Votre question

[mandrake10.1] petit probleme (débutant)

Tags :
  • Système d'exploitation
Dernière réponse : dans Systèmes d'exploitation
22 Septembre 2005 21:48:01

bonjour,je suis un petit nouveau sur linux et je dois dire que c'est un peu difficile

Voila j'ai installé un rpm pour avoir bittorrent mais maintenant je ne sais pas comment le lancer ou le trouver, ni faire un racrourci..... je suis completement perdu :-(

et aussi jai lu pas mal de chose sur des commandes a entrer. Mais ou doit-on les rentrer ?? (je suis sous gnome)

Autres pages sur : mandrake10 petit probleme debutant

22 Septembre 2005 22:26:02

Bon, déja, tu l'as installé comment ?

Je rappelle que la seule manière EFFICACE d'installer un logiciel sous mandriva (c'est vrai pour toutes les distributions, ou presque) c'est d'utiliser le gestionnaire de logiciels, en l'occurence urpm* : soit tu passes par les outils graphiques, soit tu tapes en root :
urpmi nom_du_logiciel

Si tu utilises rpmfind, un miroir distant, rpm.pbone.net, un .tar.gz, c'est MAL.

Ensuite, c'est quoi ton programme ? Quand tu installes par urpmi, il est rajouté au menu en théorie. Sinon pour le lancer tu fais ALT+F2, et tu tapes son nom.
22 Septembre 2005 22:34:26

Malheureusement les RPMs de Mandriva ne sont pas tous bien paramètrés et donc n'installent pas tous un raccourci dans les menus (que ce soit sous Gnome ou KDE).

Dans ce cas, il faut connaitre le nom du programme à lancer et créer un raccourci sur le bureau ou passer par Alt+F2 (Exécuter).
Contenus similaires
23 Septembre 2005 18:37:19

j'aimerais bien tester vos solutions mais(et oui un mais) le je n'ai plus gnome qui se lance et mon pc m'affiche :

Mandrake linux release 10.1(official) for i586
Kernel 2.6.8.1-12mdk on an i686 / tty1
localhost login:

Et il y ca quand je lance linux (ca me rapelle ms-dos sur win98)apres je rentre mon login:

localhost login: ********
password: *******
Last login: fri sep 23 18:17:02 on tty1
[mon-login@ip-78-47 mon-login]$

et voila je sais plus quoi faire c'est enorme a part lancer un reboot qui me mene au meme endroit :s
merci de votre aide


Merci pour les 2 reponse mais au lieux d'enumérer les trucs que je dois pas faire tu pourrais plutot me dire quoi faire :)  mais merci quand meme
23 Septembre 2005 18:56:41

pour te logguer, logges-toi en root, et tapes ensuite :
/ect/init.d/dm
ou
/etc/init.d/kdm
ou
/etc/init.d/gdm
ou
/etc/init.d/xdm
ou
/etc/init.d/kdm start (ou gdm start ou xdm start)
23 Septembre 2005 19:18:59

j'arrive pas a me loguer en root je tapes l'identifiant mais quand je passe au mot de passe je tape mais rien se passe :s

j'ai essayer tes commandes en espoir sur l'autre session mais passe pas

-bash: etc/init.d/gdm : no such file or directory

sinon pas grave un petit format via le cd et reinstalle linux pour la 4eme fois en meme pas 3 jour :-(

juste une question sans kde ou gnome linux ca resemble a quoi ?

a oui c'est quoi la commande pour eteindre le pc ?? je peux apuyer sur le bouton mais bon....
24 Septembre 2005 18:12:31

tapez:

init 5

normalement cela active le mode graphique et lance le bureau.

P.S. Je viens de voir que vous êtes sur tty1 (console no 1). Le mode graphique est sur tty7. Pour aller sur la console 7, il faut appuyer sur Ctrl+Alt+F7. Plus généralement ctrl+alt+Fx vous fait basculer sur la console x.

P.S.2: pour éteindre:

halt

Pour rebooter:

reboot

ou utilisez la commande shutdown avec les bons paramètres.
24 Septembre 2005 21:35:45

Merci pour vos info
Mais je solicite encore votre aide :-o

J'ai voulu installer amsn car gAIM est un peu moche et donc je vais sur sourceforge mais petit probleme en cliquant sur le lien:

550 Can't change directory to /pub/Linux/distributions/mandrakelinux/devel/cooker/cooker /media/contrib/amsn-0.94-3mdk.i586.rpm: No such file or directory

Vu que cela marche pas je decide de l'installer grace a un tarball :-o Après une bonne heure a chercher comment dézip,je passe donc au /configure mais cela ne donne rien du tout. Et un peu bètement je persite: (je suis sous le root évidement)
amsn-0.94-3/configure
[.........amsn-0.94-3]$ /configure
[.........amsn-0.94-3]$ ./configure
Et je n'arrive pas et donc je persévère :-( Mais je passe a l'installation direct, un petit Make suivi de près par un make install qui plante car le dossier est deja créé. Me rendant compte que je faisais une gaffe je fais Make clean mais cela ne marche pas.
Tout ca pour dire que je me retrouve avec un fichier dézipé que je n'arrive pas à supprimer et surement un fichier amsn perdu.

Donc mes questions:
Comment supprimer le fichier dézipé qui traine ?(meme en root je ne peux le faire car cet élément ne m'appartient pas)
Comment trouver et supprimer correctement le fichier amsn que j'ai mal installé ?
Comment faire en sorte que sourceforge me donne des rpm pour envité que j'écrive c'est ligne ??

merci d'avance de votre aide
@milmot: tu peux me tutoyer ;-)
25 Septembre 2005 08:59:25

A - installation de nouveux paquetages (RPM)

Pour récupérer des rpms pour Mandriva (nouveau nom de Mandrake), le mieux est de faire votre marché chez Free soit sur

ftp://ftp.free.fr/pub/Distributions_Linux/MandrivaLinux...

pour la distribution officielle Mandriva

soit sur

ftp://ftp.free.fr/pub/Distributions_Linux/plf/mandriva/

plf = Penguin Liberation Front. Vous y trouverez tous les rpms que Mandriva ne peut installer suite à des problèmes de licences ou de brevets (qui ne concernent donc pas l'Europe). Voir http://plf.zarb.org/ (en anglais)

cooker = programmes en test par Mandriva. Ils peuvent donc présenter des bugs (ce qui ne veut pas dire que les programmes officiels n'en contiennent pas :) 

Pour récupérer des rpms,

1) soit
a) vous regardez le contenu des répertoires via un navigateur Internet (Firefox par exemple)
b) vous cliquez sur le rpm qui vous intéresse
c) et vous choisissez "installer" plutôt que sauver

2) soit vous configurez l'outil de gestion des paquetages (rpm) de Mandriva pour pointer sur les répertoires de Free. Pour connaître les commandes à taper, allez sur http://easyurpmi.zarb.org/. Ensuite il vous suffira d'utiliser l'outil standard de gestion de paquetages.

Remarque 1: cet outil se décompose en 4 sous-outils.
a) l'outil de gestion des serveurs (indique les adresses des répertoires où piocher les RPMs)
b) l'outil d'ajout de RPMs
c) l'outil de mise-à-jour des RPMs installés sur votre PC
d) l'outil de suppression de RPMs installés (permet aussi de savoir quels RPMs sont déjà installés :) 

Remarque 2: quand vous copierez/collez les lignes de commande dans la console, prenez garde aux commandes faisant plusieurs lignes à l'écran.

B - compilation des paquetages

Un RPM contient des programmes déjà compilés. Il vous faut donc récupérer les paquetages source (SRPM). Allez dans les dossiers SPRM sur Free par exemple.

Vous pouvez aussi aller sur les sites des divers logiciels et récupérer les fichiers tar des sources.

Avantage: vous aurez toujours la toute dernière version.

Inconvénient: c'est parfois très sportif de réussir à bien compiler (mais très formateur aussi). Il faut par exemple penser à télécharger tous les RPMs utiles avec devel (développement) dans le nom du paquetage.

Ma méthode préférée:

a) Je télécharge les fichiers dans un répertoire src de mon répertoire home (/home/denis/src).

b) J'ouvre une console, je vais dans mon dossier src (cd /home/denis/src) et je fais un petit "tar -xvpf nomdufichiertar" ce qui aura pour effet de créer un sous-répertoire ayant pour nom en général nomdeloutil-version (par exemple amsn-2.4)

N.B. pour taper le nom du fichier, il suffit de taper les premières lettres (en faisant attention aux minuscules/majuscules) puis de compléter le nom en utilisant la touche tabulation.

c) Je me place dans le sous-répertoire: "cd amsn-2.4" et je lis attentivement les fichiers README et INSTALL ("less README" et "less INSTALL"). En faisant une recherche sur Google, vous pouvez aussi tomber sur des pages décrivant la façon dont telle ou telle personne s'y est prise pour compiler.

d) Ensuite je tape "./configure --help | more" pour voir la liste des paramètres à passer à configure. En général j'aboutis à "./configure --prefix=/usr".

e) Une fois que configure se termine et ne rapporte pas d'erreur particulère ("less config.log" ou "less configure.log"), je fais "make"

f) Pour finir, je passe en root ("su") et je fais le "make install". Il faut être root car l'arborescence /usr n'est accessible en écriture que par root (par défaut).

g) Je repasse en utilisateur normal ("exit") et je lance le programme "nomduprogramme".

C - gestion des fichiers

Tout fichier sous Linux a des droits d'accès: lecture (r) / écriture (w) et exécution (x). Ces droits d'accès varient en fonction de l'utilisateur.

Tout fichier a un propriétaire (owner) qui peut toujours tout faire sur un fichier car il possède le droit de changer les droits d'accès à un fichier.

Enfin il existe un groupe de drois d'accès (rwx) par type d'utilisateur: propriétaire / groupe / tout le monde

Tout utilisateur appartient à un groupe ou plusieurs groupes (voir l'outil permettant de gérer les utilisateurs dans Mandriva).

Quand vous tapez "ll nomdufichier"

-rw-rw-r-- 1 denis denis 254 sep 13 00:59 ntfs.fdi

vous voyez la liste de ces droits d'accès (-rw-rw-r--). Dans mon cas:

Le "-" en tête indique le type de fichier ("-" = fichier standard, "d" = répertoire (directory), "l" = lien (link) équivalent en mieux des raccourcis Windows).

1er "rw-" = propriétaire peut lire (r), peut écrire/effacer (w)n mais ne peut pas exécuter (-).

2nd "rw-" = idem pour le groupe d'utilisateur "denis"

dernier "r--" = tout autre utilisateur (donc hors propriétaire et membre du groupe denis) accès en lecture seule (r).

Le premier "denis" indique le nom de l'utilisateur propriétaire, le second le nom du groupe.

Pour changer le nom du propriétaire la commande est "chown" donc par exemple "chown root ntfs.fdi" pour rendre root propriétaire du fichier "ntfs.fdi".

Remarque: comme dans la vie de tous les jours, seul le propriétaire peut utiliser la commande "chown" sur son fichier.

La commande pour changer le groupe s'appelle "chgrp" mais elle est rarement utilisée sur un PC individuel.

Pour changer les droits d'accès sur un fichier, la commande est "chmod ogu nomdufichier". "ogu" sont trois chiffres indiquant les droits d'accès à donner respectivement au propriétaire (owner), groupe et autre utilisateur.

Si le chiffre vaut 1 cela veut dire accès en exécution
2 écriture
4 lecture

Si vous ajoutez ces chiffres, vous combinez les accès. Par exemple pour donner un accès en lecture/écriture mais pas en exécution, il faut mettre 6 (4+2).

Par exemple "chmod 764 ntfs.fdi" donnera tous les droits au propriétaire (7=4+2+1), un accès en lecture/écriture (6=4+2) au groupe et un accès en lecture seule à tout le reste (4).

Dans votre cas, allez dans le répertoire où se trouve le fichier qui résiste et tapez "ll nomdufichier" pour
connaitre le propriétaire et les droits d'accès.

Si vous êtes propriétaire, un petit "chmod 777 nomfichier" suivi d'un "rm nomfichier" en aura raison. Si vous n'êtes pas propriétaire, relogguez vous avec le bon utilisateur.

Pour détruire un répertoire et tout ce qu'il contient: "rm -fr nomdurépertoire". Prenez un temps de réflexion avant d'appuyer sur la touche entrée. Par exemple, la commande "rm -fr /" effacera le disque dur si vous l'utilisez en tant que root. Donc commande TRES DANGEREUSE.

Remarque: "-fr" signifie force (f) et récursivement (r).

Force : pas de question pour chaque fichier
Récursivement: détruit aussi dans les sous-répertoires.

Vous pouvez effacer un répertoire vide avec la commande "rmdir nomdurépertoire". S'il n'est pas vide, "rm -fr nomdurépertoire".

Pour retrouver un fichier sur le disque dur, "find àpartirde -name "nom". "Apartirde" est le nom du répertoire à partir duquel chercher (par exemple "/" pour tout le disque, "/usr" pour les programmes Linux hors noyau, "/home" pour les fichiers utilisateurs, ...).
Cette commande vous renverra tous les fichiers dont le nom contient "nom". Bien sûr pour pouvoir chercher dans tout le disque, il faut être "root".

Vous trouverez sur la toile d'excellents sites d'apprentissage sur Linux (un petit coup de Google).

PS - tutoiement

Je fais partie de la vieille école qui préfère utiliser le vouvoiement ET le tutoiement, ce dernier étant réservé à la famille et aux amis/relations proches. Donc sur Internet je vouvoie systématiquement. En plus cela donne encore plus de sérieux à la réponse si jamais cela était nécessaire :) 
25 Septembre 2005 09:11:01

vachement utile de c/p un roman plein de bons et de mauvais conseils !

Fait comme j'ai dit dans le _premier_ post (c'est dire....) :
tu te loggues en root, tu tapes
urpmi gaim

et c'est bon (à moins que tu n'aies pas configuré tes mirroirs rpms, dans ce cas tapes :
urpmi.deletemedia -a
va sur http://easyurpmi.zarb.org
suit leur instruction en prenant bien soin de choisir _ta_ version
)
25 Septembre 2005 09:14:25

Citation :
Si tu utilises rpmfind, un miroir distant, rpm.pbone.net, un .tar.gz, c'est MAL.


N'importe quoi... Et ta gueule est n'est pas mauvaise ?

Pour avoir utilisé Mandrake (10.1, 10.2) assez longtemps, je peux te dire que ça ne change rien.

D'ailleurs, il est plus efficace d'installer directement avec les sources (tu sais le .tar.gz).
25 Septembre 2005 09:58:47

Citation :
vachement utile de c/p un roman plein de bons et de mauvais conseils !

Je suis d'accord qu'utiliser un RPM tout prêt présente tout plein d'avantages notamment la facilité d'installation.

Mais on n'est pas tous des gamins incapables de mettre les mains dans le moteur et encore moins des Windowsiens de base! Et l'avantage majeur de Linux est qu'on peut s'affranchir des contraintes/pudeurs d'un éditeur. Par exemple, Mandriva dans sa version gratuite (et payante d'ailleurs) limite les paquetages installables donc il faut apprendre à faire son marché ailleurs.

De plus certains programmes n'ont pas de paquetage rpm: donc savoir compiler un programme s'avère nécessaire et utile pour une utilisation un peu pointue .

Enfin la philosophie de base du bon linuxien est l'entraide pas l'engueulade.

A bon entendeur...
25 Septembre 2005 11:17:23

Merci a milmot ;-)
Mais une phrase m'a un peu dérangé: (car je vois pas trop ce que vous voulez dire)
Mais on n'est pas tous des gamins incapables de mettre les mains dans le moteur
Au début j'ai cru que vous me critiquiez car j'avais pas fais de recherche mais après réflexion (peut etre que je délire :-( ) j'ai pensé que vous vouliez plutot dire que comme je suis un nouveau,je ne sais pas "mettre les mains dans le"noyau linux.
Je dis cela juste pour un éclaircissement ;-)

je suis arrivé a supprimer le fichier mais pas a retrouvé lautre car je ne me souviens plus du noms exact mais cela ne repésente pas un problème dans l'immédiat

Si j'ai bien compris
drwxr-xr-x 4 1000 1000 4096 nov 6 2004 skins/
cela veux dire que c'est un répertioire
que le root peux rwx
le groupe peux r-x donc pas ecrire/effacer
et le domaine peux r-x
le 4 signifie que le reste peux seulement le lire
1000 1000 je sais pas trop mais je pense que cela veut dire root
4096 signifie le nombre octet

http://easyurpmi.zarb.org
j'y suis deja aller et j'ai fais comme il le dise donc mes urpmi doivent etre a jour.

merci de votre aide (si j'ai d'autre probleme je continurais se poste) mais la mon probleme actuelle est un peut plus haut sur le forum OS
25 Septembre 2005 11:21:21

Je vais faire un freepost (je n'en fais généralement pas) parceque je tiens a remercier "milmot" pour le temps et la patience qu'il a donné dans ses réponses étoffées !

Nul doute que tu n'as pas aidé qu'une personne par tes réponses, elles seront regardées maintes fois dans les archives idn :) 


@+++
25 Septembre 2005 11:57:37

Citation :
Mais une phrase m'a un peu dérangé: (car je vois pas trop ce que vous voulez dire)
Mais on n'est pas tous des gamins incapables de mettre les mains dans le moteur
Au début j'ai cru que vous me critiquiez car j'avais pas fais de recherche mais après réflexion (peut etre que je délire ) j'ai pensé que vous vouliez plutot dire que comme je suis un nouveau,je ne sais pas "mettre les mains dans le"noyau linux.
Je dis cela juste pour un éclaircissement

Cette phrase ne vous était pas destinée mais visait en fait bluedylc. En clair pour moi il y a ceux qui se contentent d'utiliser (ce n'est pas ni une insulte ni un reproche même si parfois je peux le déplorer) et ceux qui utilisent et veulent comprendre comment cela marche (cela me, et sans doute *vous*, correspond plus).

J'ai cru comprendre que la philosophie de bluedylc consiste à se contenter de prendre les paquetages officiels de Mandriva ce qui garantit normalement un parfait fonctionnement (car Mandriva teste ses paquetages). C'est effectivement ce qu'il faut faire si on est plutôt "j'utilise" tout court et on ne veut pas s'embêter.

Mais le problème c'est que Mandriva n'inclut pas tout et par ailleurs à un temps de retard par rapport aux nouvelles versions. D'où la nécessité pour les plus curieux ou ardis d'aller voir ailleurs. Je vous encourage à poursuivre dans cette voie même si elle est semée d'embûches (on apprend plus de choses quand cela ne marche pas et qu'il faut réparer que quand tout fonctionne du premier coup :) 

Enfin le principe de recompiler les sources sur sa machine correspond plus à l'esprit des pères fondateurs de Linux (loué soit leur dévouement :) 
25 Septembre 2005 12:18:57

Citation :
je suis arrivé a supprimer le fichier mais pas a retrouvé lautre car je ne me souviens plus du noms exact mais cela ne repésente pas un problème dans l'immédiat


find / -name "morceaudunom" devrait vous le trouver (il suffit d'indiquer un morceau du nom pas forcément le nom entier.

Citation :
Si j'ai bien compris

drwxr-xr-x 4 1000 1000 4096 nov 6 2004 skins/
cela veux dire que c'est un répertioire
que le root peux rwx
le groupe peux r-x donc pas ecrire/effacer
et le domaine peux r-x
le 4 signifie que le reste peux seulement le lire
1000 1000 je sais pas trop mais je pense que cela veut dire root
4096 signifie le nombre octet

Oui c'est presque cela.
d = répertoire
rwx= droits propriétaire
1er r-x= droits groupe
2nd r-x= droits pour tout le reste (world). Il n'y a pas de domaine en Linux.

Le 4 qui suit indique le nombre de liens physiques associés au fichier.

1000 et 1000 sont le uid (user identifier) et le gid (group identifier) du fichier. Normalement par défaut "ls -l" ou l'alias "ll" affiche non pas les uid et gid mais les noms en clair de l'utilisateur (user) et du groupe (root et root par exemple). Quelle commande avez-vous tapé pour avoir les uid et gid?

4096 = "taille" du répertoire en octets (ce n'est pas la taille des fichiers contenus dans le répertoire mais celle du répertoire lui-même). Tout fichier ou répertoier est alloué par bloc de 4 Ko par Linux.

Pour toute commande de Linux il existe une aide détaillée: tapez "man commande" par exemple "man ls". Sinon "commande -h" ou "commande --help" vous donnera une aide allégée (mais malgré tout souvent indigeste).
25 Septembre 2005 19:08:56

Désolé pour la confusion
La commande je crois que s'étais bien ll

mais un nouveau problème se pose a moi :-(
J'installe wine pour emule warcraft3 le fichier se lance je rentre la clé cd mais lors de l'intallation plus rien comme vous pourrez surement le constater:
[dark@ip-78-47 dark]$ wine /mnt/cdrom/autoplay.exe
[dark@ip-78-47 dark]$ fixme:bitblt:X11DRV_BitBlt potential optimization - client-side DIB copy
fixme:font:WineEngCreateFontInstance just using first face for now
fixme:font:WineEngCreateFontInstance just using first face for now
_X11TransSocketOpenCOTSClient: Unable to open socket for local
_X11TransOpen: transport open failed for local/ip-78-47.evc.net:0
x11drv: Can't open display: :0.0
Please ensure that your X server is running and that $DISPLAY is set correctly.
wine: Unhandled exception (thread 000e), starting debugger...
err:seh:start_debugger Couldn't start debugger ("winedbg --auto 10 40") (4)
Read the Wine Developers Guide on how to set up winedbg or another debugger

Sur léa linux on me dit:
Si vous n'avez pas Windows
Wine permet même de faire fonctionner quelques programmes sans Windows. Mais, il faut toujours un répertoire C:\WINDOWS ainsi qu'un répertoire C:\WINDOWS\SYSTEM donc, tout ce que vous avec à changer c'est de créer ces répertoire, par exemple par :

# mkdir /mnt/win_c
# mkdir /mnt/win_c/windows
# mkdir /mnt/win_c/windows/system

Et cela comblera Wine.
J'ai que linux sur mon pc et donc j'ai crée les répertoires

Voila merci d'avance de l'aide
25 Septembre 2005 19:51:49

N'ayant pas wine (et n'en voulant pas car je suis en 64 bits natif) je ne peux pas vous aider dans le détail. Toutefois l'erreur signalée semble lier au serveur graphique (X Windows) qui ne peut pas démarrer. Il faudrait taper la commande "wine ..." dans une console en environnement graphique (KDE ou Gnome).
25 Septembre 2005 20:24:23

Je tapais cette commande dans l'environement donc dans le terminal gnome mais il fais ce qui se passe ci-dessus

En voyant votre message je me dit et si je le lancer sans environement graphique et cela fais ressembler la console en cascade du bas vers le haut donc illisible

Hier j'ai installer mes pilotes Nvidia, il se peux car je suis un nouveau que j'eusse fais une mauvaise manipulation
Mais merci tout de meme ;-)
26 Septembre 2005 18:55:04

Personne de motivé pour répondre ???
Je viens d'installer a nouveau les drivers nvidia mais toujours:
[root@ip-78-47 root]# wine /mnt/cdrom/autoplay.exe
[root@ip-78-47 root]# fixme:bitblt:X11DRV_BitBlt potential optimization - client-side DIB copy
fixme:font:WineEngCreateFontInstance just using first face for now
fixme:font:WineEngCreateFontInstance just using first face for now
_X11TransSocketOpenCOTSClient: Unable to open socket for local
_X11TransOpen: transport open failed for local/ip-78-47.evc.net:0
x11drv: Can't open display: :0.0
Please ensure that your X server is running and that $DISPLAY is set correctly.
wine: Unhandled exception (thread 0012), starting debugger...
err:seh:start_debugger Couldn't start debugger ("winedbg --auto 10 40") (4)
Read the Wine Developers Guide on how to set up winedbg or another debugger
[root@ip-78-47 root]#

J'attend vos réponse
26 Septembre 2005 18:55:45

Personne de motivé pour répondre ???
Je viens d'installer a nouveau les drivers nvidia mais toujours:
[root@ip-78-47 root]# wine /mnt/cdrom/autoplay.exe
[root@ip-78-47 root]# fixme:bitblt:X11DRV_BitBlt potential optimization - client-side DIB copy
fixme:font:WineEngCreateFontInstance just using first face for now
fixme:font:WineEngCreateFontInstance just using first face for now
_X11TransSocketOpenCOTSClient: Unable to open socket for local
_X11TransOpen: transport open failed for local/ip-78-47.evc.net:0
x11drv: Can't open display: :0.0
Please ensure that your X server is running and that $DISPLAY is set correctly.
wine: Unhandled exception (thread 0012), starting debugger...
err:seh:start_debugger Couldn't start debugger ("winedbg --auto 10 40") (4)
Read the Wine Developers Guide on how to set up winedbg or another debugger
[root@ip-78-47 root]#

J'attend vos réponse
:-D
Désolé pour le double post :-o
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS