TouchSmart : test des PC tactiles HP

Du tactile pour commander son PC

IQ 800 et IQ500La question est tombée. L’utilisation d’un PC peut-elle s’effectuer sans la bonne vieille souris ? De prime abord, au démarrage des IQ, la souris tombe sous la main comme par habitude. Il faut se faire à l’idée de devoir toucher l’écran pour naviguer entre les fenêtres et menus de Windows Vista. Cette balade au doigt se déroule un peu chaotiquement d’ailleurs. Soyons clairs, Vista n’est pas prévu pour être manipulé tactilement.

Vista n’aime pas le tactile

Une mauvaise gestion du tactile sous VistaDans la résolution native des IQ, les icônes et les polices sont trop petites. Aussi, lorsqu’un dossier est organisé en mode « Détails », il est presque impossible de pouvoir sélectionner précisément l’un de ses fichiers. Il faut alors ruser soit en changeant la résolution, soit en modifiant l’affichage des dossiers. Allant dans le même sens, le double clic est capricieux. Si le « second clic » n’est pas effectué quasi exactement au même endroit que le premier, rien ne se passera. Plus fonctionnel sous Windows, le clic droit est activé en laissant le doigt appuyé sur une zone de l’écran. Un cercle apparaît alors autour du doigt. Une fois achevée, la fonction attribuée au clic droit devient effective.

De la précision du stylo

A cause des problèmes de précision rencontrés avec le tactile au doigt, on est tenté de recourir à un stylo pour mettre à profit la fonction tactile des TouchSmart. Cela ne pose aucun souci dans un premier temps. La navigation devient alors plus aisée bien que le double clic fasse encore des siennes. Néanmoins, lors de nos tests de dessin sous Paint, l’utilisation d’un autre instrument que le doigt ne s’est pas avérée très convaincante. En effet, certaines zones de l’écran avaient alors des difficultés à reconnaître le déplacement du stylo employé. Dommage.