TouchSmart : test des PC tactiles HP

Des GeForce pour jouer

Conçus à base de composants mobiles, les deux HP ont également des cartes graphiques destinées en premier lieu aux ordinateurs portables.

Des CPU bien différents

TouchSmart IQ800Pour ses tout-en-un, HP a intégré des cartes nVidia. Ainsi, c’est une GeForce 9600M GS qui garnie la partie graphique de l’IQ800 alors qu’une 9300M GS s’occupe de celle de l’IQ500. L’écart de performances entre ces deux puces est considérable, tout du moins sur 3DMark 06. L’IQ500 achève les tests de ce logiciel de benchmark graphique avec un score de 1380 points. La 9600M GS de l’IQ800 s’offre, pour sa part, un score de 3316 points.

Des performances inégales

Benchmark de WICCe fossé qui sépare les deux machines se confirme en jeu sur Unreal Tournament III et World in Conflict. Bien que les deux ordinateurs affichent des dalles de 25,5 pouces et 22 pouces, les tests ont été réalisés en 1280 x 1024 et 1280 x 800 afin de mettre les résolutions sur le même pied d’égalité. Sur UT III, l’IQ800 fonctionne très bien tout détails à fond avec 47 images par seconde en moyenne. L’IQ500 souffre, quant à lui, de sa carte graphique peu puissante et se cantonne péniblement à afficher une vingtaine de fps.

Et pourquoi ne pas jouer au démineur ?

Unreal Tournament IIILe test effectué sur World in Conflict relègue les deux ordinateurs au rang de netbook en affichant 4 fps pour le 22 pouces et 15 fps sur le 25,5 pouces. UT III étant bien optimisé et World in Conflict datant déjà de l’an dernier, il est certain que les TouchSmart ne sont pas des PC de jeu. Ils peuvent assurer le service minimum, mais il faut alors faire attention à ne pas trop pousser les résolutions et les niveaux de détail.