Test du Sony Ericsson W910i, un Walkman avant tout

La musique est son gros point fort

Par contre, Walkman oblige, le W910i est un bon baladeur audio. L’interface est claire, rapide, et simple à utiliser.

1 Go de mémoire

Le W910i utilise l’interface Walkman 3.0 et cette dernière est très réussie. Rapide, l’interface permet de choisir les chansons en fonction des tags, de l’artiste à l’album en passant par l’année de publication. Sony Ericsson livre une carte mémoire de 1 Go avec son téléphone, mais il est possible d’utiliser des cartes de 4 ou 8 Go.

Sony Ericsson W910i

Quelques fonctions amusantes

Deux fonctions amusantes sont présentes sur le W910i. La première, c’est l’écran qui pivote tout seul : il se place en mode paysage ou en mode portrait selon l’orientation du téléphone dans l’espace. La seconde, c’est l’utilisation d’un détecteur de mouvement pour changer de piste. En pressant la touche Walkman et en secouant le téléphone, il change de piste. Deux fonctions gadgets, mais amusante à montrer.

La qualité

La qualité sonore est bonne, comme sur tous les Walkmans de Sony Ericsson. On est au niveau d’un baladeur numérique classique, sans atteindre la qualité des meilleurs appareils. Les écouteurs fournis, des intra-auriculaires, sont bons et nettement meilleurs que les écouteurs proposés avec les iPod, par exemple. Petit bémol, la prise jack est sur le kit mains libres et pas sur le téléphone lui-même, comme toujours chez Sony Ericsson.

Les écouteurs

Le cas Bluetooth

Point gênant, la gestion du Bluetooth stéréo (A2DP) est très mauvaise. Alors que le téléphone n’est pas une foudre de guerre en tant normal, une fois le Bluetooth stéréo activé, on a le temps de voir les animations images par images. Ça fonctionne, certes, mais le téléphone est particulièrement ralenti par l’utilisation d’un casque stéréo Bluetooth. À éviter pour cet usage, donc.