Nikon D40X : le reflex performant et léger

Package et conclusion

Nikon D40XPas de surprise de ce côté-là, Nikon reste classique, ni plus ni moins par rapport à ses concurrents avec ce D40X : batterie, sangle, chargeur et câble USB. Pas de carte mémoire (format SD card !), ce qui n’est pas foncièrement gênant étant donnée le volume de stockage anecdotique de celles fournies généralement par les constructeurs.

Pour conclure...

Nikon continue dans sa politique d’extension de sa gamme vers le bas. Là où il y a quelques années, le constructeur propodait encore des "bridge" numérique, aujourd’hui le segment est occupé par des reflex et notamment le D40.

Affublé du suffixe "x" nous aurions pu craindre à un lancement purement marketing comme Nikon l’avait fait pour le D70 et son jumeau le D70s. Il n’en a rien été et si les craintes qu’on pouvait nourrir à la vue d’une n-ième inflation des mégapixels étaient justifiées, les résultats de nos tests nous ont très largement rassurés. Bien entendu, le D40x n’est pas un Nikon pour les passionnés comme la marque a su le faire par le passé, mais il n’en reste pas moins que ce reflex entrée de gamme est une très bonne affaire pour qui désire s’initier avec un appareil de qualité et facile à appréhender.

Nikon D40X
Nikon livre là un reflex grand public très séduisant, aussi bien par son look que par ses excellentes qualités photographiques. Reste son prix plutôt élevé par rapport à la concurrence qui risque de lui donner du mal à trouver son public.
  • Les plus
  • Les moins
    • Qualité d’image
    • Gestion du bruit numérique
    • Qualité de l’objectif de série
    • Design et légèreté
    • Prise en main

    • Prix élevé
    • Incompatibilité avec les objectifs AF et AF-D
    • Absence de bracketing et de testeur de profondeur de champ

 

Nikon D40X