Se connecter / S'enregistrer
Votre question

Raccordement France Télécom

Tags :
  • Orange
  • Internet
Dernière réponse : dans Internet
2 Août 2007 18:22:57

Bonjour à tous et à toutes,
j'ai un gros soucis avec France télécom, je construis une maison dans un coin un peut isolé et mon premier voisin est à 500 m par la route, lorsque je demande à france télécom de me fournir une ligne ils me demandent de creuser les 500m en bord de route et d'enterrer un cable afin qu'ils puissent me raccorder.........
Quelqu'un peut-il m'éclairer
Cordialement
Zezette

Autres pages sur : raccordement france telecom

2 Août 2007 18:44:02

Si je ne me trompe pas, france telecom a une obligation (comme EDF) de te faire parvenir la ligne jusqu'à ta propriété. C'est absurde de te demander de leur construire leur réseau!
4 Août 2007 18:48:25

C'est bien mon avis aussi, je crois qu'il y a une loi la dessus qui parle de service universel, si qqun connait.
Merci
Contenus similaires
Anonyme
4 Août 2007 20:49:09

Je pense ( j'ai bien dis JE PENSE ) qu'ils ne sont pas obliger de t'offrir la ligne ADSL.
Je recherche des documents sur ce sujet et je reviens.

Esaye de voir le maire de la commune :/ 
5 Août 2007 19:54:32

Bonjour Curtiss,
je ne demande pas une ligne ADSL mais simplement un branchement FT. J'ai trouvé un article qui parle de service universel et de la péréquation géographique.

EDit

En France, une des composantes du service universel s'intitule "abonnés structurellement non rentables dans zones rentables". Un petit exemple pour vous expliquer de quoi il s'agit. Je possède deux lignes téléphoniques. J'utilise l'une pour les communications, et je suis certain, au vu de ma facture, qu'elle doit être rentable pour France Télécom. Je me sers de l'autre pour recevoir les fax, et la facture correspondante se réduit au coût de l'abonnement. Ma deuxième ligne est donc "non rentable dans une zone rentable". Conséquence : c'est vous, cher internaute, qui financez en partie ma deuxième ligne, grâce à un prélèvement sur vos communications à longue distance. N'étant pas un ingrat, je vous en remercie.

Une autre composante du service universel français s'intitule "péréquation tarifaire (ou déficit d'accès)". En langage de monsieur-tout-le-monde, cela signifie que France Télécom facture l'abonnement à un coût inférieur à son prix de revient, et se rattrape ensuite sur le coût des communications. Les mauvaises langues diront que l'on incite ainsi les Français à consommer davantage de téléphone : ayant payé leur abonnement, ils sont conduits à l'amortir ! Conséquence : c'est vous, cher internaute... (voir ci-dessus). Cette péréquation tarifaire devrait disparaître après l'an 2.000, l'opérateur historique étant prié de pratiquer la vérité des prix en matière d'abonnement.

Une troisième composante du service universel français s'intitule "péréquation géographique". Elle désigne le raccordement d'un usager au téléphone au même tarif sur tout le territoire -- tarif presque toujours inférieur au coût réel de l'opération. Là encore, le but réel consiste à pousser les Français à téléphoner plus. Et là encore, les effets pervers ne manquent pas de se faire sentir. Prenons un petit exemple : pour passer tranquillement mes vacances estivales, je m'achète un cabanon dans un petit coin perdu. Et bien ! pour me faire raccorder au téléphone, je ne paye pas plus cher que vous, cher internaute, qui habitez un immeuble dans lequel le téléphone a été prévu dès la construction. C'est donc vous qui financez en majeure partie la ligne de mon cabanon, grâce au service universel. N'étant pas un ingrat... (voir plus haut). De plus, il n'est pas prévu que cette péréquation géographique disparaisse au nom de la vérité des prix. Parce que, derrière les mots "service universel" se cache l'idée que tout le monde doit avoir le téléphone et que, pour arriver à cette fin, il faut que l'état intervienne, même s'il fausse le jeu économique.

Reprenons l'exemple de mon petit cabanon, qui ne possède ni l'eau courante, ni l'électricité. Je demande à la mairie de me raccorder au réseau communal. Refus : on ne pose pas un kilomètre de conduite enterrée pour desservir un seul utilisateur, saisonnier de surcroît. Il n'y a pas de service universel de l'eau : la commune n'est pas obligée de me raccorder. Lueur d'espoir côté EDF : une ligne basse tension passe à 400 mètres. Si vous n'êtes pas cardiaque, ouvrez vite l'enveloppe contenant le devis : 80 kF. Par contre, je peux me faire raccorder au téléphone (1 km de ligne pour moi tout seul) pour moins de 1 kF. Ce qui veut dire que, pour nos législateurs, on peut vivre sans électricité (dur !), on peut vivre sans eau (très dur !), mais on ne peut pas vivre sans téléphone. Conclusion : dès que l'on s'éloigne des clauses techniques, le service universel devient de la démagogie pure et dure. Mais pour se mettre à l'abri des critiques, nos politiciens ont utilisé la bonne vieille ficelle : ils ont peint leur démagogie aux couleurs sociales (le téléphone pour les pauvres, les isolés...). Ainsi, s'en prendre au service universel, c'est être antisocial -- ce qui, dans notre société actuelle, est une tare absolument abominable.
5 Août 2007 20:51:22

Citation :
je crois qu'il y a une loi la dessus qui parle de service universel, si qqun connait.


J'ai trouvé cet extrait:

<<La réglementation du 26 juillet 1996 a institué le service universel. Celui-ci est défini comme étant la fourniture à tous d’un service téléphonique de qualité à un prix abordable>>

Pour moi tu dois pouvoir faire valoir tes droits facilement. Peut-être qu'en te renseignant sur un forum juridique, ou dans une administration près de chez toi (mairie, sous-préfecture, préfecture ou autres), tu obtiendras de meilleures infos et de meilleurs conseils
:) 
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS