Windows Vista : nos premières impressions

La sécurité dans Vista

Microsoft est en train de faire de la sécurité son fer de lance. Aussi, fini le compte administrateur qui permet de tout faire sans aucun avertissement. Le premier compte créé est par défaut un compte administrateur, mais ensuite il est conseillé de créer des comptes utilisateur normaux. Un fichier qui va requérir les droits administrateurs pour s’exécuter verra son icône affublée d’un petit bouclier aux couleurs de Windows. Il en va de même pour la suppression d’un fichier protégé, l’exécution d’un module ou d’une fonction protégée.

Sur un compte administrateur, dès que Windows doit effectuer une action potentiellement « dangereuse », il demande l’avis de l’utilisateur. À la personne d’accepter ou non. Le problème, c’est que cette version a tendance à trop nous demander notre avis. Il est vrai que de cette façon les fonctions sont protégées, mais là, c’est peut-être un peu trop, surtout quand les drivers ne sont pas encore au point et qu’il faut aller fouiller dans les paramètres du système de nombreuses fois... La simple suppression d’un raccourci d’une application que nous avons installé a demandé bien trop d’étapes. À force, gageons que beaucoup d’utilisateurs se mettront à donner l’accord sans lire les avertissements, ce qui pourrait amener quelques problèmes en cas d’inattention. Au bout d’une journée, ces messages étaient devenus tellement agaçants que nous avons cherché comment les supprimer, et nous avons trouvé : démarrer la console d’Options de sécurité locale (secpol.msc). Puis trouver « Behavior of the elevation prompt for administrators in Admin Approval Mode » dans Local Policies -> Security Options -> User Account Control et le mettre à « No prompt ». Désactiver ce message revient à avoir les pleins pouvoirs sous une session administrateur, et dans ce cas, on se retrouve dans le même cas que sous Windows XP. Espérons que la version finale pallie ce défaut.

Windows Update

Nous utilisions Internet Explorer pour accéder au site Windows Update lorsque nous ne voulions pas attendre l’assistant de mises à jour automatiques. Désormais, Windows Update est une application et le lien dans Internet Explorer renvoie à celle-ci.

Contrôle parental

Un contrôle parental est présent dans cette version, accessible à partir du panneau de configuration. Après avoir sélectionné un utilisateur, il est possible de définir des plages d’utilisation, de journaliser ses actions...