Idée reçue n°7 : le vinyle est meilleur que le MP3

Le vinyle a un prix

Alors qu’une bonne platine CD se chiffre aux alentours de 500 euros, le vinyle est beaucoup plus gourmand tout en offrant une qualité supérieure. Ainsi, ces 500 euros sont la somme qu’il faut investir pour la seule cellule de lecture de la platine, explique Christophe-Emmanuel Lucy, amateur averti. A cela, il faut ajouter une platine de bonne facture entre 500 et 1000 euros. Pour achever son installation, un préampli à 250 euros est nécessaire, ajoute notre aficionado des disques microsillons. Inutile de préciser qu’une telle installation n’est pas à la portée de tous.

Côté support, même si l’on observe une baisse du prix du vinyle, en trois ans le prix moyen est passé de 50/60 € à 22 €, il reste néanmoins plus cher  qu’une édition CD. Pour le vérifier, nous avons comparé les prix de deux albums sur Amazon et iTunes. L’opus Back to Black d’Amy Winehouse est ainsi disponible à 22,95 € en vinyle contre 6,99 euros en CD et 9,99 € en dématérialisé sur iTunes. Il en va de même pour l’Oracular Spectacular du groupe MGMT. Vendu un peu moins de 20 € en vinyle, il ne dépasse pas les 7 € en CD et 8 € en MP3. Pour des disques anciens chinés chez un disquaire, les prix peuvent s’envoler à plus de 100 euros