La saga Windows : de 1.0 à Windows 8, 27 ans en images

A propos de l’auteur
Posez une question dans la catégorie Reportages photo 2 du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
17 commentaires
    Votre commentaire
  • Facilinfor
    "La première mouture de Windows, en noir et blanc, fut incontestablement un échec" et l'illustration est en couleurs... Cherchez l'erreur..
    4
  • danrot
    il manque ici toute une famille de windows. ou est windows NT? la retro presente XP comme l'evolution de 98 mais cet en fait une rupture avec win98 et toute la famille DOS. XP impose le NT kernel des serveurs et workstation comme kernel pour l'ordinateur personnel. dommage que la retro ne rapelle pas les ancetres des versions actuelles de windows
    3
  • raf0306
    et windows 2000 pro ?
    0
  • edms2
    pour la première capture ,on ne serai pas plutôt sous le dosshell ! Msdos 5
    0
  • astho
    Je suis le seul à savoir lire ? L'article indique clairement qu'il s'agit d'une rétrospective des OS grand public... donc NT, 2000 pro et compagnie n'en font pas partie...
    2
  • Eric Didier
    Merci astho, enfin qq'un qui ne lit pas que en diagonale !!!
    0
  • brazz43
    Pour avoir travaillé (ou plutôt tenté de...) avec Windows 1, je peux dire que c'était une horrible bouse et que l'échec était normal. En fait il aura fallu attendre Windows 3.11 pour avoir réellement quelque chose qu'on pouvait déployer sans (trop) de crainte en entreprise.
    En réalité, la seule chose qui a emporté l'adhésion, ce n'est pas l'interface graphique (on en avait déja eu) mais bel et bien la normalisation des drivers: par exemple les gens pouvaient s'échanger des fichiers et les imprimer sans gros problème alors que jusque là il y avait autant de drivers que de modèles d'imprimantes par exemple; Windows a été le fédérateur de tout cela dans la mesure où les industriels ont commencé à systématiquement fournir des drivers windows pour leurs matériels; c'est pour cela que tout le monde a supporté la nullité de l'OS et aussi qu'il est devenu hégémonique. Enfin ceci s'est accentué avec Windows 9_ qui a été la première version réellement Windows et non une surcouche du DOS (et encore..).
    Par ailleurs, il faut noter la tentative de NT 3.51 l’ancêtre de NT, qui était intéressante mais a pati des querelles internes entre services de Microsoft et des choix pas forcément judicieux du boss qui était un grand homme d'affaire et mauvais technicien.
    Enfin, tout ça pour dire que par exemple, Microsoft avait la propriété d'un Unix et qu'ils auraient pu tout aussi bien en développer l'interface graphique et acquérir ainsi la même hégémonie avec un vrai bon produit, ce qui leur aurait évité ou du moins trés amoindri, le phénomène Linux.
    La morale de tout ça c'est que ce qui compte le plus c'est la comm, le marketing et les relations de requins entre entreprises...
    0
  • brazz43
    Je ne suis pas trop d'accord avec le commentaire sur NT et le grand public, au contraire je trouve la remarque sur l'évolution NT-XP pertinente. A en lire certains on se demande s'ils étaient nés au moment des faits dont ils parlent ! Mais il en va de même pour tout: l'histoire est toujours réécrite...
    Bonne journée. Bye
    1
  • astho
    @brazz : J'ai utilisé windows 1 si ça peut t'éclairer sur mon age ^^. Et concernant l'article, je persiste ce dernier précise bien OS grand public. Point barre. Microsoft n'a jamais vendu NT comme un OS grand public. Après vous pouvez faire un débat sur ce sujet, mais ça n'a rien a voir avec l'article.
    0
  • pierrre38
    Faut arrêter de sortir des phrases comme "nullité" du système.
    S'il était vraiment si nul, pas sur qu'il se serait si bien vendu. Alors, oui, on peut argumenter que ça a commencé grâce à la normalisation des drivers, mais ce point là indique déjà que le système n'est pas "nul".
    Et puis, ça veut dire quoi "nullité" ? Qu'est ce qu'on lui reproche exactement ?
    Franchement, tous les OS se valent pour 99% des utilisateurs. J'imagine bien que pour les pros de l'info, on peut voir une différence et préférer un linux vs windows. Mais pour tout le reste, c'est très bien.
    Ca fait plus de 10 ans que j'utilise windows chez moi et dans mon travail (calcul scientifique, modélisation physique, des choses assez gourmandes) et je n'ai jamais eu à m'en plaindre.
    J'ai essayé avec Linux, la différence sur mes résultats et mes performances n'étaient pas vraiment notables, à part la perte en ergonomie (mais je suis d'accord que ce dernier point est assez subjectif).

    Bref, faudrait essayer d'être de bonne foi en parlant de windows (ou macOS d'ailleurs). On pourrait argumenter sur la position hégémonique du système mais c'est un autre débat qui n'a rien à voir avec la qualité du système
    0
  • pascal16
    windows 1 et 2, ils ne demandaient pas la confirmation de fermeture de chaque fenêtre ?

    windows 3.x, pour configuer la résolution et le clavier, c'était en lançant 'setup' sous msdos. C'est Cirrus Logix qui avec l'utiitaire setres qui avait permis le changement de résolution sans quitter windows.
    la bibliothèque Win32s permettait de faire tourner des programmes 32 bits dans un windows 16 bits.
    pour lancer windows, c'était depuis le dos avec win.com ou par un ajout à autoexec.bat.
    et puis il y avait des fenêtres qui avaient la bonne idée de se loger hors écran des fois, une petite édition du fichier adéquat et hop.

    Windows 95 savait à la fois se servir des pilote 16 bits dos et 32 bits windows. Les pilotes son 16 bits permettait de faire marcher un jeu dos avec le son depuis windows.
    Il avait un mode dos, mais démarrait tout seul l'interface graphique
    Windows 95se supportait en théorie l'USB, mais c'était surtout de la théorie.
    W95 était PNP, le premier à aller lire lui même les identifiants des cartes.

    W98 supportait l'USB, mais pour installer une clef usb, il fallait le pilote de la clef, il n'y avait pas encore d'usb mass storage .

    XP SP2 : a permis d'éviter de se faire infecter par blaster et sasser à chaque réinstalation.

    Au passage, Windows 3.x enregistrait la position des fenêtres sur le bureau et certains s’arrangeaient à les placer de telle sorte que tous les icônes soient accessibles puis désactivaient l'enregistrement des positions... C'était franchement très proche de l'interface METRO.
    0
  • Ludovic 500
    coquilles avec les vidéos : quand je clique dessus pour les lancer, ça passe à l'image et son commentaire suivants....donc je n'ai pas pu apprécier l'enthousiasme de Ballmer ou le bug de Win98 ;)
    0
  • tehar
    En effet Windows et Microsoft c'est un peu les mal aimmé de l'informatique, du fait notamment de sa position quasi hégémonique et le sentiment, pour nombreux d'entre nous, que ce système d'exploitation nous a trop souvent eté imposé.

    Malgré cela, hormis peut etre les linuxiens les plus harcores, tout le monde ou presque à un systéme windows, parce que c'est simple, qu'on branche et que ca marche. Pas besoin de point de montage pour nos périphériques, pas besoin d'etre administrateur réseau pour faire un réseau domestique ou configurer tel ou tel périphérique. Windows c'est l'acces a l'informatique pour le grand public.

    Concernant les ressources il est évident que Windows reste gourmand, mais face aux grosses montures linux comme Fedora 17/mint (avec gnome 3) ou ubuntu avec Unity, nous ne sommes pas forcement si loin.
    0
  • Rorothermidor
    Bonjour, Ludo, il faut cliquer sur le lien qui se trouve dans le texte et non sur l'image.

    L'évolution de Windows est assez erratique et aléatoire au niveau commercial mais il faut admettre que même si ça ne plaît pas à tout le monde, et malgré les erreurs de jeunesse (le fait qu'il ait fallu attendre W3.1 pour installer un OS convenable), ils ont tout de même sorti des version véritablement intéressantes. Hormis les deux version instables et lourdes (Millenium et Vista), les autres ont marqué largement avec leurs cortèges d'évolutions.
    XP a été un excellent OS, c'est vrai, mais il est rapidement devenu très lourd notamment sur les machines vendues aux débuts de l'OS et ce, à cause des mises à jours colossales et les 3 SP qui ont rendus l'OS beaucoup plus gourmand en RAM.
    Pour Vista, c'a été pareil avec une petite différence toutefois, l'OS était déjà lourd dès le départ et Aéro une catastrophe au niveau de la gestion graphique.
    Windows 7 a été la bouffée d'air frais de Microsoft mais aussi des Windows users, ça s'est d'ailleurs vu au niveau des ventes. Les OEM avaient été les seuls vraiment favorables à Windows Vista mais 7 s'est vendu sous toutes les versions sans avoir à faire de la publicité puisque tout le monde était heureux de fuir vista d'une manière ou d'une autre et les XP ont rapidement été séduits par la nouvelle version et c'est ce qui en a fait le succès.
    0
  • St-Jean
    Comme d'autres l'ont dit, il me paraît impensable de passer ici sous silence Windows 2000, même s'il n'était pas officiellement étiqueté grand public. Comme bien d'autres membres du grand public, je suis passé directement de 98 à 2000 Pro. En fait 2000 est probablement le premier OS de la filière NT qui a commencé à toucher le grand public. En outre, faut-il rappeler que les versions modernes de Windows dérivent plus de 2000 (donc NT) que de 95 ou 98? 2000 a donc sa place de plein droit dans cet article.

    Quant à Windows 8, je me demande combien il s'en vendrait s'il n'était pas imposé de force aux acheteurs d'un PC neuf. J'ai acheté un portable avant hier, et déjà, j'ai eu toutes les peines du monde à en trouver un sous Windows 7. Le vendeur m'a expliqué qu'on avait laissé les stocks de PC sous Win7 s'écouler, sans en commander de nouveaux, afin de garnir les rayons de PC sous Win 8 le jour de sa sortie. Qui a dit vente forcée? Il semble que la machine de guerre marketing de MicroSoft a décidé de tuer Win 7 en le faisant disparaître le plus vite passible des magasins. Donc la question est : combien se vendrait-il de Windows 8 sans le prééquipement des ordis?

    À part ça, ce petit retour dans le passé était plaisant. Je les ai tous eus depuis 3.1, sauf SE et ME, mais avec 2000 Pro en plus... Comme l'époque des autoexec.bat et autres sour DOS paraît loin...
    0
  • St-Jean
    Je ne sais pas pourquoi les gens se plaignent de Vista, je n'ai jamais eu le moindre problème avec Vista sur mes différents ordis... C'est vrai que le problème se trouve souvent entre le clavier et la chaise...
    0
  • GORET COCHON
    Je suis encore sous 2000 pro, et ça tourne du feu de dieu!!!!
    Certes pour trouver un antivirus qui est compatible c'est un peu la galère, mais bon, il est tellement stable comme système!!!
    0