Se connecter / S'enregistrer
Votre question

universalité et variabilité de l'ADN

Tags :
  • Adn
  • Matériel
Dernière réponse : dans Matériel informatique
7 Mars 2007 18:15:39

bonjour , merci de prendre de votre temps pour lire mon énoncer et essayer avec moi de le résoudre.

Enoncé:
Emettre une hypothèse sur la naturede l'information génétique qui sera injectée dans la bactérie.
Pour mettreà l'épreuve cette hypothèse on réalise l'espérience suivante.
on marque radioactivement les différents éléments constituants le bactériophage.les bactériophages devenus radioactifs sont mis en contacts avec les bactéries puis au milieu est lavé pour
éliminer la radioactivité résiduelle.
On mesure ensuite la radioactivité a l'interieur des bactéries.
Les tableau ci- dessous indiquent respectivement le résultat de deux expériences de marquage radioactif et les principaux atomes constituant les molécules de protéines et d'ADN.

expérience 1 expérience 2
type de marquage phosphore (p) radioactif soufre (s) radioactif

résultat bactéries radioactives bactéries non radioactives



protéines ADN
principaux atomes C,H,O,N,S… C,H,O,N,P…



Autres pages sur : universalite variabilite adn

7 Mars 2007 18:26:38

Tu poste dans le mauvais sous-forum, essaye études.

Mais sinon, si on voit que la radioactivité observée est du type 32P, ce sont donc les macromolécules composées en partie de P qui sont reproduites par la machine génératrice (ribosomes toussa)

Alors, c'est bien l'ADN (composé de P dans le brin structural) qui est répliqué dans la bactérie, puisque c'est le seul composé à avoir du P, les protéines de la capside n'en intègrent pas.
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS