10 ans de Xbox : une certaine idée du jeu vidéo

Lorsque Microsoft a lancé sa console aux États-Unis, le 15 novembre 2001 aux États-Unis, et le 14 mars 2002 en Europe, peu auraient parié sur le fait que l’éditeur tiendrait 10 ans dans le domaine, surtout après le faible démarrage de la première Xbox. C’est pourtant l’exploit que la marque a réalisé, réussissant à imposer sa console comme une figure incontournable dans le monde du jeu vidéo.

Avec sa Xbox 360, Microsoft parvient même à tenir tête à un leader du secteur, Sony. Revenons sur ces 10 dernières années, qui ont marqué un tournant important dans l’histoire de Microsoft.

Surprise originelle

C’est en 1998, après avoir démonté plusieurs ordinateurs Dell, que quatre ingénieurs de la team DirectX chez Microsoft (Kevin Bachus, Seamus Blackley, Ted Hase et leur directeur Otto Berkes) ont eu l’idée de concevoir une console de jeu à partir de ces pièces. Ce tout premier prototype fonctionnait sur une version modifiée de Windows, et compte tenu du nom de l’équipe qui l’avait conçu et des technologies qu’il embarquait, il prit le premier nom de code de « DirectX Box ». C’est sous ce nom que le prototype a été présenté à Ed Fries, directeur de la branche jeux à l’époque, qui a décidé de soutenir le projet.

C’est pendant le développement d’un prototype plus abouti de la console que le nom de code a été raccourci, de DirectX Box à « XBox », tout simplement. Pourtant, ce nom de code était loin de plaire au département marketing de Microsoft, qui se voyait mal annoncer une console avec un nom pareil. Rapidement, ce même département a créé une liste de plusieurs noms qu’il estimait bien meilleurs, mais à son grand dam, c’est bien le nom « Xbox » qui s’est avéré le plus populaire.

Quelques mois plus tard, vers la fin de l’année 1999, c’est Bill Gates lui-même qui a dévoilé l’existence du projet Xbox lors d’une interview, avant de présenter lui-même la machine sur scène pendant la Game Developers Conference de San Jose, en mars 2000. À l’époque, le prototype était un édifice imposant en forme de « X » massif et chromé, au centre duquel on distinguait un cercle vert. Le but annoncé pour Microsoft était de concurrencer la PlayStation 2 de Sony, qui venait tout juste de faire son arrivée dans les boutiques japonaises.