Idée reçue n°7 : le vinyle est meilleur que le MP3

Le vinyle est toujours tendance

Rapidement évincé dans les années 80 par le CD, le vinyle est revenu en force grâce aux Disc-Jockeys des années 90. Contrairement au CD, la vitesse de lecture du vinyle peut-être abaissée. Une opération importante lors d’un mix entre deux musiques. D’autre part, comme le rappelle Christophe-Emmanuel Lucy, « il est très apprécié des DJ pour le scratch où il est irremplaçable. »

Un marché qui a doublé en 10 ans

Même s’il y eut des vaches maigres, le grand public revient au vinyle par « les vieux rockeurs sur le retour, les Africains et les jeunes », confie le disquaire de Crocodisc. Alors que le marché du CD va mal, selon les majors, le vinyle fait choux gras de ce désert musical en doublant presque ses ventes en 10 ans. Nielsen révèle dans ses études qu'en 2000 il s'était écoulé 1,5 millions d'albums aux Etats-Unis. En 2008, on était déjà à 1,9 million pour atteindre les 2,5 millions d'exemplaires écoulés en 2009. Un record pour le disque microsillon.