[Test] Samsung Galaxy Note 7 : plus haut de gamme, tu meurs

Le test effectué ci-dessous a été réalisé à l'aide d'un exemplaire qui n'a jamais rencontré le moindre genre de problème. Mais suite à de nombreux dégagements de fumée, voire des implosions de la batterie de l'appareil, les ventes du Galaxy Note 7 ont été stoppées. Samsung a demandé aux consommateurs d'éteindre leur exemplaire et de le renvoyer. Un numéro d'urgence a été mis en place en France (01 48 63 00 00).
Le Galaxy Note 7 a été définitivement retiré de la vente.

Voilà cinq ans que Samsung propose aux amateurs de smartphones « grande taille » son Galaxy Note et le rafraîchit au moins une fois chaque année. Notez au passage que le constructeur fait cette année un bond numéraire : il n’y aura pas de Galaxy Note 6, Samsung ayant décidé de passer directement du 5 au 7. Si cette nouvelle édition se pare d'un nouveau processeur, d'un écran aux bords incurvés et d'un stylet encore plus performant, vaut-elle réellement le coup ? Faut-il craquer pour cette nouvelle phablette sous Android 6, ou peut-on encore se contenter de l'ancien modèle, qui profite de la même résolution et reste, malgré tout, suffisamment performant pour les tâches quotidiennes et pour le jeu vidéo ? Nous avons testé le Samsung Galaxy Note 7 et vous livrons ci-dessous la réponse.

6 raisons de craquer (ou pas) pour le Galaxy Note 7

1 - Oui, parce qu’il a vraiment la classe

Alors que le Galaxy Note 5 n’apportait aucune innovation majeure en termes de design, le Galaxy Note 7 se pare de bords incurvés, à gauche comme à droite. L’appareil profite par ailleurs d’une coque et d’un contour de couleur gris métallisé (l'appareil existe aussi en bleu ou en noir). Nul doute que le design du Galaxy Note 7 s’en ressent : le smartphone est vraiment très classieux, encore plus que ne l’était le Galaxy Note 5, pourtant très honorable.

2 - Oui et non, parce qu'il est un peu plus performant que le Note 5

En termes d’affichage, rien ne change ou presque : on profite toujours d’un écran de 5,7" capable d’afficher 2560x1440 pixels. En revanche, on passe d’un écran OLED à un Super AMOLED. Le processeur lui aussi a été revu et corrigé, puisqu’il ne s’agit plus d’un Exynos 7420 (2,1 GHz), mais d’un Exynos 8890 (2,60 GHz). Notez que dans les deux cas, on a affaire à un processeur huit cœurs. Si le Galaxy Note 7 est plus puissant quel le Galaxy Note 5, cela ne se ressent pas non plus au quotidien. Il faut vraiment être un hardcore gamer pour s'apercevoir d'une quelconque différence. Concernant la RAM, les deux appareils profitent de 4 Go. Mais en termes de stockage, on remarque un petit changement : là où le Galaxy Note 5 se déclinait en deux versions, l’une en 32 et l’autre en 64 Go, le Galaxy Note 7 ne se présente quant à lui qu’en version 64 Go.
En clair, si vous possédez déjà un Note 5, les capacités du Note 7 ne représentent probablement pas un argument de poids pour en changer.

2 – Oui, pour son capteur photo

Disposant d'une caméra dorsale de 12 Mpx et d'une autre en frontal de 5 Mpx, le Galaxy Note 7 est probablement l'un des meilleurs "photophones" du moment. Il hérite en réalité des mêmes spécificités que les Galaxy S7 et Galaxy S7 Edge, et s'avère capable de filmer en 4K. Ses photos sont remarquables, tout comme ses vidéos. Notez en revanche que, pour obtenir une image vraiment parfaite, vous devrez régler l'enregistrement vidéo en mode 4K. Par défaut, l'appareil capture en Full HD et compresse un peu trop l'image (il en résulte alors quelques artefacts pas toujours très heureux).

Exemple d'une courte séquence filmée en 4K à l'aide du Galaxy Note 7.

3 – Oui, pour son nouveau stylet

Avec le Galaxy Note 7, Samsung a amélioré la technologie utilisée au sein de son stylet. Ce nouveau stylet, annoncé comme deux fois plus précis par Samsung, apporte un réel confort d'utilisation. Et il se révèle effectivement encore plus précis, notamment quand il s'agit de dessiner à l'aide via une application de retouche comme Painter Mobile de Corel, ou les incontournables Photoshop Lightroom et Photoshop Express.
L'autre nouveauté de l'accessoire du Galaxy Note 7 réside dans sa prise de notes, même lorsque l'appareil est verrouillé. Si cette fonctionnalité n'est pas sans rappeler les tablettes Surface et la fonction OneNote, elle se révèle très utile pour écrire rapidement un rendez-vous ou dessiner un petit croquis à la volée. On pourra néanmoins lui reprocher qu'elle se révèle extrêmement basique (impossible par exemple d'effacer une petite partie d'un trait ou d'une lettre). Mais à sa décharge, son principal intérêt n'est pas non plus d'être un véritable outil de prise de note ou de dessin. Il n'est là que pour aider l'utilisateur à réaliser une opération ultrarapide, rien d'autre.
Enfin, notez que l’accessoire fonctionne même lorsqu’il imbibé d’eau (il répond à la norme IP68). Nous avons éprouvé cette aptitude, et effectivement, le stylet continue à marcher sans problème.

4- Oui, pour ses outils de sécurisation

Depuis deux ou trois ans, c'est le grand cheval de bataille des constructeurs de smartphone : comment faire en sorte que leurs appareils soient toujours plus sécurisés, sans pour autant contraindre l'utilisateur à des tonnes de manipulation pour s'authentifier et accéder à ses données les plus personnelles ? Le Samsung Galaxy Note 7 profite à ce titre à la fois d'un capteur d'empreinte, mais également d'un outil de reconnaissance iris. Celui-ci qui permet de déverrouiller en un clin d'oeil (sans mauvais jeu de mots) l'appareil. Nous l'avons testé dans diverses situations : forte luminosité, obscurité totale, avec ou sans lunettes... l'outil de reconnaissance d'iris marche à merveille.

Autre élément concernant la protection des données : le dossier sécurisé. Celui-ci permet de protéger vos données les plus sensibles, qu'il s'agisse de documents, de photos, de vidéos, mais également de votre liste de contacts, vos mails, vos paramètres Web et vos notes. La mise en place de ce dossier personnel sécurisé est très simple. Une fois installé, on peut y accéder comme s'il s'agissait par les mêmes outils que ceux attribués d'ordinaire à l'écran de verrouillage. On a donc la possibilité d'accéder à ses données soit par reconnaissance de l’iris, soit par mot de passe, soit par empreinte digitale, etc.

5 - Oui, pour son autonomie

Pour éprouver la batterie, nous avons testé l'appareil dans différentes conditions. La première a consisté à l'utiliser modérément : environ 30 minutes de jeu par jour et 15 minutes de vidéo, tout en le consultant régulièrement pour la messagerie, et en effectuant quelques recherches sur le Web. Le téléphone a ainsi tenu près de 65 heures (un peu moins de 3 jours). Second test : une utilisation intensive. Là, nous ne l'avons pas lâché et lui avons infligé successivement du Web, de la messagerie et de la vidéo. Dans de telles conditions, l'appareil a tenu un peu plus de 10 heures, dépassant de quelques minutes le Galaxy S7 Edge, et écrasant haut la main le One Plus 3, qui ne tient pas plus de 8h30. Bref, la batterie de 3500 mAh de l'appareil remplit clairement son office, le hissant parmi les smartphones à la plus grande autonomie du moment.

6 – Non, parce qu’il est trop cher

Le vrai point noir du Galaxy Note 7 réside surtout dans son prix : l'appareil coûte quand même 859 euros. Soit le même prix qu'un iPhone 6s 64 Go, nous diront certains. C'est vrai. Mais c'est aussi le prix d'une jolie tablette (comme la Surface Pro 3) ou d'un portable de moyenne gamme. On aurait vraiment aimé que Samsung fasse un petit effort sur sa grille tarifaire, justement pour concurrencer Apple. Dommage qu'il soit réservé à l'élite, car le Galaxy Note 7 vaut vraiment le coup.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • jeanpierr
    "tu meurs" Heureusement que l’exagération ne tue pas !
    0
  • Bruno Rook
    Bah oui, tu meurs à cause de la batterie qui explose :D haha
    0
  • pol103
    Bonjour, en effet le titre de l'article est exagéré. Quant à la remarque sur le prix du Note 7 c'est aussi exagéré. Si c'était un matériel venant d'Apple il n'y aurait pas eu cette remarque même s'il était moins performant. Quand on ne peut pas s'offrir la lune on se contente de la regarder... Cordialement
    0