Votre question

NAT, LAN, WAN

Tags :
  • Adresse IP
  • Internet
Dernière réponse : dans Internet
23 Février 2006 15:47:09

silvouplait pouvez vous me dire a quoi corespondent les termes suivant:

NAT

LAN

WAN

merci de me repondre

Autres pages sur : nat lan wan

23 Février 2006 19:04:57

LAN (Local Area Network) est un réseau local entre quelques ordinateur chez soi.
WAN (Wide Area Network) est un réseau large géographiquement, bref, on va dire que c'est l'Internet

NAT (Network Address Translation) n'a rien à voir, c'est un outil comme le firewall qui permet de rediriger des paquets réseaux d'une machine A à laquelle on s'adresse vers une machine B qui traite le paquet réseau.
23 Février 2006 19:15:59

LAN : réseau local de manière générale
WAN : en dehors du réseau local
NAT : technologie de transalation d'adresse
A(1.1.1.2) envoi un paquet à B(2.2.2.2) en passant par un routeur NAT (1.1.1.1-2.2.2.1), nommé C

A---C1=C2---B

Dans le paquet de A on trouve 2 choses (en plus des données) : 2 IP et 2 adresses MAC
IP source : 1.1.1.2
MAC source : MAC-A
IP dest : 2.2.2.2
MAC dest : MAC-C1

arrivé en C, le paquet devient
IP source : 2.2.2.1
MAC source : MAC-C2
IP dest : 2.2.2.2
MAC dest : MAC-B

=>L'ip a été changée, c'est ca le nat
en passant, le routeur stock en mémoire que ce paquet, quand il va revenir, sera pour A
Contenus similaires
Pas de réponse à votre question ? Demandez !
23 Février 2006 20:44:11

Tu t'es trompé dans la destination de début tu as mis l'adresse 2.2.2.2 au lieu de 1.1.1.1. Je suppose que ce n'est qu'une erreur d'inatention,n puisque les adresses MAC sont correctes ;-)

EDIT: a moins que tu ne parles que du SNAT (le partage de connexion) de l'intérieur du réseau (A) vers l'extérieur (B).
Moi je pensais au DNAT, A étant extérieur.
23 Février 2006 20:47:47

non, je ne me suis pas trompé :-)
ou alors j'ai oublié quelques années de cours et de pratique le tps d'écrire le post :-) (dans ce cas au secours)

edit (en réponse à ton edit lol) : je ne suis pas un pro du nat, mais il me semble que l'on parle de TCP/IP ici, quelque soit le type de routeur, le fonctionnement est le meme

on cherche avec des ip, on communique avec des mac
23 Février 2006 20:51:17

J'ai fait un EDIT.
Sinon explique-moi où est la connexion entrante :-)
23 Février 2006 20:53:50

Bon j'arrete les edit, je fais plusieurs post lol

Quand on fait une connexion entrante sur un réseau avec NAT, on le fait sur le NAT, et c'est le NAT qui redirige le paquet là où il veut, donc on s'adresse à une machine du réseau, mais de l'extérieur c'est comme si on dialoguait avec le NAT, c'est pour ça que je disais que l'adressse dst d'un paquet entrant est le NAT et pas l'adresse finale (qui peut être une adresse non routable).
on se connecte à l'IP du NAT, pas seulement le MAC, car on peut avoir plusieurs métriques donc pas de connexion directe pour le MAC.
23 Février 2006 21:00:32

A IPa, MACa
B IPb, MACb
C IPc1 et IPc2, MACc1 et MACc2

A envoi un truc à B

Résolution DNS --> B=IPb

A regarde IPb, fait l'intersection logique avec son propre masque de sous réseau, voit que le réseau n'est pas le même, donc ne peut pas envoyer directement le paquet à B

il le transmet à sa passerelle C
résolution ARP, IPc1-->MACc1

il envoi le paquet :

MAC dest : MACc1
MAC source : MACa
IP source : IPa
IP dest : IPb

C reçoit le paquet et voit que la destination est IPb
résolution ARP IPb-->MACb
C transmet alors le paquet (il en profite pour mettre en cache le fait que c'est A qui a fait la demande)

MAC dest : MACb
MAC source : MACc2
IP source : IPc2
IP dest : IPb

B reçoit le paquet et veut y répondre, l'ip source est IPc2
intersection logique.... ok c le meme réseau

MAC dest : MACc2
MAC source : MACb
IP source : IPb
IP dest : IPc2

C reçoit la réponse, dans son cache il voit que c'est pour A, intersection logique, resolution arp...

MAC dest : MACa
MAC source : MACc1
IP source : IPb
IP dest : IPa

cqfd

edit : le rapport en une métrique (nombre de saut limite) et une mac ?

edit2 : je ne veux surtout pas entrer en conflit, j'adore trop le réseau pour me battre sur ce sujet, c'est juste que j'aimen en parler et que j'ai un sale caractère (avoir le dernier mot :-p)
23 Février 2006 21:19:33

Le cheminement, c'est pas un problème.
En fait ce que je comprends pas c'est ça:
Citation :
A envoi un truc à B

Quel est l'intérêt d'utiliser un NAT si on peux se connecter directement à l'IP B ?

Moi je vois l'utilisation du NAT comme ça:
A --- [ Internet ] -...- C1|C2 -...- [ Réseau local ] --- B

B étant situé dans le réseau local, donc je vais dire qu'il a l'IP 192.168.1.123
Et bien A ne peut pas envoyer un paquet en donnant l'IP de B, il donne l'IP C1 qui est la seule IP visible de l'extérieur. Et le NAT (enfin DNAT) redirige le paquet en modifiant l'IP dst de C1 en B (192.168.1.123), puisque lui arrive à voir B.
Dans ce cas, l'adresse MAC utilisé par A est celle de la machine à laquelle il est directement connecté (qui est sur internet)

Toi, j'ai l'impression (dis moi si je me trompe), que tu parles du SNAT, en voyant le réseau comme ça:
A --- [ Réseau local ] -...- C1|C2 -...- [ Internet ] --- B
où A a l'IP 192.168.0.222, et B un adresse visible.
Dans ce cas, ça fait effectivement ce que tu dis, mais c'est un simple partage de connexion internet avec passerelle qui fait ce SNAT.

Moi j'associe généralment le NAT à DNAT et oas SNAT, car le SNAT, ça ne se configure qu'au travers le partage et les passerelle.

EDIT: Je me trompe peut-être car ça fait un moment que j'ai pas regardé le routage MAC, mais l'adresse MAC ne sert qu'à la communication entre machines directement liées, si une machine se trouvent entre les 2, les 2 machines distantes ne sont pas cencés connaitre leur adresses MAC.
23 Février 2006 21:44:29

je le voyais comme ca :
A---[Internet ou réseau local]---C1|C2---[Internet ou réseau local]---B

je ne regarde pas du coté des ip routables, mais le raisonnement reste similaire

on peut aussi le voir comme ça (ce qui est le cas le plus courant, disont dans 99% des cas) :
A---[réseau local]---[routeur]---[internet avec sa multitude de routeurs]---[routeur]---[réseau local]---B

exemple :
Un particulier A
IP : 192.168.0.2 ou IP 80.0.0.1
son routeur (ou celui de son FAI), disont sa passerelle par défaut pour faire simple : 80.0.0.254

Une entreprise B avec ses serveurs, dont un serveur WEB
IP net : 200.0.0.1
IP du serveur web : 10.0.0.1
passerelle ou routeur : 200.0.0.254

qd A veut voir le site de B, il envoi la requete à sa passerelle, car meme si son IP peut etre routable (80.0.0.1) elle n'est pas sur le meme réseau que B (200.0.0.1) donc ne peut communiquer directement avec, pour le retour, meme topo

pour ce qui est du protocole ARP, couche 3 du modele OSI, 2 du modele TCP/IP, c'est la couche "réseau", pour echanger les données
la couche supérieur, IP, est la couche de transport, qui permet entre autre aux réseaux distincts de communiquer au travers des routeurs

dans ta "vision" du nat :
A --- [ Internet ] -...- C1|C2 -...- [ Réseau local ] --- B
le fonctionnement ne change pas de celui que j'ai évoqué plus haut, si le server A veut envoyer un truc à B, il communique avec C1 (surtout qu'ici B a une IP non routable à priorie), il fait la résolution ARP sur l'IPc1 et de la il peut envoyer les paquets à destination de --->C1<--- mais en aucune manière directement à B, c'est C qui route (ou translate selon les cas) le paquet vers le destinataire, il doit donc opérer à une substitution de mac adress (routage simple) voir de mac et d'ip (nat, voir pat dans certains cas)

edit : pov trowabarton
23 Février 2006 22:36:13

Voilà, là c'est clair, tu parlais parlais du Source-NAT, et moi du Destination-NAT.
Donc on a fait tout le tour du NAT ;-)
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS