À quoi ressemblera la TV du futur ?

Télécommandes : du tactile à Minority Report

Le premier accessoire obligatoire lié à la télévision est la télécommande. Malheureusement pour les amoureux de la zapette, l’avenir s’inscrit en noir pour nos télécommandes. En effet, deux formules se profilent pour diriger nos écrans préférés : les smartphones et la reconnaissance de mouvements. Pour le premier point, c’est déjà le cas chez plusieurs opérateurs. Free propose notamment une application pour transformer son iPhone ou son téléphone Android en télécommande. À termes, on peut imaginer que les constructeurs prévoiront des applications dédiées, qui feront office de télécommandes universelles.

En ce qui concerne la reconnaissance de mouvements, on en revient au mythe du film Minority Report. Pour ceux qui ne l’auraient pas vu, Tom Cruise, à la recherche d’un tueur en série, manipule des fichiers sur un écran virtuel, uniquement en faisant bouger ses mains dans l’air. Un peu à l’image d’un écran tactile, si ce n’est que le contact n’a pas lieu. Ce « fantasme » évoqué par Luc Saint-Eli est en passe de devenir une réalité. Déjà en 2008, Panasonic avait présenté son « Life Wall », un concept d’écran grand format à partir duquel on pouvait gérer différents fichiers (photos, vidéos, etc.) uniquement en brassant l’air de ses doigts. Encore à l’étape de projet, ce concept préfigure de l’utilisation que nous pourrions avoir de la télévision d’ici quelques années.

Si l’on fait fonctionner son imagination, on peut légitimement imaginer que dans un avenir proche, il suffira d’un mouvement de poignet devant son écran pour faire apparaître le programme TV, un « clic » virtuel pour enregistrer le film en cours et un dernier mouvement pour revenir au flux vidéo en temps réel.