Enceinte Bluetooth : test de la Riva Turbo X

Comme la BeoPlay A2 de Bang & Olufsen ou la Bowers & Wilkins T7, la Turbo X de Riva est une enceinte haut de gamme à plus de 300 euros. Ne bénéficiant pas de l’image de marque de ses concurrentes l’enceinte a cependant mis le paquet sur les fonctions.

Retrouvez notre comparatif d'enceintes Bluetooth nomades

Design et prise en main

L'enceinte Turbo X de RivaL'enceinte Turbo X de Riva

L’enceinte de Riva se présente sous la forme d’un bloc massif de 23 cm de longueur sur 8,9 cm de profondeur et 10,5 cm de hauteur. L’ensemble s’avère également assez lourd avec un poids de 1,6 kg.

En termes de design, deux choix sont proposés : une couleur blanche ou une teinte noire. Il s’agit alors de la partie supérieure de l’enceinte ainsi que du socle. Dans les deux cas, les côtés sont en effet recouverts d’une grille métallique pour protéger les différents haut-parleurs. C’est également sur le dessus de l’enceinte que l’on peut retrouver les nombreux boutons de contrôle. Il ne s’agit cependant pas de boutons à presser, mais simplement de surfaces tactiles qui peuvent être effleurées. Ainsi se retrouvent côté à côte le bouton de mise sous tension, le bouton surround (S), le bouton d’appairage Bluetooth, le bouton de mise sous silence, les deux boutons de volume et le bouton permettant d’activer le mode « turbo » (T). Si les touches sensitives peuvent être pratiques pour éviter d’être bloquées à force de mouvement, dommage cependant de ne pas toujours savoir si l'appui sur la touche est bel et bien pris en compte. On remarquera également que tous les boutons sont rétroéclairés. Un système pratique pour voir d’un coup d’œil quels modes sont activés. Dommage cependant qu’ils s’allument tous automatiquement lorsqu’on approche la main, créant ainsi une légère confusion.

À l’arrière de l’enceinte, ce sont cette fois les différentes connectiques qui peuvent être retrouvées. Sans être aussi nombreuses que pour la Sound Blaster Roar de Creative, elles sont tout de même au nombre de quatre : l’entrée audio auxiliaire mini-jack, une entrée micro-USB pour les mises à jour de l’enceinte et non par pour la recharge, une sortie USB pour recharger un autre appareil à l’aide de la batterie de l’enceinte, et une prise secteur propriétaire. On peut également y retrouve un bouton à presser pour couper toutes les fonctions lorsque l’enceinte n’est pas en charge.

Simplicité d’utilisation

Parmi les différentes touches présentes en haut de la Riva Turbo X, aucune trace de boutons de lecture pour changer de piste ou mettre la musique en pause. Pour cela, il faudra passer directement par l’application de lecture musicale sur son smartphone ou sa tablette.

Pour connecter l’enceinte en l’absence de puce NFC il faut se contenter du bouton d’appairage Bluetooth. Au premier allumage, l’enceinte se met automatiquement en mode détectable. Il vous suffit ainsi de la sélectionner parmi les différents appareils à proximité sur votre smartphone, tablette ou PC. Plus tard, il suffit de laisser son doigt sur le bouton Bluetooth pour que l’enceinte se mette en mode appairage.

Les boutons de contrôle de la Riva Turbo XLes boutons de contrôle de la Riva Turbo X

Les deux principaux modes de l’enceinte sont en fait activés par les boutons S et T sur le dessus. Le mode S active en effet l’option surround. L’enceinte offre ainsi une meilleure spatialisation avec une meilleure distinction entre les deux canaux stéréo. La touche T active quant à elle le Turbo. Dès lors l’enceinte délivre un son plus puissant, mais avec la même qualité. En somme, il s’agit simplement d’un bouton permettant de pousser le volume au maximum, non sans réduire l’autonomie de l’enceinte. Au moment d’enclencher le mode Turbo, un bruit de moteur vient signaler son activation.

Les différentes connectiques à l’arrière sont plutôt classiques. On regrette simplement que la prise micro-USB ne permette pas de recharger l’enceinte, mais à uniquement à la mettre à jour. La prise USB pour recharger un smartphone ou une tablette est quant à elle bien sentie, compte tenu de la batterie impressionnante de la Riva Turbo X.

Télécharger l'application Riva Turbo X Ground Control pour iOS et Android

L’enceinte bénéficie également d’une application mobile. Celle-ci permet de régler le volume de la Turbo X et de retrouver les mêmes fonctions que les différents boutons à savoir le mode surround, le mode turbo, le bouton silence et la connexion Bluetooth. L’application permet également d’afficher quelques liens de contrôle de la musique : une touche pause/lecture et les touches de piste suivante ou précédente. Enfin, l’application affiche directement l’autonomie restante sur l’enceinte, sans avoir besoin d’observer la couleur du voyant de charge au dos.

Qualité sonore

Si le mode Turbo de l’enceinte ne vous indiquait pas déjà à quel public elle était destinée, sa signature sonore est définitive. L’enceinte de Riva s’adresse avant tout à un public amateur de musiques urbaines comme de la pop, de l’électro ou du hip-hop.

Si le son émis par l’enceinte reste globalement équilibré, l’accent est cependant mis sur les basses et les médiums au détriment des aigus. Les fréquences les plus hautes sont en effet quelque peu sacrifiées sur l’autel des quatre radiateurs passifs de l’enceinte. Il faut bien ça pour pouvoir passer l’enceinte jusqu’à plus de 100 dBA à l’aide de l’amplificateur 45 Watts.

Malgré son design imposant, la Riva Turbo X tient tout de même dans la mainMalgré son design imposant, la Riva Turbo X tient tout de même dans la main

La Riva Turbo X prend en charge les codecs aptX et AAC. Lorsque vous utilisez un smartphone ou une tablette compatible avec ces codecs, l’enceinte est donc capable de capter et de diffuser la musique dans une qualité allant jusqu’à 320 kbps. Une fonctionnalité qui apporte un son plus rond et plus chaleureux, à condition cependant d’avoir un smartphone compatible.

En termes de spatialisation, la Turbo X de Riva s’en sort plutôt correctement en mode classique. Si aucun haut-parleur ne figure à l’arrière de l’enceinte, elle bénéficie cependant de haut-parleurs sur les côtés, utilisés notamment pour augmenter l’impression stéréo en mode surround. Développée par ADX, la technologie Trillium utilisée pour ce mode permet de produire un son plus enveloppant avec une meilleure spatialisation. De son côté, le mode Turbo permet surtout d’augmenter la puissance de l’enceinte, sans pour autant produire un son plus saturé. Il en résulte cependant une plus grande utilisation de la batterie de la Turbo X. Néanmoins, même avec les modes Surround et Turbo allumés et avec un volume plutôt élevé, l’enceinte peut tenir jusqu’à 23 heures d’autonomie.

D’une manière générale, l’enceinte de Riva s’en sort très bien dans les titres les plus pop, qu’il s’agisse d’électro ou de hip-hop. Elle a cependant davantage de mal avec la précision nécessaire pour du jazz ou, a fortiori, de la musique classique. L’enceinte s’adresse donc avant tout à un public amateur de musique contemporaine.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire