La high-tech s'offre un brin de nostalgie