Casque antibruit : test du Parrot Zik

Designé par Philippe Starck, le Zik de Parrot étonne par son look inhabituelle, mais surtout pour ses fonctionnalités qui, sur le papier, font rêver. Jugez plutôt : filtre antibruit actif, liaison Bluetooth ou filaire, contrôle par l’un des écouteurs tactile, batterie amovible, mise en pause automatique lors du retrait du casque ou contrôle des paramètres du casque via des applications dédiées sur Android et iOS.

Retrouvez notre comparatif des casques antibruit

Sur les finitions, le casque de Parrot n’a pas grand-chose à se reprocher. Le casque est constitué d’armatures en aluminium brossé, les écouteurs sont de type circum-aural avec une mousse recouverte de cuir. Petit bémol en revanche pour les écouteurs en plastique noir, malgré les finitions en aluminium. Les câbles, quant à eux, sont recouverts d’une gaine en tissus pour assurer leur solidité. La batterie amovible vient quant à elle se loger derrière la paroi externe de l’écouteur gauche, maintenue par un aimant.

Une application très fonctionnelle

Le son produit par le Zik est d’une richesse rare. S’il tend à insister très légèrement sur les basses, il reproduit un son fidèle, aussi précis dans les graves que dans les aigus ou les mediums. La fonction antibruit, quant à elle, s’avère particulièrement efficace lorsqu’elle est activée. C’est probablement l’un des principaux inconvénients du casque de Parrot, pour que la plupart des fonctionnalités soient activées, il faut passer par une application Android ou iOS. Parrot Audio Suite, c’est son petit nom, permet ainsi d’activer le filtre antibruit (également possible via le bouton physique sur le casque), l’égaliseur et l’effet « concert hall », permettant de simuler une taille de salle précise ainsi que l’angle d’écoute. Pour utiliser ces fonctions, l’utilisateur devra donc utiliser le casque sur un appareil Bluetooth. En cas d’absence d’appareil Bluetooth ou de batterie vide, le casque peut tout de même être utilisé grâce au câble audio 3,5 mm fourni, mais toutes les fonctionnalités ne seront pas disponibles. On perdra ainsi le bénéfice des capteurs de pression, situé dans le coussinet droit, qui permettent de mettre le casque en veille lorsqu’il n’est pas posé sur les oreilles, ou des contrôles du casque, situés sur la paroi de l’écouteur droit, permettant de régler le niveau volume en glissant son doigt vers le haut ou vers le bas de la paroi.

Le plus gros défaut du Zik reste toutefois son manque de confort. Après quelques heures, le poids du casque et le faible rembourrage de l’arceau se fait ressentir sur le haut du crâne. Un défaut qui reste mineur compte tenu des nombreuses fonctionnalités et de la qualité sonore du casque de Parrot.

Le Parrot Zik est vendu avec un câble USB/micro USB pour la recharge de la batterie, un câble audio 3,5 mm et un étui de transport.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire