Les technologies TV en détails

3D et TV connectée, où en est-on ?

Poussée par les fabricants de téléviseurs dès 2009, la 3D stéréoscopique n’a pas trouvé son public. Pourtant, nombre de téléviseurs sont équipés en standard de cette technologie qu’elle soit passive ou active.

Trop souvent peu convaincant, le rendu a certainement desservi cette autre manière de regarder un Blu-ray. On pense notamment à Jurassic Park 3D. De plus, du côté des chaînes de télévision, c’est la morne plaine. ESPN, le réseau américain de chaînes sportives s’est d’ailleurs retiré de ce créneau en coupant son canal ESPN 3D en fin d’année dernière. En France, quelques services proposent de la VOD en 3D, comme Orange, mais ça reste faible.

Reste l’utilisation de la 3D pour le jeu. La PS3 est compatible dans certains jeux, comme WipEout HD, par exemple. La PS4 et la Xbox One pourraient suivre, mais les jeux compatibles manquent à l'appel. Autre manière de jouer en 3D sur son téléviseur : le PC avec 3DTV Play de Nvidia ou HD3D d’AMD/Tridef.

Une autre technologie permet de repêcher la 3D avec des systèmes auto-stéréoscopiques, c’est à dire qui se passent de lunettes. IZON et Stream TV présentaient d’ailleurs leurs solutions au CES 2014, mais le résultat n’est toujours pas convaincant. Revenant sur la 3D de la 3DS, Nintendo a sorti la 2DS. Les constructeurs de TV devraient suivre ce mea culpa.

Le Multiview : un écran, deux programmes

Enfin, Samsung a franchi un pas de plus en remaniant l’utilisation des lunettes sur un téléviseur grâce au Multiview. Cette technologie permet en effet « à deux personnes de regarder des contenus en haute définition complètement différents, en même temps, sur le même écran et avec le son correspondant », expliquait Joe Stinziano, vice-président de Samsung USA, lors du CES 2013. Très impressionnante dans les faits, cette technologie laisse néanmoins perplexe : difficile d'imaginer un couple partager, le même canapé, le même téléviseur, mais des programmes différents.


Samsung MultiviewSamsung Multiview

Les OS mobiles à l'attaque des TV

Nous parlions précédemment de la connectique embarquée. Il ne faut pas oublier que les téléviseurs sont désormais connectés. Ils disposent soit d’un port Ethernet ou d’un module Wi-di, si ce n’est les deux. Capables de surfer sur Internet, ils possèdent des interfaces dédiées. Si elles étaient propriétaires auparavant, elles tendent à s’harmoniser. Ainsi, les constructeurs chinois, dont TP Vision (Philips) utilisent massivement Android TV de Google alors que LG est en train de recyclé WebOS et que Panasonic est en passe de signer un partenariat pour installer Firefox OS dans ses téléviseurs.

Cette approche 2.0 passe également par les accessoires tels que le contrôle vocal et gestuel. On trouve ces options sur les téléviseurs haut de gamme, comme dans les prochaines Smart TV de Samsung. À ce stade, c’est à chacun de voir midi à sa porte. Toutes les solutions proposées actuellement peuvent être encore considérées comme de l’expérimentation de masse.

Bilan : si la 3D n’est pas l’avenir du téléviseur, on peut être attiré par le Multiview, plus fonctionnel. Enfin, en 2014, il faut aussi jeter un coup d’oeil sur l’OS embarqué si la partie connectée vous intéresse.
Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire