[Test] The Order 1886 : on craque ou pas ?



Un peu plus d’un an après sa sortie, Sony nous sort l’artillerie lourde pour la PlayStation 4, et présente The Order 1886. Le jeu avait largement montré avant sa sortie, et nous avons pu découvrir un titre qui s’annonçait comme une perle technique, nous plongeant au coeur de l’Angleterre victorienne. Le jeu est désormais disponible, et il est temps de vérifier si celui-ci tient toutes ses promesses. En effet, si The Order 1886 a tout pour être le plus beau jeu du moment, vaut-il la peine de reprendre le pad ?

5 raisons de craquer (ou pas) pour The Order 1886

Oui : Parce que le jeu est magnifique

Le principal point fort de The Order 1886, c’est sa réalisation technique. Le jeu fait tout simplement partie des plus beaux de sa génération : les animations sont très réussies et s’enchaînent parfaitement, les textures sont très propres, et le souci du détail apporté au jeu est tout simplement impressionnant. On prend plaisir à voir s’ajuster les plis des vêtements aux mouvements du joueur, ou encore à admirer les toits londoniens timidement éclairés par un ciel couvert de nuages. L’ensemble est cohérent et très agréable à regarder, bref, c’est magnifique, et on sent que Sony a voulu montrer ce que la PS4 a dans le ventre.

Non : Parce qu’on aurait bien aimé en voir plus

La réalisation technique très soignée du jeu est d’autant plus frustrante qu’on n’a pas pas vraiment le temps d’en profiter pleinement. Le jeu est très court, ce qui n’est pas nécessairement un problème en soi, mais s’avère assez frustrant quand on en vient à bout après moins de dix heures. À cela s’ajoute le fait que le jeu est très linéaire et entrecoupé de nombreuses scènes cinématiques, mais aussi et surtout l’absence totale d’intérêt à se relancer dans l’aventure une fois terminée. Il y a bien quelques objets à collecter au cours du jeu, mais ceux-ci n’apportent aucun bonus suffisamment notable pour vouloir y retourner de bon coeur.

Non : Pour le gameplay très limité

Au-delà de la durée de vie plutôt anémique du titre, The Order 1886 déçoit notamment par son gameplay assez éculé. Concrètement, le jeu se limite à deux phases principales : courir dans des couloirs assez linéaires, et tirer sur des foules d’ennemis de plus en plus nombreux et coriaces, le tout entrecoupé de Quick Time Event pas franchement passionnants. À cela s’ajoutent de trop rares affrontements avec les lycans, une race de loups-garous, qui se divisent en deux parties : l’une où vous devez éviter les loups qui vous attaquent par vague, et l’autre où vous affrontez un loup géant, en face à face, et qui fait office de boss. Et c’est malheureusement tout, le gameplay n’est pas plus fouillé que ça, ce qui s’ajoute à la frustration liée à la durée de vie : le jeu a l’air de ne pas avoir été totalement terminé, ne propose qu’une difficulté artificielle et des phases de gameplay qui se répètent inlassablement sans jamais se renouveler.

Oui : Pour l’ambiance réussie

Tous ces défauts sont d’autant plus frustrants que la réalisation générale du jeu est tout simplement sublime. Nous l’avons vu, The Order 1886 est une claque graphique, mais les créateurs ont également redoublé d’efforts pour proposer un jeu à l’ambiance soignée. Ainsi, explorer les couloirs du métro à la recherche de lycans avec une simple lampe à la main, le tout accompagné d’une ambiance sonore très réussie, procurera son lot de frissons aux joueurs. Malgré leur nombre important, on apprécie tout de même la transition réussie entre les phases de jeu et les coupures cinématiques. Elles participent notamment à la narration plutôt réussie du jeu, et ce malgré un scénario qui manque quelque peu d’originalité.

Non : Parce que le jeu est trop plat

Outre son gameplay limité et sa courte durée de vie, The Order 1886 déçoit surtout par son manque flagrant d’originalité. Les quelques fusillades, principales scènes d’action proposées dans le jeu, sont souvent trop longues et assez peu haletantes, et s’accompagnent de phases de QTE qui viennent surtout casser l’action pour vous occuper à bourrer un bouton pendant qu’une vidéo défile devant vos yeux. Ajoutez à cela un scénario dont les renversements ne surprennent personne, et on se retrouve avec un titre qui brille par son absence d’originalité, en fournissant au joueur le minimum syndical. Dommage, pour un titre aussi techniquement réussi et se basant sur univers aussi prometteur que l’époque victorienne. 

The Order 1886 trailer

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire