Upgrader son portable en 9 leçons

Etape 4 : de la mémoire pour qu'il ne "RAM" plus

La mémoire est le composant qui se change le plus facilement dans un ordinateur portable.

Un emplacement facile à atteindre

Composée de plusieurs barrettes, elle est atteignable via le dessous de l’ordinateur en règle général. Prévue pour être upgradée, la RAM est dissimulée sous un cache en plastique qu’il suffit d’ouvrir avec un tournevis. Une fois retiré, on aperçoit un système de fixation qui retient les barrettes. Il faut écarter vers l’extérieur les deux tiges en métal qui les retiennent afin de les libérer. Changer la RAM de son PC est une bonne étape encore faut-il savoir par quoi la remplacer. Il faut savoir que la mémoire portable est différente de celle utilisée par les PC de bureau. Aux formats SO-DIMM et Micro SO-DIMM pour les ultraportables, elles sont plus petites.

Quelle mémoire choisir ?

Plusieurs éléments sont à prendre en compte. Tout d’abord le type de mémoire installée dans l’ordinateur. Ce peut être de la SDR, DDR, DDR2 ou DDR3. Ensuite la fréquence permet de savoir quelle barrette acheter. A l’heure actuelle, on trouve généralement du 533 MHz (PC-5300), 667 MHz (PC-5300) ou 800 MHz (PC-6400). Pour déterminer ces deux données, le logiciel CPU-Z est un bon choix. Outre les données techniques sur le processeur, il distille aussi des fiches techniques de la mémoire utilisée sur l’ordinateur.

Détail pratique : il est préférable de toujours fonctionner avec des paires de barrettes pour profiter du Dual Channel. Ce procédé permet de doubler les débits de la mémoire. Concrètement, c’est comme s’il y avait deux tuyaux au lieu d’un seul. Pour bénéficier du « DC », il faut impérativement utiliser deux barrettes identiques : mêmes fréquences, mêmes latences, même marque. De multiples constructeurs de mémoire proposent des kits de deux barrettes dans ce but.