[Test] Philips Fidelio NC1 : le casque antibruit tout en constance

Edit (le 17/11/2014) : Nous avions testé une version précédente du casque le 30/11/2014. Celle-ci souffrait de graves problèmes, notamment en termes d’isolation des ondes. En résultaient alors des interférences téléphoniques particulièrement audibles avec un téléphone connecté en Edge. Depuis notre précédent test, Philips a corrigé le problème. Si le défaut n’est pas totalement éliminé, notamment lorsqu’un smartphone se rapproche du casque, il a été nettement atténué. Avec cette correction matérielle, l’annulation active de bruit du Fidelio NC1 redevient vraiment efficace. En conséquence nous avons décidé de tester à nouveau le casque, dans sa version corrigée, celle qui est actuellement en vente et de réévaluer notre jugement, le Fidelio NC1 ayant été amélioré.

Après le SHN9500 dévoilé en 2007, Philips a mis quelques années avant de retenter l’expérience du casque audio antibruit, notamment sur le haut de gamme. Depuis la création de sa gamme audio Fidelio en 2012, le constructeur néerlandais s’est toutefois relancé sur ce créneau avec l’annonce, à l’été 2014, de son nouveau fleuron à annulation de bruit : le Philips Fidelio NC1.

Retrouvez notre comparatif de casques antibruit

Un casque léger et confortable

Sur le papier, le casque offre une alternative intéressante à la plupart des modèles concurrents. Il propose en effet un poids relativement léger de 191 grammes avec des écouteurs de type supra-aural, venant se poser sur l’oreille sans l’entourer.

En termes de fonctionnalités, le Fidelio NC1 ne vient pas révolutionner le marché avec des propositions extraordinaires. Pas de Bluetooth ni de contrôles intégrés, le casque se contente de faire de l’annulation de bruit et la fait plutôt bien. Ainsi, sous l’écouteur gauche, on retrouve la prise jack 3,5 mm permettant de brancher un câble audio, le bouton de mise sous tension pour allumer le mode annulation de bruit, ainsi que le voyant lumineux indiquant si le mode est ou non activé. Sous l’écouteur droit se trouve uniquement une prise micro-USB permettant de recharger la batterie du casque. Une batterie plutôt impressionnante puisque Philips annonce jusqu’à 30 heures d’autonomie pour son Fidelio NC1.

Une qualité sonore constante, même sans annulation de bruit

Toutefois, tout n’est pas rose, loin de là. Le casque de Philips souffre de quelques défauts de conception, essentiellement audibles lorsque le mode annulation de bruit est activé. En effet, si celle-ci s’avère plutôt efficace, même pour un casque supra-aural, et sans souffle trop audible, elle occasionne deux problèmes. Le Fidelio NC1 est en effet sensible aux pas. Lorsque le mode antibruit est activé, les composantes du casque répercutent le rythme de vos pas à chaque fois que vous touchez le sol. C’était un défaut déjà audible sur le casque K 495 NC de AKG, mais sur lequel Philips ne semble pas avoir suffisamment travaillé.

Par ailleurs, toujours avec l'annulation de bruit activée, le casque peut être sensible aux ondes téléphoniques lorsqu'il est connecté à un réseau Edge. Si le problème était rédhibitoire dans une précédente version du casque, rendant le mode annulation de bruit inutilisable dans le métro, il a été corrigé dans l'urgence. La version commercialisée du Fidelio NCI de Philips reste légèrement sensible aux ondes téléphoniques mais à condition de placer son smartphone à côté de l'oreille gauche, ou une à deux secondes seulement à un volume très bas.

Toutefois, le casque de Philips est l’un des rares de notre comparatif à produire un son équivalent que le mode annulation de bruit soit activé ou non. Généralement, la plupart des casques concurrents produisent un son différent dès lors que la fonction est activée, généralement plus orienté vers les basses et les médiums, mais aussi plus puissant. Le casque de Philips offre un son plutôt équilibré avec tout de même des basses plutôt mises en avant. On regrette néanmoins un manque de volume dans le son qui apparaît assez sec.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire