[Test] Gear 360, que vaut la caméra à 360 de Samsung ?


Samsung a été l’un des premiers constructeurs de smartphone à se lancer dans la réalité virtuelle, avec le casque Gear VR, un appareil au demeurant très réussi. Ce n’est pas vraiment une surprise que la marque ait mis au point une caméra capable de filmer du contenu qu’il sera possible de consulter sur son casque. Le Gear 360 est un excellent outil pour créer du contenu immersif. Il est non seulement facile à utiliser, mais il peut donc aussi enregistrer des photos et des vidéos à 360 degrés. Dommage que seuls quelques appareils Android puissent en tirer parti.

1 - Oui, pour son design

C’est un fait, la plupart des caméras 360 profitent d’une conception un peu bizarre et la Gear 360 ne fait pas exception. Cette petite boule blanche est équipée de deux capteurs de chaque côté. D’un côté, une petite trappe renferme le port pour carte microSD, la batterie interchangeable et un port microSD pour charger la caméra. La partie inférieure est équipée d’une vis standard pour trépied, et on en trouve d’ailleurs même un dans la boite.

L’utilisation de la Gear 360 ne saurait être plus simple, que l’on possède ou non un smartphone. Un large bouton est placé sur la partie supérieure de la caméra pour démarrer l’enregistrement, et un petit écran LCD affiche les informations essentielles : le mode d’enregistrement, l’état de la batterie et le temps restant sur la carte mémoire. Un bouton dédié à la navigation dans les menus est placé du coté opposé, à côté de celui dédié à l’alimentation.

Avec un poids de 153 grammes et un diamètre de 60 mm, la Gear 360 est un plus légère, bien que plus large, que la 360fly 4K. Mais cette dernière est résistante à l’eau jusqu’à 40 mètres de profondeur, alors que la solution de Samsung supportera à peine des éclaboussures.

2 - Oui, pour sa qualité, moins pour sa compatibilité

Les photos et vidéos capturées par la Gear 360 sont de très bonne qualité, même si la Kodak PixPro SP360 4K reste un cran au-dessus. Et avec sa définition de 3 840 x 1 920 pixels, la caméra de Samsung est supérieure à la caméra 360 de LG (2 560 x 1 280). Petit détail, chaque capteur dispose de sa propre LED qui clignote en rouge lorsqu’il est actif, un détail qui fait la différence pour savoir si l’on utilise un seul ou les deux à la fois.

La restitution des couleurs et de la lumière est bien maitrisée et l’assemblage des deux images en une seule est de très bonne qualité et la séparation entre les deux n’est visible que dans de rares cas. La Gear 360 peut également se connecter en WiFi via un logiciel, mais seulement aux smartphones haut de gamme de la marque : Galaxy S7/S7 edge, Galaxy S6/S6 Edge/S6 Edge+ et Galaxy Note 5.

Samsung Gear 360 sample video

Malheureusement pour les possesseurs d’iPhone, Samsung n’a pas prévu pour l’instant de porter le logiciel sur iOS. Les possesseurs de n’importe quel autre appareil sous Android peuvent donc faire une croix dessus, au même titre que les amateurs de la marque à la pomme.

3 - Non, pour son application mobile

Depuis les réglages de la caméra, il est possible d’ajuster certains réglages à l’instar de la définition des vidéos, mais seule l’application Gear 360 — pour les téléphones Android Samsung compatibles donc — permet d’étendre les possibilités. Il devient alors possible de réglage la balance des blancs, activer le mode HDR, ajuster la sensibilité ISO ou même activer la réduction du bruit du vent.

Tout comme la Kodak PixPro 360, récupérer une vidéo de 5 minutes (environ 850 Mo) depuis la caméra sur un smartphone — en l’occurrence un Galaxy S7 — prend un temps incroyable, environ une demie heure. Un autre fichier de 650 Mo a demandé 20 minutes. Heureusement, les photos capturées ne prennent que quelques secondes à se transférer.

Une fois le contenu sur le téléphone, l’application permet de très facilement partager sur ses réseaux, Facebook, YouTube et compagnie. Quelques options d’éditions sont accessibles, pour ajuster la durée du clip ou ajouter une bande-son.

4 - Oui, pour sa batterie amovible

Une batterie de 1 350 mAh est intégrée à la Gear 360, ce qui est censé offrir une heure d’autonomie. La bonne idée, c’est qu’elle est amovible et on peut donc continuer utiliser la caméra même si l’accumulateur est vide, simplement en le changeant. À titre de comparaison, la caméra 360fly 4K doit composer avec une batterie non remplaçable.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • DavidJudenne
    Vous la comparer a la 360fly 4K, intéressé de voir ce que c'était, j'ai l'impression que ce n'est pas un produit équivalent car une seule caméra et donc on a que la moitié de la vidéo disponible par la caméra Samsung, la Samsung est plutot proche de la Theta S et si il était possible d'avoir un comparatif ce serait pas mal car j'ai celle la justement, et l'emplacement mémoire de la Samsung est un plus indeniable ainsi que la batterie amovible.
    0