le « lanceur Google Now ». Celui-ci, inauguré avec le Nexus 5, n’est disponible pour tous les smartphones Android sur le Play Store que depuis quelques semaines. Il permet d’accéder facilement à Google Now sur l’écran d’accueil, mais également de lancer une recherche vocale depuis celui-ci.

L'application Moto permet de paramétrer les fonctions d'assistant et de commande vocaleL'application Moto permet de paramétrer les fonctions d'assistant et de commande vocale

Outre l’interface Android épurée, Motorola a toutefois ajouté quelques fonctionnalités maisons à son Moto X. Celles-ci se retrouvent au sein d’une unique application baptisée Moto. Cette application offre quatre fonctions différentes : l‘assistant, les actions, la voix et l’écran. L’assistant permet ainsi d’analyser automatiquement certaines conditions et adapte les paramètres du smartphone en fonction. Ainsi, vous pouvez demander au smartphone de se mettre automatiquement en silencieux à certaines heures lorsque vous êtes censés dormir. De même, si vous ajoutez une réunion à votre agenda, le Moto X restera silencieux pendant ce rendez-vous et pourra même envoyer une réponse automatique.

Le Moto X peut être réveillé simplement d'un passage de mainLe Moto X peut être réveillé simplement d'un passage de mainLe Moto X propose certaines actions en fonction des mouvements de votre main. Par exemple, il vous suffit de faire pivoter votre main pour qu’il s’ouvre automatiquement sur l’application photo. Le smartphone étant également doté de deux capteurs infrarouges en dessous de l’écran, il repère lorsque vous passez votre main au-dessus. Ainsi, vous pouvez le mettre facilement en silencieux d’un simple passage de main lorsque vous recevez un coup de fil, ou même afficher l’heure et les dernières notifications quand l’écran reste éteint. Une fonction qui a l’intérêt de ne pas gâcher de batterie grâce à la nature Amoled de l’affichage du Moto X.

Enfin, dernière fonctionnalité et non des moindres ajoutée par Motorola : la reconnaissance vocale. Si Android permet de lancer des recherches ou certaines commandes lorsque vous êtes sur l’écran d’accueil, le Moto X va encore plus loin. Même lorsque l’écran est éteint, vous pouvez réveiller votre smartphone d’une simple phrase, que vous choisissez, pour lancer une commande. Par exemple, il vous suffit de prononcer « Dis-moi Moto » ou « Buzz l’Éclair à Star Command », pour réveiller le smartphone, puis lancer votre recherche. Par défaut, le moto X utilise Google Now, mais Motorola a également ajouté quelques commandes spécifiques comme « parle-moi », pour demander au smartphone de vous lire les SMS entrants dans les 30 prochaines minutes, « quelles sont les nouvelles » pour écouter les dernières notifications, ou « publier sur Facebook », pour mettre un nouveau statut en ligne, lui-même dicté à la voix.

Oui pour ses options de design

Lors du lancement du premier moto X aux États-Unis, Motorola a beaucoup communiqué sur une fonctionnalité que peu de constructeurs offrent aux consommateurs : la possibilité de personnaliser son smartphone. Une fois arrivé en France, le premier Moto X n’offrait pas de telles options de personnalisation.

C’est désormais possible avec l’édition 2014 du Moto X. Motorola a en effet décidé de mettre à disposition son interface Moto Maker pour les consommateurs français. Il est ainsi possible de choisir plusieurs coloris ou même différents matériaux pour son smartphone. Cela va de la face blanche ou noire à la couleur des haut-parleurs ou du cercle entourant le logo Motorola au dos, en passant par une gravure ou même un choix de matériau ou de couleur pour l’arrière du smartphone. Motorola propose en effet un choix de couleurs du plastique pour le Moto X, mais aussi des matériaux plus « nobles » comme quatre essences de bois ou quatre cuirs différents.

Les finitions du Moto X sont soignées avec des contours en alumium et la possibilité de choisir un dos en boisLes finitions du Moto X sont soignées avec des contours en alumium et la possibilité de choisir un dos en boisEn façade, le Moto X propose une dalle de verre qui prend l’intégralité de la surface du mobile à l’exception des deux haut-parleurs. On notera toutefois que ces haut-parleurs ne fonctionnent pas en stéréo, mais que l’un est dédié aux appels tandis que celui du bas est consacré aux fonctions multimédias. La puissance et la qualité audio de l’appareil est tout de même à la hauteur, sans atteindre celle du HTC One M8, son mono oblige. En bas du smartphone, on retrouve une prise micro-USB tandis que sur la droite se situent les touches de déverrouillage et de réglage du volume sonore. Enfin, le haut du Moto X 2014 accueille le port mini-jack 3,5 mm pour brancher un casque ainsi que le port pour cartes nano SIM. On regrette qu’il ne soit pas possible d’étendre l’espace de stockage au-delà des 16 ou 32 Go proposés à l’aide d’un emplacement pour carte microSD.

Si le Moto X 2014 reprend dans les grandes lignes le design de celui de 2013, il est toutefois nettement amélioré. On retrouve ainsi la forme courbée en haut du dos du smartphone, mais celle-ci, tout comme les bords, est désormais constituée d’aluminium et non plus de plastiques. De même, le capteur photo est désormais entouré d’un cercle incluant deux flashs, censé améliorer la qualité photo.

Non parce qu’il souffre de quelques défauts

Dans l’ensemble, le Moto X est une franche réussite de la part de Motorola. Toutefois, quelques points restent à regretter, en particulier concernant la photo ou l’autonomie de l’appareil.

En photo, le Moto X permet de profiter efficacement du capteur de 13 mégapixels. Néanmoins, on regrette encore certains points qui pourraient être améliorés. En conditions de faible luminosité notamment, le smartphone de Motorola se trouve rapidement limité et les options de l’application photo intégrée par le constructeur ne permettent pas d’y remédier en changeant la sensibilité, il faudra nécessairement passer par l’activation du flash.

Le double flash du capteur photo ne parvient pas à disperser efficacement la lumièreLe double flash du capteur photo ne parvient pas à disperser efficacement la lumièreLe flash, justement, n’est pas à proprement parler un point faible du Moto X, mais n’est là que pour des raisons esthétiques. Si Motorola le présente comme un ring flash, à la manière des flashs de photographe professionnel, il n’en a que le nom sur la fiche technique du smartphone. Malgré une LED de chaque côté du capteur et la forme d’anneau autour, la lumière émise n’est absolument pas diffusée de façon homogène, mais provient uniquement des deux LED.

Un autre point qui peut s’avérer décevant pour le Moto X est sa faible autonomie. Malgré son écran Amoled peut consommateur d’énergie sur les couleurs sombres, la batterie de seulement 2300 mAh est une véritable limite. À titre de comparaison, les LG G3, Sony Xperia Z3 ou Samsung Galaxy S5, équipé du même processeur, proposent tous des batteries d’au moins 2800 mAh et jusqu’à 3100 mAh pour le Xperia Z3.

Concrètement, cette batterie limitée vous obligera à rester non loin d’une source d’alimentation et se fera particulièrement sentir en cas de déplacement. Un problème d’autant plus dommageable que, contrairement à beaucoup de concurrents chez cette génération de smartphones haut de gamme, le Moto X ne propose pas de mode faible consommation d’énergie. Il faudra donc régler vous-mêmes les paramètres pour limiter la consommation en éteignant le GPS, réduisant la luminosité ou en éteignant la 4G.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • dactyman
    Vous ne parlez pas du turbo charger. Ca compense largement la "faible" batterie.
    0
  • Christophe Bruguier
    Encore faut-il être devant une prise pour bénéficier du turbo chargeur
    0