TouchSmart : test des PC tactiles HP

Jouer au doigt

World In ConflictOn parle du futur du jeu vidéo avec des lunettes 3D ou encore via des écrans 3D comme celui de Zalman. Avec les IQ, on pourrait déjà avoir une bonne base pour développer le côté interactif des logiciels vidéoludiques. Pour nous en faire une idée, nous avons testé les deux TouchSmart sur un FPS, Unreal Tournament III, et un jeu de stratégie, World in Conflict.

En jeu, c’est tout ou rien

Rien n’est à récupérer du tactile sur UT III. Dès lors que l’on appuie sur l’écran pour déplacer la visée, le clic gauche se déclenche, et avec lui le tir de l’arme : totalement injouable. Par contre, World in Conflict s’est mieux prêté au jeu au doigt malgré une configuration des boutons inadéquate. En effet, le clic droit étant utilisé pour déplacer les unités, il faut laisser le doigt appuyé durant quelques secondes pour que l’action se réalise. Avec une séparation des fonctions de déplacement et de clic gauche, l’utilisation du tactile pourrait être sympathique et fonctionnelle pour certains styles de jeu, enrichissant de facto le gameplay.

En définitive, la fonction tactile des IQ 800 et IQ 500 fait plutôt figure de gadget que de véritable innovation fonctionnelle et pratique à l’usage. Beaucoup d’imprécisions et de mauvaises reconnaissances du touché restent encore à corriger sur ces deux ordinateurs tactiles.