Samsung SGH-P310 : une carte de crédit comme téléphone

Confort d’utilisation

Un écran lumineux

Comme presque toujours chez Samsung l’écran est lumineux et contrasté. On ne peut qu’être satisfait de son rendu pour une si petite taille. De plus, la résolution de 240 x 320 pixels permet un rendu détaillé du menu et des images. Le temps de démarrage court est également appréciable. Seulement 13 secondes (hors temps de saisie du code PIN) sont nécessaires au démarrage de l’appareil.

Une ergonomie décevante

C’est certainement le point faible de l’appareil et des modèles Samsung en général. L’ergonomie globale du P310 n’est pas très agréable. Les doubles touches de numérotation sont effet difficile à appréhender, même après plusieurs jours d’utilisation. La disposition des #, * et 0, déportée vers la droite du clavier, n’est pas là pour nous aider, mais c’est le prix à payer pour bénéficier d’un mobile de la taille d’une carte de crédit. D’autre part, les touches tactiles de confirmation du menu sont trop peu sensibles et demande parfois une pression à répétition pour que celle-ci soit détectée. Finissons par le menu, également peu agréable. Exemple : la touche de confirmation des actions n’est pas toujours la même, ce qui a comme effet de dérouter n’importe quel utilisateur. Enfin, la présentation des menus n’est pas des plus claires, les fenêtres contextuelles venant aider l’utilisateur ont plutôt l’effet inverse et tendent à le noyer sous les différents choix qui se présentent à lui.