La voiture high-tech de 2015 sait tout faire (ou presque)

Moteur surround

Beaucoup de propriétaires de modèles de luxe préfèreraient ne pas le savoir, mais les célèbres vrombissements de ces moteurs ne sont en fait pas ce que l’on croit. Prenons l’exemple de Lotus. Les circuits situés sous le capot et les algorithmes développés par les ingénieurs permettent de modifier les bruits du moteur pour laisser croire au conducteur qu’il se trouve au volant d’une vraie voiture de course. Lotus n’a pas souhaité désigner les modèles en question, invoquant les accords de confidentialité. 

La société Lotus a récemment annoncé qu’elle allait s’associer au géant de l’audio automobile Harman Becker Automotive Systems pour développer des systèmes améliorant la qualité audio à l’intérieur de l’habitacle. En collaboration avec des équipementiers, ces deux sociétés développeront dans les années à venir des systèmes contrôlés par des algorithmes pour réduire les bruits externes.

Faites du bruit !

Ce système permet d’envoyer vers un appareil de contrôle électronique les signaux d’entrée du moteur et des capteurs situés sur les suspensions, ainsi que les signaux sonores mesurés par des microphones situés dans l’habitacle. Les algorithmes du logiciel de l’appareil de contrôle permettent ensuite d’annuler les bruits parasites. Ce système de réduction des bruits utilise les signaux d’entrée pour éviter toute interférence avec les autres sons à l’intérieur de l’habitacle (comme l’autoradio).

L’objectif est de permettre aux occupants de profiter du système sonore stéréo surround et en même temps de tenir une conversation au calme grâce au système de réduction des bruits.  Les seuls bruits que vous entendrez seront ceux des moteurs montés en régime par les conducteurs faisant montre de virilité aux feux rouges.