Téléphone baladeur F300 : Samsung joue à pile ou face

Finition et design

Samsung SGH-F300

Une finition à la hauteur

Pas de problème de ce côté-là, le F300 s’avère d’une excellente finition, absolument aucun jeu n’est visible, ce qui lui donne une réelle impression de robustesse. Autre détail de bon goût, le revêtement utilisé sur tout le téléphone propose un touché velouté très agréable. Léger détail qui pourra avoir son importance sur toute la durée de vie du produit, le F300 ne s’ouvre pas. On ne peut donc pas accéder à sa batterie et l’introduction de la carte SIM et carte SD se fait via des trappes situées sur les tranches gauche et droite. Il est donc possible que ces caches se fragilisent au fur et à mesure de leur usage.

Design double-face pour le pire et le meilleur

La face baladeur est indéniablement réussie : grand écran, pavé tactile du meilleur effet, discret logo « The Ultra Music », voilà pour le meilleur. Le pire se situe donc de l’autre côté, celui dédié à la téléphonie, on se croirait simplement revenu dans les années 1990, la finesse en plus. Clavier immense (et donc confortable), mais écran lilliputien qui lui donnent un look vraiment étrange, mais difficilement défendable.